Articles

Affichage des articles associés au libellé la malbête

Review - Blut Aus Nord - Disharmonium - Undreamable Abysses - 2022 - Debemur Morti Productions - Avant-Garde Black Metal - French / English Text

Image
  BLUT AUS NORD Disharmonium Unbreakable Abysses 2022 Debemur Morti Productions Avant-Garde Black Metal  Le silence après du Mozart, c'est toujours du Mozart...Voici venir le retour tant attendu des théoriciens de l'esthétisme dément, les dieux vivants de l'univers hallucinogénique...Blut Aus Nord...Le Silence après Blut Aus Nord c'est toujours du Blut Aus Nord... Disharmonium - Undreamable Abysses by Blut Aus Nord Vindsval et ses acolytes continuent leur oeuvre de déconstruction radicale du black metal tout en restant l'une des formations primordiale du genre. Après un Hallucinogen pêtri de rock progressif et un retour à la noirceur au travers du projet Forhist, BAN revient à son talent fou pour l'atonalité, les guitares dissonantes, les voix fantômatiques dans le mix (plus fantômatiques que jamais d'ailleurs), des blast beats fulgurants à de longs moments ambient futuristes dignes d'une BO de Tarkovski. BAN fait de la musique, pas simplement du black m

Review - AKERIUS - La Malbête - BLACK METAL/DUNGEON SYNTH - Le Scribe Du Rock - Acid Vicious/Non Posse Mori - French / English Text

Image
  AKERIUS  La Malbête 2022 Acid Vicious/P ercussive Spectre black metal/dungeon synth Aker revient quelques mois seulement après le précédent album d'Akerius pour ce "La Malbête " de tous les superlatifs. Si le précédent, "Shadowed Paths Through Middle Earth" cochait toutes les cases du dungeon synth aux ambiances médiévales et tolkienesques, ici le réunionais nous ravit les ouies avec un mélange abouti de black metal et de dungeon synth. Attention ! La Malbête s'en vient ! La Malbête by AKERIUS Si vous aimez les vieux Burzum, Satyricon et les premiers Emperor, vous risquez fort d'apprécier le breuvage. Ici, Aker utilise le côté synthétique du dungeon synth pour accentuer des ambiances méphitiques et ritualistes qui sont sublimées par les passages black metal qui dévoilent un côté aussi épique qu'agressif d'Akerius qui sied à ravir à l'histoire de la bête du Gevaudan, dont il est bien sûr ici question...Un superbe digipack à la fort belle poc