Accéder au contenu principal

Sélection

Review - Sarkasm - Les Affres du Néant - French + English Text - 2021 - Epictural Production - Black Metal

  SARKASM Les Affres Du Néant 2021 Epictural Production Black Metal Les Affres du Néant by SARKASM Sarkasm, trio rennais, a beau être de fondation fort récente, il base son black metal sur des influences old-school, typiquement 90's, tout en arrivant à dégager suffisamment d'originalité pour éviter la pâle copie. Et quelle qualité ! A l'écoute de cet album, Les Affres du Néant, on est agréablement surpris d'entendre un nouveau groupe sonner de manière aussi torturée, obscure, malsaine. Loin de l'édulcoration prônée par quelques gauchos qui n'ont pas compris ce qu'était le BM, Sarkasm place ses pas dans la grande tradition, celle des norvégiens, bien sûr, mais aussi du BM français des années 90. Mais cela ne m'aurait pas suffit pour remarquer cet album au milieu du lot des sorties incessantes. Ce qui prime ici c'est la qualité des titres, brillamment composés et exécutés, avec de vrais riffs incisifs et qui vous perforent le fond de l'âme.  A l

WARNING !! EXTREME ! SICK ! TWISTED ! INTERVIEW WITH LAST DAYS OF HUMANITY (ULTRA BRUTAL PORNGOREGRIND)


LAST DAYS OF HUMANITY IS THE EXTREMIEST BAND EVER

last days of humanity goregrind



Last Days of Humanity is the most extreme band ever ! They did a kind of Goregrind splitted with Noise and extreme speed that no one can beat. The good news is that the guys are back ! The bad news ? Your ears will bleed ! Interview with the band ! (the interview was realised in October 2018)

Last days of Humanity was created in 1989 in the city of Volkel, Nederlands by you and Erwin de Wit. The band had a lot of lineup changes after that, but you will be the pillar of the band. Into your first demo, in 1992, after the intro (dead can dance), I think your music was kind of influenced by extreme noisegrind acts such as Anal Cunt, do you agree ? And can you tell us more about your formation ? The bands you were listening to ?

At that time we were listening to all kinds of extreme music, from 7 minutes of nausea, Agathocles, Fear of God to Morbid Angel, Dark angel, Slayer, Sodom, Kreator. As you see from noise, grindcore to Death and thrashmetal. We as a group of friends often came to a local club in Volkel called Soos Plock. There we desigted to form a band. But non of us realy could play any instruments (especialy me, hahaha) so we would form a noise band in the vein of 7 minutes of nausea / anal cunt. That was the easyst way to get a set of songs so we could go out and try to get gigs. At first we played some gigs in Volkel, as we also organized gigs in Soos Plock, and the bands we invited got us some gigs in return. So that’s how the ball started rolling.





On your first album The sound of rancid Juices sloshing around your coffin (1998) you experimented with effects on vocals, to down pitch it. Were you influenced by bands like Carcass and Mortician? Other ones ? And what was the point at this time, to do the most extreme music you can ?

I started to use vocal effects on our second demo, I already was looking for the right effect for me, I wanted a pitched sound for my voice, but not to low. Because when its to low you get like a rond sound, not the brutal with the scharp edge’s. After some time I got across the Whammy gitaar pedal from Digitech, for me the perfect tool, I could create the sound I wanted and it was easy to use/ (even after 10 beers hahaha).  So when we recorded The Sound I could give it the sound I wanted. The album was certainly influenced by band like Carcass, General Surgery and Regurgitate.


last days of humanity extreme goregrind

You left the band (with drummer Glen Jagers and guitarist Anne Van De Burgt) just after that album. What happened than ?

After the release of The Sound of I did not have much time for rehearsels and gigs, I took over the bussines from my dad and had the focus more on that, a good friend of mine (still is) Bart Boumans took over the vocals then. Glenn Jagers moved to Amsterdam to join the Hells Angels. Why Anne also left, ythat I don’t remember anymore.

So you wasn’t on Hymns of indisgestible suppuration. Can you tell us what do you think about that album ?

Hymns of is a great album, it was a natural progress from The Sound of.


last days of humanity hymns of indigestible suppuration


Until then we could hear the influences of Napalm Death and Carcass on your music (Terrorizer and Repulsion also). But what happened in 2006 with putrefaction in progress (you were back and Marc palmen was behind the drums) : it’s maybe the most violent, repugnant and extreme record ever made in the whole extreme scene. Some people worship it, other think it's only noise. What’s your vision more than ten years later ? Was it a lucid choice to do an album that cannot be challenged in extremism ?

