Articles

Affichage des articles associés au libellé 70's rock

BENEATH MY SINS - An Acoustic Happiness - Interview avec le Scribe Du Rock - French & English Text - Acoustic Symphonic Metal - Ellie Promotion

Image
Je ne connaissais pas Beneath My Sins avant l'album acoustique "An acoustic Journey Part 1" que le groupe vient de sortir, fait de relectures d'anciens titres et de nouveautés. Habituellement, les français boxent davantage dans la catégorie Metal Symphonique, mais j'ai été hautement séduit par cet exercice acoustique aux relents celtiques et aux mélodies addictives. Raison de plus pour moi de vouloir en savoir plus, d'où cette interview que le groupe a eu la gentillesse de me donner... “La musique n’est pas une question de style mais de sincérité" emprunté à Bjork. Bonjour Beneath My Sins, pouvez vous, pour commencer, vous présenter aux lecteurs ? Emma : Je suis cofondatrice et chanteuse de Beneath My Sins. Nous avons fondé le groupe avec Clément Botz , guitariste/compositeur, en Décembre 2015 et nous nous sommes définis à ce moment là comme groupe de metal symphonique. Aujourd'hui, au fur et à mesure que nous avançons dans la musique, nous ressenton

DJIIN : when soul is back in rock ! - Interview - Le Scribe du Rock - French + English Text - Stoner/Psychedelic/doom/progressive rock/postcore

Image
  "C’est grâce à vous qu’on peut et qu’on va continuer à jouer de la musique, notre musique, celle qui vient de nos tripes. Alors on ne peut vous demander qu’une chose : Venez en concert! Remplissez les salles, les clubs, les cafés-concerts! Retournez danser sur de la musique live! C’est ce qui nous permet de continuer. On vous aime" Meandering Soul by DJIIN Le rock hanté de Djiin nous renvoie aux grands groupes maudits des années 60 et 70, avec en ligne  de mire Coven, le psychédélisme noir et coloré des premiers Pink FLoyd ou du 13th Floor Elevators, tout cela diaboliquement accouplé avec un stoner bien high, des passages chamaniques et un goût pour le blues des origines qui donnent à Djiin une profondeur assez rare. Leurs constructions progressives les amènent parfois vers des explosions post-hardcore de toute beauté. Et puis le groupe possède en son sein une perle en la personne de Chloé, chanteuse possédée au spectre large. Bigre ! Il fallait que le Scribe en sut plus !

REVIEW - DUST LOVERS - FANGS - FR + ENGLISH - STONER ROCK N' ROLL - BESTA RECORDS - 2020

Image
DUST LOVERS Fangs 2020 Besta Records FANGS by DUST LOVERS Quand les amoureux de la poussière montent les crocs ça donne un putain d'album de rock qui croone et qui envoie, entre rockabilly, stoner rock, avec des refrains qui tuent ! Un grand album pour Dust Lovers Tout droit sorti d'un film de Tarantino ou de David Lynch (mais non je ne t'oublie pas Bob Rodriguez !), voici venir un album qui suinte la sensualité, la sueur due a un soleil trop puissant que l'on aurait subi dans le désert a bord d'une cadillac décapotable en écoutant l'album de reprises d'Elvis de Danzig. Ça groove a mort, ça sent sous les bras, c'est du vrai putain de rock n'roll intemporel et c'est mortel. On pense parfois à Patron ("Night Cruising" et ce chant proche de Dave Gahan) et a personne en même temps car Dust Lovers ont une forte personnalité et c'est ça qui est si jouissif. L'impression de redécouvrir la poudre ! Décidément les groupes de rock gaulois

LET THE LIGHT GETS IN ! - LAG I RUN WITH LE SCRIBE DU ROCK - INTERVIEW - FR/ENGLISH - ROCK

Image
Vagrant Sleepers by LAG I RUN « There is a crack in everything, that’s how the light gets in » (Leonard Cohen) Réalisée en plein confinement dû à cette vilaine bébête appelée Coronavirus, cette interview de Lag I Run démontre, une fois de plus, que les artistes, les vrais, ne sauraient se laisser enfermer entre quatre murs ! Le groupe de "Néo Progressif" Groovy et en vérité inclassable nous enchante et nous embarque dans un grand voyage hors de toutes frontières, avec un talent qui saura vous renvoyer aux riches heures de Yes, Devin Townsend, Faith No More, Stevie Salas, King Crimson et autres artificiers d'un Rock sans frontières, qui, sans être jamais prétentieux ou vain démontre une pleine liberté...Le kiff ! Allez, je vous laisse avec ce groupe incroyable que vous devez définitivement découvrir si ce n'est pas encore fait ! Le Scribe Bonjour Lag I Run, pouvez vous vous présenter aux lecteurs du Scribe ? Nay : Salut à toi Ô grand Scribe ! Nous sommes quatre musi

INTERVIEW AVEC 7 WEEKS - FR/ENG - ROCK MASSIF !

Image
“La lutte elle-même vers les sommets suffit à̀ remplir un cœur d'homme” A. Camus Bonjour 7 Weeks, et merci de répondre a mes questions. Vous êtes un groupe de “rock massif” de Limoges...Pouvez vous nous raconter un peu votre histoire ? On existe depuis 2007, on a sorti 5 albums et 2 eps, fait des tournées en France, Europe et UK. Nous sommes nos propres producteurs. Notre musique et notre discographie est assez large en termes d’influences et d’expériences, on nous classe souvent comme un groupe de Stoner, ce que nous ne sommes pas. Nos albums sont très variés et on a même fait un album adapté d’un ciné-concert sur le film Dead of Night (Deathdream) de Bob Clark. “Sisyphus”, votre dernier album, est un concentré de rock aux influences US. Pouvez vous nous parler de la composition et de la réalisation de cet album ? La composition s’est étalée sur l’année 2018 pendant un break du groupe, puis nous l’avons finalisé début 2019 pour l’enregistrer, mixer et mastériser entre av

REVIEW - FRANÇAIS/ENGLISH - HOWARD - OBSTACLE - STONER ROCK 70'S - SEASON OF MIST/KLONOSPHERE - 2020

Image
HOWARD - OBSTACLE  STONER ROCK 70'S   SEASON OF MIST/KLONOSPHERE - 2020 Howard, Power trio parisien issu de la Klonosphère, nous décrassent les oreilles et l'âme avec "Obstacle", un album gorgé de sève et d'authenticité à retrouver dans toutes les bonnes crèmeries le 13 mars  Howard ? Sympa comme nom de groupe ! comme on dit, ça ne mange pas de pain, ça attise la curiosité et on a du mal à savoir de quel type de groupe il s'agit. Donc, l'envie de passer le disque dans la platine est d'autant plus forte.  Issus de la Klonosphere comme leurs compadres de Mama's Gun ou Uncut, Howard baignent dans le même magma brûlant de Rock 70's lorgnant vers le lyricisme de Led Zep et les orgues de Deep Purple. On pense aussi par moments a des choses plus "pop" comme U2 (le chant, un peu) ou des groupes vintage récents que je connais moins. Mais voila, le groupe a aussi une vraie personnalité. J'ai mis "stoner&quo