Articles

Affichage des articles associés au libellé The Only Way To Reach The Surface

Review - Blut Aus Nord - Disharmonium - Undreamable Abysses - 2022 - Debemur Morti Productions - Avant-Garde Black Metal - French / English Text

Image
  BLUT AUS NORD Disharmonium Unbreakable Abysses 2022 Debemur Morti Productions Avant-Garde Black Metal  Le silence après du Mozart, c'est toujours du Mozart...Voici venir le retour tant attendu des théoriciens de l'esthétisme dément, les dieux vivants de l'univers hallucinogénique...Blut Aus Nord...Le Silence après Blut Aus Nord c'est toujours du Blut Aus Nord... Disharmonium - Undreamable Abysses by Blut Aus Nord Vindsval et ses acolytes continuent leur oeuvre de déconstruction radicale du black metal tout en restant l'une des formations primordiale du genre. Après un Hallucinogen pêtri de rock progressif et un retour à la noirceur au travers du projet Forhist, BAN revient à son talent fou pour l'atonalité, les guitares dissonantes, les voix fantômatiques dans le mix (plus fantômatiques que jamais d'ailleurs), des blast beats fulgurants à de longs moments ambient futuristes dignes d'une BO de Tarkovski. BAN fait de la musique, pas simplement du black m

REVIEW - FR/ENG - NORD - THE ONLY WAY TO REACH THE SURFACE - 2019 - KLONOSPHER/SEASON OF MIST

Image
The Only Way To Reach The Surface by NORD NORD - THE ONLY WAY TO REACH THE SURFACE KLONOSPHERE/SEASON OF MIST 2020 POST-ROCK/POST-METAL PROGRESSIF ALTERNATIF Voici un disque qui se découvre comme une invitation au voyage...D'abord un voyage musical d'une richesse inouïe, puisque les parisiens de Nord, avec ce "The Only Way To Reach The Surface" nous convient à parcourir les genres, depuis le Post-Rock/Alternatif et Progressif qui structure la musique du groupe, jusqu'à ces envolées Djent et Metal qui viennent percuter l'auditeur entre deux salves plus mélodiques. Ensuite un voyage entre lumières et ténèbres, puisque ce "seul chemin pour rejoindre la surface" est bien sûr parsemé d'embûches, tout comme l'est la vraie vie. Ainsi, comme Nord le dit sur son Bandcamp, l'amour, la frustration, le travail et la mort s'invitent ils à la fête avant que d'imaginer la possibilité d'une lumière finale. Une lumière final