Articles

Affichage des articles associés au libellé dépression

Review - French + English - OWL CAVE - BROKEN SPEECH - 2021 - Time Tombs Production/Ellie Promotion/Season Of Mist - Black Metal/Noise/Avant-Garde

Image
 OWL CAVE Broken Speech 2021 Time Tombs Production/Ellie Promotion/Season Of Mist Black Metal/Noise/Avant-Garde Owl Cave, groupe (ou plutôt one-man band) de S., est originaire de Paris, et nous propose, avec ce premier album nommé Broken Speech un long titre de 43 minutes décomposé en six parties d'un black metal moderne, dissonant, mâtiné de sludge, de noise et de passages ambient, pour un résultat des plus détonnants. Broken Speech by Owl Cave Mis en lumière par un artwork signé du grand Dehn Sora cette oeuvre/monolithe composite est le fruit de trois ans de travail acharné, trois ans qui ont permis à Owl Cave d'émerger de l'ombre, tout en continuant à y demeurer. Un album fascinant, où les guitares se font particulièrement grasses et lourdes, graves comme dans le post-metal le plus poussé, et c'est là aussi que Owl Cave trouve son originalité. D'étranges sons, samples vocaux, bruits électroniques et autres viennent se superposer tout du long de cette écoute, tand

FR/ENG INTERVIEW : Black Metal dépressif et ascèse : Interview avec OAK

Image
"J’espère qu’ “Ascese” provoquera une réaction… que vous aimiez jusqu’à être en transe  durant l’écoute, ou que vous détestiez à en gerber. Ce qui compte c’est que l’auditeur  réagisse. La pire chose possible, c’est que ça ne fasse rien, l’indifférence totale.  Dans cet album il y a pas mal de moments assez “hypnotiques” je dirais, avec des  guitares claires et quelques effets. Il y a toujours eu des passages de ce genre, mais là j’ai  augmenté la dose… bizarrement, je crois que ça rend la musique encore plus  douloureuse."/ I hope that "Ascese" will provoke a reaction... that you love until you are in a trance during the listening, or that you hate to puke. What matters is that the listener reacts. The worst thing possible is that it doesn't matter, total indifference. In this album there are quite a few "hypnotic" moments I would say, with clear guitars and some effects. There have always been times like this, but now I've increased the dose