Articles

Affichage des articles associés au libellé dépression

Review - Blut Aus Nord - Disharmonium - Undreamable Abysses - 2022 - Debemur Morti Productions - Avant-Garde Black Metal - French / English Text

Image
  BLUT AUS NORD Disharmonium Unbreakable Abysses 2022 Debemur Morti Productions Avant-Garde Black Metal  Le silence après du Mozart, c'est toujours du Mozart...Voici venir le retour tant attendu des théoriciens de l'esthétisme dément, les dieux vivants de l'univers hallucinogénique...Blut Aus Nord...Le Silence après Blut Aus Nord c'est toujours du Blut Aus Nord... Disharmonium - Undreamable Abysses by Blut Aus Nord Vindsval et ses acolytes continuent leur oeuvre de déconstruction radicale du black metal tout en restant l'une des formations primordiale du genre. Après un Hallucinogen pêtri de rock progressif et un retour à la noirceur au travers du projet Forhist, BAN revient à son talent fou pour l'atonalité, les guitares dissonantes, les voix fantômatiques dans le mix (plus fantômatiques que jamais d'ailleurs), des blast beats fulgurants à de longs moments ambient futuristes dignes d'une BO de Tarkovski. BAN fait de la musique, pas simplement du black m

FR/ENG INTERVIEW : Black Metal dépressif et ascèse : Interview avec OAK

Image
"J’espère qu’ “Ascese” provoquera une réaction… que vous aimiez jusqu’à être en transe  durant l’écoute, ou que vous détestiez à en gerber. Ce qui compte c’est que l’auditeur  réagisse. La pire chose possible, c’est que ça ne fasse rien, l’indifférence totale.  Dans cet album il y a pas mal de moments assez “hypnotiques” je dirais, avec des  guitares claires et quelques effets. Il y a toujours eu des passages de ce genre, mais là j’ai  augmenté la dose… bizarrement, je crois que ça rend la musique encore plus  douloureuse."/ I hope that "Ascese" will provoke a reaction... that you love until you are in a trance during the listening, or that you hate to puke. What matters is that the listener reacts. The worst thing possible is that it doesn't matter, total indifference. In this album there are quite a few "hypnotic" moments I would say, with clear guitars and some effects. There have always been times like this, but now I've increased the dose