Yes, then Putrefaction in Progress happened. They recorded the album without me, without vocals when the album was ready (rough mix) the came to me with the question if I could do the vocals. it would be vocals for the album only, no gigs or tour. The was the last thing last days would do, after that they would split up. Everybody had enouch of it. Bones Brigade Records asked if they could do just one last studio album. So they did, the wanted to do one last killer release that would blast everything away. When I heard what they recorded I was super excited, this what I wanted to create in 1989 but did not had the resorses to do. Now I had the opertunity. When the album was completed i was very happy with the result, this was so fucking brutal without being just some random noise. Somebody told me once “this is the Reign in Blood for goregrind, the most brutal album there is” I must say I feld hounored.  


last days of humanity extreme goregrind

For me it’s a great record, because it’s so extreme nobody can try to do worse. I see you as real punks, finally, and that album is a real fuck you to the musical industry. Also, the drumming of Marc is just…incredible (I don’t think I ever heard any drummer playing faster). Guitars are just a larsen and your voice is really amazing . Did you know, when making it, that it was going to be your last album ?

Yes at that time it would be the last thing I would do with last days. The band would split up and that would be the end of it. The drumming of Marc on Putrefaction is insane, for me one of the best goregrind drummers in the world.

Can you give us your top 10 albums ever ?

My top 10 album of al time, damn that’s a hard one. But here we go. (in no particial order)
Slayer – Reign In Blood (still after 32 years this one kicks you in the ball so hard)
Tragedy – Nerve Damnage
Bolt Thrower – Realm Of Chaos (this one has it all, production, artwork, titeltracks, lyrics. Pure deathmetal)
Morbid Angel – Altars Of Madness
Carcass – Symphonies Of Sickness
Terrorizer – World Downfall
Nails – Abandon All Life
Kraanium – Ten Acts Of Sickening Perversity
Dead Can Dance – The Serpents Egg + Within The Realm Of A Dying Sun + Anastasia
Svffer - Empathist  (this one has so much hate)
Keitzer – As The World Burns
Ok, i know this are 11 albums. 


LDOH is still a live band nowadays. You announced in January the making of two splits records (one with rectal smegma, cliteater, the other with PLF). I didn’t find them. Are they out ?

Yes, tracks for the split with PLF are ready, those tracks were leftovers from the Putrefaction in progress, I did the vocals and the tracks were mastered. We now wait for the plf guys to get their side ready and the thing will be released by Rott and roll records. As for the split with rectal Smegma and Cliteater, That wil be a 3 way split, Rectal and Clit have their stuff already recorded. We still have to do that.

Can we imagine, one day, a new album ? . And if yes, what will it be ?

Yes we are working on a new full length we have something like 30 new ones ready

some of those tracks will be used for the 3 way split with Rectal and Clit. The songs we now have are somewhere in between of The Sound of rancid juices and putrefaction in progress




How do you feel to have created the most extreme grindcore band ever on earth ?

Well, it’s crazy still after all those years there are many people who are found of our filthy noise. I could not imagine in 1989 that we created what we have.

Are you listening to new bands ? If yes, which ones ?

I am not so much in the search of new bands anymore, not because it does not interest me but because of lack of time and there are so much new bands out there that it’s impossible to keep up to date. Once in a while I stumble by accident over a (for me) new band.




A few words for the audience ?

Last words? First of all thank you Pierre! For this cool interview. And for everybody who dig our splatter also a very big thank you very much! Without fans the band would have died a long time ago, people from all over the globe is what keeps us going.

Thank you so much for your answers Hans, it’s an honour, I’m a big fan since a long time now !

WANT SOME MORE GRINDCORE AND GOREGRIND ?









last days of humanity goregrind

Last Days of Humanity est le groupe le plus extrême de tous les temps ! Ils ont créé une sorte de Goregrind avec du bruit et une vitesse extrême que personne ne peut battre. La bonne nouvelle, c'est que les gars sont de retour ! La mauvaise nouvelle ? Vos oreilles vont saigner ! Interview avec le groupe ! (l'interview a été réalisée en octobre 2018)


Last days of Humanity a été créé en 1989 dans la ville de Volkel, aux Pays-Bas, par vous et Erwin de Wit. Le groupe a connu de nombreux changements de line-up après cela, mais vous serez le pilier du groupe. Dans votre première démo, en 1992, après l'intro (dead can dance), je pense que votre musique a été en quelque sorte influencée par des groupes extrêmement bruyants comme Anal Cunt, êtes-vous d'accord ? Et pouvez-vous nous en dire plus sur votre formation ? Les groupes que vous écoutiez ?

