Articles

Affichage des articles associés au libellé nightbringer

Review - Blut Aus Nord - Disharmonium - Undreamable Abysses - 2022 - Debemur Morti Productions - Avant-Garde Black Metal - French / English Text

Image
  BLUT AUS NORD Disharmonium Unbreakable Abysses 2022 Debemur Morti Productions Avant-Garde Black Metal  Le silence après du Mozart, c'est toujours du Mozart...Voici venir le retour tant attendu des théoriciens de l'esthétisme dément, les dieux vivants de l'univers hallucinogénique...Blut Aus Nord...Le Silence après Blut Aus Nord c'est toujours du Blut Aus Nord... Disharmonium - Undreamable Abysses by Blut Aus Nord Vindsval et ses acolytes continuent leur oeuvre de déconstruction radicale du black metal tout en restant l'une des formations primordiale du genre. Après un Hallucinogen pêtri de rock progressif et un retour à la noirceur au travers du projet Forhist, BAN revient à son talent fou pour l'atonalité, les guitares dissonantes, les voix fantômatiques dans le mix (plus fantômatiques que jamais d'ailleurs), des blast beats fulgurants à de longs moments ambient futuristes dignes d'une BO de Tarkovski. BAN fait de la musique, pas simplement du black m

Review - AKHLYS - Melinoë - 2020 Debemur Morti Productions - Grandiose Black Metal - FRENCH & ENGLISH TEXT - Le Scribe Du Rock

Image
  AKHLYS Melinoë 2020 Debemur Morti Productions Melinoë by Akhlys Troisième album en dix ans pour les américains d'Akhlys. Ayant d'abord trempé leurs guêtres dans le dark ambient, c'est désormais dans un black metal furieux et grandiose que s'épanouissent ces ressortissants du Colorado. La preuve avec "Mélinoë", splendide nouvel opus prête a fondre sur vous comme le rapace sur sa proie. Colérique et grandiose, le black metal épique d'Akhlys s'inscrit dans les traces macabres de ses compatriotes Nighbringer, mais aussi le côté le plus black metal de Blut Aus Nord (la série des What Once Was Liber) pour nous donner un résultat qui donne le vertige et la nausée, a cheval entre un metal noir impitoyable et guerrier et son versant plus expérimental, avec des riffs venus d'outre espace. Pour tous ceux qui pensent que le black metal est mort, une écoute de ce  Mélinoë  s'avère indispensable : quand un groupe garde la conviction et la hargne nécessaire