Articles

Affichage des articles associés au libellé polaris

Review - ARAN ANGMAR - Black Cosmic Elements - French+English Texf - Ellie Promotion/Time Tombs Production/Season Of Mist - 2021 - Black/Death Metal

Image
  ARAN ANGMAR Black Cosmic ELements 2021 Ellie Promotion/Time Tombs Production/Season Of Mist Black/Death Metal Black Cosmic Elements by Aran Angmar Aran Angmar, groupe aux racines internationales, n'est pas loin de pouvoir être considéré comme un "supergroupe" du metal extrême avec à son bord Lord Abagor (chant + Basse, néerlandais et ancien de Dunkelnacht et actuel Saille, sa grosse voix death caverneuse m'enchantant les esgourdes) ; Maahes (Guitare + Basse, le grec de la bande) ; Michiel Van der Plicht (batterie, également membre des énormes Pestilence). Le groupe aurait été rejoint (selon Metal Archives) par l'italien Vinterskog à la basse cette année, mais cela n'est pas indiqué sur la fiche de presse du groupe. Toujours est-il que ces démons internationaux sont basés en Italie où a été enregistré ce Black Cosmic Elements. Un album, qui, a défaut d'être d'une grande originalité (ce n'est pas leur but) va ravir les nostalgiques de Dissection (p

Los Disidentes Del Sucio Motel : a strange trip between stoner, metal and prog rock - Interview Le Scribe Du Rock - French + English Text - Klonosphere

Image
POLARIS by Los Disidentes Del Sucio Motel « On n’est pas payé cher, mais qu’est-ce qu’on rigole » Los Disidentes Del Sucio Motel ! Les dissidents du motel sale...La première fois que j'ai entendu ce singulier patronyme j'ai eu l'impression de me retrouver projeter dans un film de Robert Rodriguez. Sauf que, si le groupe ne dédaigne pas le desert rock et que son stoner pourrait évoquer la poussière des grandes étendues du far west, ils n'ont pas de singulier que leur patronyme. Sur l'incroyable album  Polaris,  LDDSM (ça va plus vite en acronyme) nous propose un mix inédit de stoner, de metal, mais aussi de rock progressif du meilleur aloi tout ça mêlé à du hard rock, voire même du rock psychédélique ! Le plus fou dans cette histoire c'est que tout cela donne un album d'une grande cohérence, aux guitares grasses comme une friteuse mexicaine mais aussi une liberté d'esprit et de création qui ne peut qu'évoquer certains de leurs grands modèles comme Pi