A cette époque, nous écoutions toutes sortes de musiques extrêmes, de 7 minutes de nausées, Agathocles, Fear of God à Morbid Angel, Dark angel, Slayer, Sodom, Kreator. Comme vous le voyez dans le bruit, du grindcore à la Death et au thrashmetal. En tant que groupe d'amis, nous venions souvent dans un club local de Volkel appelé Soos Plock. Là, nous avons décidé de former un groupe. Mais aucun de nous ne savait vraiment jouer d'un instrument (surtout moi, hahaha), alors nous avons formé un groupe de bruit dans la veine de 7 minutes de nausée / chatte anale. C'était la façon la plus simple d'obtenir un ensemble de chansons pour pouvoir sortir et essayer de faire des concerts. Au début, nous avons fait quelques concerts à Volkel, car nous avons aussi organisé des concerts à Soos Plock, et les groupes que nous avons invités nous ont obtenu des concerts en retour. C'est ainsi que le bal a commencé. 



Sur votre premier album, The sound of rancid Juices sloshing around your coffin (1998), vous avez expérimenté des effets sur le chant, pour le rendre plus grave. Avez-vous été influencé par des groupes comme Carcass et Mortician ? D'autres groupes ? Et quel était le but à cette époque, de faire la musique la plus extrême possible ?

J'ai commencé à utiliser des effets vocaux sur notre deuxième démo, je cherchais déjà l'effet qui me convenait, je voulais un son plus aigu pour ma voix. Parce que quand c'est trop grave, on obtient un son rond, et non pas brutal comme celui d'une lame. Après un certain temps, j'ai découvert la pédale Whammy gitaar de Digitech, l'outil parfait pour moi, je pouvais créer le son que je voulais et il était facile à utiliser/ (même après 10 bières hahaha).  Ainsi, lorsque nous avons enregistré The Sound..., j'ai pu lui donner le son que je voulais. L'album a certainement été influencé par des groupes comme Carcass, General Surgery et Regurgitate. 


last days of humanity extreme goregrind

Vous avez quitté le groupe (avec le batteur Glen Jagers et la guitariste Anne Van De Burgt) juste après cet album. Que s'est-il passé ensuite ?

Après la sortie de The Sound of I, je n'ai pas eu beaucoup de temps pour les répétitions et les concerts, j'ai repris les affaires de mon père et je me suis concentré davantage sur cela, un bon ami à moi (qui l'est toujours) Bart Boumans a alors repris le chant. Glenn Jagers a déménagé à Amsterdam pour rejoindre les Hells Angels. Pourquoi Anne est aussi partie, ce dont je ne me souviens plus.

Vous n'étiez donc pas sur Hymns of indisgestible suppuration. Pouvez-vous nous dire ce que vous pensez de cet album ?

Hymns of est un grand album, c'était une évolution naturelle de The Sound of. 

last days of humanity hymns of indigestible suppuration



Jusque-là, on pouvait entendre les influences de Napalm Death et Carcass dans votre musique (Terrorizer et Repulsion également). Mais ce qui s'est passé en 2006 avec Putrefaction In Progress (vous étiez de retour et Marc Palmen était derrière la batterie) : c'est peut-être le disque le plus violent, le plus répugnant et le plus extrême jamais réalisé dans toute la scène extrême. Certaines personnes le vénèrent, d'autres pensent que ce n'est que du bruit. Quelle est votre vision plus de dix ans plus tard ? Était-ce un choix lucide de faire un album qui ne peut être remis en question par l'extrémisme ?

