Articles

Affichage des articles associés au libellé polaris

Review - Blut Aus Nord - Disharmonium - Undreamable Abysses - 2022 - Debemur Morti Productions - Avant-Garde Black Metal - French / English Text

Image
  BLUT AUS NORD Disharmonium Unbreakable Abysses 2022 Debemur Morti Productions Avant-Garde Black Metal  Le silence après du Mozart, c'est toujours du Mozart...Voici venir le retour tant attendu des théoriciens de l'esthétisme dément, les dieux vivants de l'univers hallucinogénique...Blut Aus Nord...Le Silence après Blut Aus Nord c'est toujours du Blut Aus Nord... Disharmonium - Undreamable Abysses by Blut Aus Nord Vindsval et ses acolytes continuent leur oeuvre de déconstruction radicale du black metal tout en restant l'une des formations primordiale du genre. Après un Hallucinogen pêtri de rock progressif et un retour à la noirceur au travers du projet Forhist, BAN revient à son talent fou pour l'atonalité, les guitares dissonantes, les voix fantômatiques dans le mix (plus fantômatiques que jamais d'ailleurs), des blast beats fulgurants à de longs moments ambient futuristes dignes d'une BO de Tarkovski. BAN fait de la musique, pas simplement du black m

Los Disidentes Del Sucio Motel : a strange trip between stoner, metal and prog rock - Interview Le Scribe Du Rock - French + English Text - Klonosphere

Image
POLARIS by Los Disidentes Del Sucio Motel « On n’est pas payé cher, mais qu’est-ce qu’on rigole » Los Disidentes Del Sucio Motel ! Les dissidents du motel sale...La première fois que j'ai entendu ce singulier patronyme j'ai eu l'impression de me retrouver projeter dans un film de Robert Rodriguez. Sauf que, si le groupe ne dédaigne pas le desert rock et que son stoner pourrait évoquer la poussière des grandes étendues du far west, ils n'ont pas de singulier que leur patronyme. Sur l'incroyable album  Polaris,  LDDSM (ça va plus vite en acronyme) nous propose un mix inédit de stoner, de metal, mais aussi de rock progressif du meilleur aloi tout ça mêlé à du hard rock, voire même du rock psychédélique ! Le plus fou dans cette histoire c'est que tout cela donne un album d'une grande cohérence, aux guitares grasses comme une friteuse mexicaine mais aussi une liberté d'esprit et de création qui ne peut qu'évoquer certains de leurs grands modèles comme Pi