Articles

Affichage des articles associés au libellé gorgon

Review - ARAN ANGMAR - Black Cosmic Elements - French+English Texf - Ellie Promotion/Time Tombs Production/Season Of Mist - 2021 - Black/Death Metal

Image
  ARAN ANGMAR Black Cosmic ELements 2021 Ellie Promotion/Time Tombs Production/Season Of Mist Black/Death Metal Black Cosmic Elements by Aran Angmar Aran Angmar, groupe aux racines internationales, n'est pas loin de pouvoir être considéré comme un "supergroupe" du metal extrême avec à son bord Lord Abagor (chant + Basse, néerlandais et ancien de Dunkelnacht et actuel Saille, sa grosse voix death caverneuse m'enchantant les esgourdes) ; Maahes (Guitare + Basse, le grec de la bande) ; Michiel Van der Plicht (batterie, également membre des énormes Pestilence). Le groupe aurait été rejoint (selon Metal Archives) par l'italien Vinterskog à la basse cette année, mais cela n'est pas indiqué sur la fiche de presse du groupe. Toujours est-il que ces démons internationaux sont basés en Italie où a été enregistré ce Black Cosmic Elements. Un album, qui, a défaut d'être d'une grande originalité (ce n'est pas leur but) va ravir les nostalgiques de Dissection (p

New Review - Gorgon - Traditio Satanae - 2021 - Osmose Productions - French & English Text - Brutal Black Metal

Image
  GORGON Traditio Satanae 2021 Osmose Productions  Brutal Black Metal Traditio Satanae by GORGON Gorgon ! Trente ans que le groupe d'Antibes, toujours mené de main de maître par Chris Chatelet, se voue corps et âme au black metal le plus pur. Groupe pionnier du black metal de France, il avait fait un retour gagnant en 2019 avec un The Veil Of Darkness que personnellement j'avais adoré (la preuve ici :  https://www.webzinelescribedurock.com/2019/02/chroniques-gorgon-ataraxie.html ) après 25 années d'absence. Le daron du black metal français a décidé de nous surprendre une fois de plus en sortant son album le plus violent ! Un brulôt de black brutal et haineux, même si Gorgon sait aussi faire dans la nuance ("Entrancing Cemetery" et ses touches heavy metal)... Pour vous situer, ce nouveau méfait de ces créatures méphitiques pourra séduire les amateurs des premiers Marduk, mais aussi d'Immortal ou Mayhem, même s'il est difficile de réduire un groupe aussi maj