Articles

Affichage des articles associés au libellé dhärnürgh

Review - Blut Aus Nord - Disharmonium - Undreamable Abysses - 2022 - Debemur Morti Productions - Avant-Garde Black Metal - French / English Text

Image
  BLUT AUS NORD Disharmonium Unbreakable Abysses 2022 Debemur Morti Productions Avant-Garde Black Metal  Le silence après du Mozart, c'est toujours du Mozart...Voici venir le retour tant attendu des théoriciens de l'esthétisme dément, les dieux vivants de l'univers hallucinogénique...Blut Aus Nord...Le Silence après Blut Aus Nord c'est toujours du Blut Aus Nord... Disharmonium - Undreamable Abysses by Blut Aus Nord Vindsval et ses acolytes continuent leur oeuvre de déconstruction radicale du black metal tout en restant l'une des formations primordiale du genre. Après un Hallucinogen pêtri de rock progressif et un retour à la noirceur au travers du projet Forhist, BAN revient à son talent fou pour l'atonalité, les guitares dissonantes, les voix fantômatiques dans le mix (plus fantômatiques que jamais d'ailleurs), des blast beats fulgurants à de longs moments ambient futuristes dignes d'une BO de Tarkovski. BAN fait de la musique, pas simplement du black m

Review - Dhärnürgh - Apocalyptic Vision - 2021 - Feu Follet Productions & Acid Vicious - Black Metal industriel - French + English Text

Image
  DHÄRNÜRGH Apocalyptic Vision 2021 Feu Follet Productions & Acid Vicious Ce qui est certain lorsqu'arrive une nouvelle livraison signée de Räts (Morguiliath, Suicide Circle et Dhärnürgh, donc) c'est que l'on connait par avance la couleur dominante. Ici le noir est roi, et ne connait pas de contradictoires nuances de gris ou de couleurs malvenues. Après un précédent Ep dont l'intéressé lui-même n'était que partiellement satisfait (notamment du fait de problèmes de son) paru sur le split avec Sic Temper Tyrannis voici venir Apocalytic Vision , trou béant et mortifère de six titres d'un black metal aux relents industriels, glacial comme la mort et coupant comme le rasoir... Dès l'entame (le titre "Children Of Chaos") le ton est donné, c'est du plus profond des enfers que s'exprime Räts sur cet Ep macabre, où l'on reconnait son jeu de guitare à nul autre pareil, ses vociférations glaireuses, ses incursions électroniques sinistres et ce