Oui, puis Putrefaction in Progress a vu le jour. Ils ont enregistré l'album sans moi, sans voix quand l'album était prêt (mixage grossier) et m'ont demandé si je pouvais faire les voix. C'était la dernière chose que les derniers jours feraient, après cela, ils se séparaient. Tout le monde y tenait. Bones Brigade Records a demandé s'ils pouvaient faire un dernier album studio. C'est ce qu'ils ont fait, ils voulaient faire un dernier album qui ferait tout exploser. Quand j'ai entendu ce qu'ils ont enregistré, j'étais super excité, c'est ce que je voulais créer en 1989 mais je n'avais pas les moyens de le faire. Maintenant, j'avais l'opportunité de le faire. Quand l'album a été terminé, j'étais très content du résultat, c'était tellement brutal sans être un bruit aléatoire. Quelqu'un m'a dit un jour "c'est le règne du sang pour le goregrind, l'album le plus brutal qui soit", je dois dire que j'ai eu l'impression d'être hué.  

last days of humanity extreme goregrind


Pour moi, c'est un excellent album, car il est si extrême que personne ne peut essayer de faire pire. Je vous considère comme de vrais punks, enfin, et cet album est une vraie baise pour l'industrie musicale. De plus, le jeu de batterie de Marc est tout simplement... incroyable (je ne pense pas avoir jamais entendu un batteur jouer plus vite). Les guitares sont juste un larsen et ta voix est vraiment incroyable. Saviez-vous, lors de sa réalisation, que ce serait votre dernier album ?

Oui, à ce moment-là, c'était la dernière chose que je ferais des derniers jours. Le groupe se séparait et c'était la fin. La batterie de Marc sur Putrefaction est folle, pour moi l'un des meilleurs batteurs de goregrind au monde.

Pouvez-vous nous donner le top 10 de vos albums ?

Mon top 10 des meilleurs albums de tous les temps, c'est vraiment difficile. Mais nous y voilà. (sans ordre particulier)

Slayer – Reign In Blood (still after 32 years this one kicks you in the ball so hard)
Tragedy – Nerve Damnage
Bolt Thrower – Realm Of Chaos (this one has it all, production, artwork, titeltracks, lyrics. Pure deathmetal)
Morbid Angel – Altars Of Madness
Carcass – Symphonies Of Sickness
Terrorizer – World Downfall
Nails – Abandon All Life
Kraanium – Ten Acts Of Sickening Perversity
Dead Can Dance – The Serpents Egg + Within The Realm Of A Dying Sun + Anastasia
Svffer - Empathist  (this one has so much hate)
Keitzer – As The World Burns

Ok, je sais que ça fait 11 albums. 

LDOH est toujours un groupe de scène de nos jours. Vous avez annoncé en janvier la réalisation de deux split records (l'un avec smegma rectal, cliteater, l'autre avec PLF). Je ne les ai pas trouvés. Sont-ils sortis ?

Oui, les morceaux pour le split avec PLF sont prêts, ces morceaux sont des restes de Putrefaction In Progress, j'ai fait le chant et les morceaux ont été masterisés. Nous attendons maintenant que les gars de PLF préparent leur côté et le tout sera publié par Rott and roll records. Quant au split avec rectal Smegma et Cliteater, ce sera un split à 3, Rectal et Clit ont déjà enregistré leurs morceaux. Nous devons encore le faire.

Peut-on imaginer, un jour, un nouvel album ? Et si oui, qu'est-ce que ce sera ?

Oui, nous travaillons sur un nouvel album complet, nous avons quelque chose comme 30 nouveaux morceaux prêts
Certaines de ces pistes seront utilisées pour le partage à trois avec Rectal et Clit. Les chansons que nous avons maintenant sont quelque part entre The Sound of rancid juices et putrefaction in progress



Comment vous sentez-vous d'avoir créé le groupe de grindcore le plus extrême jamais créé sur terre ?

Eh bien, c'est fou quand même, après toutes ces années, il y a beaucoup de gens qui se retrouvent avec notre bruit dégoûtant. Je ne pouvais pas imaginer qu'en 1989, nous ayons créé ce que nous avons.

Ecoutez-vous de nouveaux groupes ? Si oui, lesquels ?

Je ne suis plus tellement à la recherche de nouveaux groupes, non pas parce que cela ne m'intéresse pas mais par manque de temps et il y a tellement de nouveaux groupes qu'il est impossible de se tenir au courant. De temps en temps, je tombe par hasard sur un nouveau groupe (pour moi). 


Quelques mots pour les lecteurs ?

Des derniers mots ? Tout d'abord, merci Pierre ! Pour cette super interview. Et pour tous ceux qui aiment nos éclaboussures, un grand merci aussi ! Sans les fans, le groupe serait mort depuis longtemps, les gens du monde entier sont ce qui nous permet de continuer.

Merci beaucoup pour tes réponses Hans, c'est un honneur, je suis un grand fan depuis longtemps maintenant !




CONTACTEZ LE SCRIBE DU ROCK

Nom

E-mail *

Message *

Articles les plus consultés