Articles

Affichage des articles associés au libellé abattoir

BENEATH MY SINS - An Acoustic Happiness - Interview avec le Scribe Du Rock - French & English Text - Acoustic Symphonic Metal - Ellie Promotion

Image
Je ne connaissais pas Beneath My Sins avant l'album acoustique "An acoustic Journey Part 1" que le groupe vient de sortir, fait de relectures d'anciens titres et de nouveautés. Habituellement, les français boxent davantage dans la catégorie Metal Symphonique, mais j'ai été hautement séduit par cet exercice acoustique aux relents celtiques et aux mélodies addictives. Raison de plus pour moi de vouloir en savoir plus, d'où cette interview que le groupe a eu la gentillesse de me donner... “La musique n’est pas une question de style mais de sincérité" emprunté à Bjork. Bonjour Beneath My Sins, pouvez vous, pour commencer, vous présenter aux lecteurs ? Emma : Je suis cofondatrice et chanteuse de Beneath My Sins. Nous avons fondé le groupe avec Clément Botz , guitariste/compositeur, en Décembre 2015 et nous nous sommes définis à ce moment là comme groupe de metal symphonique. Aujourd'hui, au fur et à mesure que nous avançons dans la musique, nous ressenton

NEW REVIEW - FRENCH + ENGLISH TEXT - OAK - ABATTOIR - FEU FOLLET PRODUCTIONS - 2020

Image
Abattoir by Oak OAK Abattoir Feu Follet Productions 2020 Si vous lisez régulièrement le Scribe, vous connaissez mon affection pour ce projet atypique qu'est OAK. Un black metal dépressif qui sait s'extraire des carcans rasoirs du dsbm devenu générique. C'est pourquoi il est plus que logique qu'après Ascèse et Judas , deux albums que j'ai beaucoup aimé (voir les liens en bas de page) j'en vienne a parler du tout nouveau LP, Abattoir.   Encore une fois je me suis vraiment plu a retrouver l'univers si personnel de ce one-man band, avec la voix "de palais" spécifique de Oak, et ces titres profondément émotionnels (entendre pas comme cette fournée de groupes de DSBM qui cherchent plus les petites culottes qu'un exutoire). Encore une fois je ne suis pas déçu par la nouvelle fournée du français. Oscillant entre tradition black metal burzumienne ("le dernier soupir") et recherches beaucoup plus originales et personnelles (le trip hop dépress