Articles

Affichage des articles associés au libellé 2020

NEW REVIEW - FR/ENGLISH - EVIL INCARNATE - DEPOPULATION AGENDA - EVIL DEATH METAL - 2020 - MALTKROSS

Image
EVIL INCARNATE DEPOPULATION AGENDA (TAPE - MALTKROSS 2020)

Le Style : Evil Death Metal 
Vous vous doutez bien qu'un groupe nommé "le mal incarné" et titrant son album "programme de destruction de la population" (bon, la traduction est maison mais l'essentiel y est) ne fait pas dans la dentelle ni dans le Post-Emo Metal...Vous pouvez facilement en trouver la preuve en allant vous abreuver a cette source méphitique qu'est cet album, Depopulation Agenda, véritable machine de guerre satanique sans fioritures et sans répit.
Méchant comme la peste, privilégiant des tempi écrasants et étouffants à la Immolation sur de sempiternels Blasts (ce qui rend d'ailleurs l'apparition d'accélérations encore plus efficace), les américains d'Evil Incarnate s'inscrivent dans ce courant du Death Metal satanique brut de décoffrage, lourd comme le marteau de Thor. On pense parfois au grand Bolt Thrower (en plus américain) pour le côté lourd et métronomique, mais…

REVIEW - FR/ENG - ORIFLAMME - LES MURMURES DE L'OURTHE - MALTKROSS 2020

Image
Murmures de l'Ourthe by Oriflamme

ORIFLAMME - MURMURES DE L'OURTHE 2020 - MALTKROSS
Le Style : Black Metal Rural
Dans la petite mais active famille dite du "black metal rural" on connait bien les pères fondateurs que sont Peste Noire, Sale Freux, Baise Ma Hache, Autarcie ou Vermine pour la France, Drudkh en Ukraine et quelques autres en Europe de L'est et ailleurs. Mais qu'est ce que le Black Metal rural ? Un Black Metal joué à la fourche sur une botte de paille ? Un Black Metal inspiré par la cambrousse ? A vous de juger. Toujours est-il que nous voila venu de Belgique les excellents Oriflamme et une première démo qui casse tout ! 
L'Ourthe, rivière belge, est un affluent de la Meuse apprend on en se documentant un minimum. En quoi cette dernière a t'elle influé sur l'oeuvre ici présente ? Si l'on se réfère aux textes de l'ami Dyable, chanteur et parolier du combo, l'hommage a la nature massacrée par le virus humain est omniprésent :
"…

REVIEW - K.F.R - NIHILIST - 2020 - RITUEL BLACK METAL AMBIENT

Image
K.F.R - NIHILIST 2020 - Purity Through Fire
RITUEL BLACK METAL AMBIENT
Vous connaissez déjà le travail de l'artiste Maxime Taccardi ? Comment ça non ? Même pas ses peintures au sang des grandes figures du Black Metal ni ses covers monumentales pour tant de groupes ? Dites moi que vous connaissez aussi sa musique ? Il revient ici avec son avatar principal, K.F.R, pour ce qui est son oeuvre la plus noire et macabre, et sans doute un des albums de l'année en matière de Black Metal : "Nihilist" le bien nommé, bande son idéale de l'apocalypse qui a commencé !
Voici donc, après un Démonologue déjà bien perché en 2019, et un premier album de son projet parallèle Griim l'an passé qui a fait le bonheur noir du Scribe (5ème album de l'année sur plus de cinquante pour moi !) le retour de cette ignoble entité qu'est K.F.R. Vecteur d'un Black Metal souvent rampant et poisseux, dans la lignée des premiers Samaël, K.F.R est bien trop singulier pour s'amuser uniq…

REVIEW - French/English - CURSED COVEN - Execranda gentilitas ibi veneraretur - 2020 - THE RITUAL PRODUCTIONS - DOOM METAL

Image
EXECRANDA GENTILITAS IBI VENERARETUR THE RITUAL PRODUCTIONS 2020
DOOM METAL 


Les polonais de Cursed Coven, que j'avais pour ma part découverts en 2018 lors de la sortie de l'excellent split Insatiabilis Tenebrarum Sitisau sein duquel ils partageaient l'affiche avec Darkstorm, Goatkolonne, Stormfront et Ordo Sanguinis Noctis, nous en reviennent avec ce premier long-format : Execranda Gentilitas Ibi Veneraretur...
Bien ancré dans l'underground, notre gang de l'est nous gratifie d'un album de Doom Metal  porté sur l'occultisme et assez typique de la scène de l'Est, avec cette touche presque Rock qui les caractérise. Le couvent maudit et son charme slave (les textes en polonais déclamés de façons solennelle) nous donne huit titres lourds et obscurs, avec une touche Black Metal subtile et distillée à des moments clés. C'est bien néanmoins dans le Doom que le groupe évolue, et un Doom qui n'a que peu de lien avec le Stoner ou une quelconque relecture de Bla…

DARKNESS AND CONFUSION : INTERVIEW WITH GNAW THEIR TONGUES (EXPERIMENTAL BLACK METAL) - JUNE 2019 - FRENCH TRANSLATION MAY 2020

Image
In The Lugubrious Silence Of Eternal Night by Golden Ashes

Most pessimistic. I see alot of bands where i can’t possibly understand why people like them. They are utterly boring to me. Than i see a lot of great music being totally overlooked. It probably says more about me than other people.
INTERVIEW MAURICE DE JONG (MORIES) (GNAW THEIR TONGUES/SEIROM/ADERLATING/Cloak of Altering, De Magia Veterum…)
June 2019
HI Mories, we’re going to talk about your whole work here but I just listened to the last Gnaw Their Tongues EP The Atrocious Silence of Our Wounds. For me it’s like the soundtrack of the times we are living, some king of eschatological music. Do you agree with that ?What is the secret reality behind these incredible pieces ? For me it’s far from only black metal, it’s experimental music, you agree ?
For me these track sound like bluring of reality. A constant state of darkness and confusion. The Black Metal tag has not worked for my music a while now.
The Atrocious Silence of Our Wound…

TRIBUTE TO DUSTIN JEFFRIES (1981-2020) : Cult Black Noise from the USA ! Enbilulugugal on interview (ENGLISH + FRENCH)

Image
The words of Izedis Apirikubabadazuzukanpa
TRIBUTE TO DUSTIN JEFFRIES  1981-2020


When I did this interview with Izedis from Enbilulugugal, I was far from thinking that it would probably be the last one he gave since he sadly left us in February 2020. The young man (barely 38 years old) had accumulated many health problems for a long time and his heart finally gave out. A charming boy, whose death shocked me so deeply that I found him deeply unjust. He thus joins the idols Seth Putnam or GG Allin in the pantheon of the Extreme Rockers, whose life was as crazy as the music. Still. What sadness to learn that this talented, misunderstood boy, poor as a day without bread, was going to add his stone to the edifice of the artists who were broke too early and broke at the banking level. His music, strange magma of Punk, Noise, Black Metal, Grind and unknown sounds certainly deserves better than the mockery or the little respect he was given. Let's hope at least that this interview will at la…