Articles

Affichage des articles associés au libellé deathgrind

Review - HERMITH - Sanctuaire - French + English Text - 2021 - black metal/ambient/dungeon synth - le scribe du rock

Image
  HERMITH Sanctuaire 2021  Black Metal/Ambient/Dungeon Synth Vous le savez, la vie est injuste...Certains artistes ont plus de talent que d'autres, et savent bien mieux mettre en musique les pensées obscures qui les habitent. Si vous êtes lecteur du Scribe depuis quelques temps, vous savez l'affection que je porte au projet Hermith, au travers des années, puisque la première interview que j'ai eu avec le sinistre individu se cachant derrière ce projet date de 2019 (voir lien en bas de page). Oui la vie est injuste car là où certains confondent ambient et amusement avec un clavier bontempi, Hermith nous crache un souffle nauséabond, suffocant, comme sorti de la gueule de l'enfer.  sanctuaire by hermith Il suffit d'ailleurs d'entendre les voix démoniaques qui parsèment ce nouvel album et déclament quelque prière ignoble pour se douter que le sanctuaire dont il est question dans le titre ne doit pas abriter que des angelots. Nous en reparlerons bientôt avec Hermith

Review - Warside - The Enemy Inside - 2020 - death metal/grindcore - French + English Text

Image
The enemy inside by WARSIDE  WARSIDE The Enemy Inside Autoproduction Death Metal/Grindcore Vous venez de passer de mauvaises fêtes de fin d'année et vous avez les boules contre l'humanité ? Mamie ne vous a pas offert le cadeau que vous vouliez et vous n'arrivez pas a le revendre sur Ebay et ça vous met la haine ? Pas de soucis ! le Docteur Scribe vous prescrit l'écoute illimitée du premier Ep des lyonnais de Warside, condensé de brutalité et de vélocité haineuse en mode brutal death/grindcore ! Avec a son bord deux membres du groupe de thrash metal Skox, deux anciens Hemerah, groupe de death lyonnais ayant sévi le temps d'un Ep en 2009, le gang n'a rien de postiche ! (oui je sais, jeu de mots de haute volée !). Les cinq titres (six en comptant l'intro) proposés ici sont une rafale d'Ak-47 qui fait sauter notre boîte crannienne et défonce nos tympans pour un effet définitif ! Citant comme influences de joyeux drilles comme Aborted, Misery Index ou Vomito

REVIEW - BALANCE OF TERROR - WORLD LABORATORY - 2017 - GHASTLY MUSIC - BRUTAL DEATH METAL/GRINDCORE

Image
World Laboratory by Balance of Terror BALANCE OF TERROR World Laboratory 2017 Ghastly Music Brutal Death Metal / Grindcore A St Omer ça manque pas d'air, et dans le Nord ça bastonne fort ! En effet, nos amis Balance Of Terror viennent bien de cette belle région rebaptisée Hauts de France par des culs serrés en costard mais reste bel et bien le Nord/Pas-De-Calais...En matière de parpaings bien velus dans ta gueule, les nordistes en connaissent un rayon, la preuve avec ce World Laboratory paru en 2017 et qui retentit encore dans toutes les boites crâniennes ! Tudieu ! Quelque part entre Brutal Death, Slam Death et Grindcore bien destroy, ces terroristes sonores nous ont pondu un condensé de violence lourde et véloce, avec force voix de grizzly en rut et de gorets transgéniques, guitares épaisses comme un fog sans fin sur la Tamise, un batteur avec huit bras qui impressionne sévèrement (également boucher chez Sublime Cadaveric Décomposition) et un ensemble qui tour à tour nous étouff

FR/ENG INTERVIEW DEATHGRIND QUALITE FRANCE : Interview Putrid Offal juillet 2019

Image
En Juillet 2019 j'ai eu la chance d'échanger avec les membres de Putrid Offal. Oeuvrant dans un Death/Grind putride depuis bientôt vingt ans, ces derniers se sont montrés charmants contrairement à ce que l'on pourrait imaginer avec un troupeau de buffles pratiquant un des genres musicaux les plus extrêmes qui soit. Explication de textes avec les intéressés et belle découverte à tous ! Allez y, c'est du lourd ! Bonjour Putrid Offal ! Pouvez vous nous raconter la genèse du groupe ? Salut. Alors, pour faire simple, Putrid offal est né en 1991. Le groupe était composé de 3 membres. Nous avions voulu à l’époque faire ce qui n’était pas encore répondu à ce moment là, des morceaux hyper brutal, simple en conception mais suffisamment accrocheur et brutal. Après avoir sorti une démo, un vinyl (le CD est apparu après), quelques titres dans des compilations, le groupe s’arrête en 1994. En 2015, après quelques années de sommeil, la reformation avec 2 des membres d’origi