Articles

Affichage des articles associés au libellé ep

Review - Blut Aus Nord - Disharmonium - Undreamable Abysses - 2022 - Debemur Morti Productions - Avant-Garde Black Metal - French / English Text

Image
  BLUT AUS NORD Disharmonium Unbreakable Abysses 2022 Debemur Morti Productions Avant-Garde Black Metal  Le silence après du Mozart, c'est toujours du Mozart...Voici venir le retour tant attendu des théoriciens de l'esthétisme dément, les dieux vivants de l'univers hallucinogénique...Blut Aus Nord...Le Silence après Blut Aus Nord c'est toujours du Blut Aus Nord... Disharmonium - Undreamable Abysses by Blut Aus Nord Vindsval et ses acolytes continuent leur oeuvre de déconstruction radicale du black metal tout en restant l'une des formations primordiale du genre. Après un Hallucinogen pêtri de rock progressif et un retour à la noirceur au travers du projet Forhist, BAN revient à son talent fou pour l'atonalité, les guitares dissonantes, les voix fantômatiques dans le mix (plus fantômatiques que jamais d'ailleurs), des blast beats fulgurants à de longs moments ambient futuristes dignes d'une BO de Tarkovski. BAN fait de la musique, pas simplement du black m

Review - Roi Rouge - Tant que je respire, j'espère - french + english text - Herbert West Productions - Melodic French Black Metal - Le Scribe Du Rock

Image
  ROI ROUGE Tant que je respire, j'espère 2022 Herbert West Productions Tape gothic black metal Sortie le 15 Mars  Ah que ça fait du bien de se replonger dans un black metal en français, typiquement français, avec ces sonorités venues des années 90 malgré un son très actuel, et cet aspect épique que les groupes de notre hexagone savaient si bien développer (Gorgon, Blessed In Sin, Anorexia Nervosa, entre autres), un black metal mélodique, profondément occulte et ne cherchant pas la surenchère bruitiste mais plutôt à instaurer une atmosphère macabre et gothique, ainsi est né Roi Rouge, nouvelle entité de la scène, non sans ramifications avec des figures historiques du mouvement, on va le voir... Tant que je respire, J'espère est la première réalisation du combo, sortie en cassette à tirage limité (100 exemplaires) chez l'excellent Herbert West Productions.  Roi Rouge est le bébé d'Adrian Frost, fruit d'une dépression que ce dernier chercha a exorciser par la musique.

Review - Skald - Winter Songs - Decca/Universal - French / English Text - Agence Singularités/Le Scribe Du Rock - 2021 - neofolk

Image
  SKALD Winter Songs 2021 Decca/Universal Neofolk Depuis 2018 Skald, sous ses diverses incarnations, peut être perçu comme une réponse française au fameux Wardruna du génial Einar Selvik. Après deux albums plutôt réussis, voici revenir le combo néofolk païen avec un EP de cinq titres qui voit le line-up réduit à sa portion congrue puisque ne sont plus présents que les deux fondateurs du groupe, Justine Galmiche au chant et Christophe Voisin-Boisvinet aux instruments (et avec quelques choeurs discrets). Pierrick Valence (ex-Phazm) s'en est donc apparemment allé.  L'EP s'offre à nous dans la continuité des deux albums, avec cette influence Viking toujours très présente, Justine s'exprimant toujours en vieux-norrois. Cette fois Skald célèbre Jol, le solstice d'hiver nordique, une véritable fête de l'hiver avec toute la beauté glaciaire qu'il charrie avec lui. Les cinq titres sont fort beaux, même si l'on peut regretter que le côté yin/yang que composait le

Review - My Dying Bride - Macabre Cabaret - 2020 - Nuclear Blast - Doom Metal

Image
 MY DYING BRIDE Macabre Cabaret 2020 NUCLEAR BLAST Sorti le 20 Novembre Doom Metal Après un "Ghost Of Orion" qui n'est pas loin d'avoir fait l'unanimité, My Dying Bride nous prouve une fois de plus que l'inspiration est bien là en ce moment avec cet Ep trois titres absolument magistral... My Dying Bride, trois mots qui, depuis le début des années 90 résonnent puissamment dans le coeur de ceux qui, tel votre serviteur, ont été touchés profondément par le doom metal à la fois funéraire et romantique des anglais. Et puisque je parle de romantisme, c'est bien ici à l'époque la plus romantique du groupe que je pense en écoutant ce "Macabre Cabaret". Le titre éponyme, s'étirant majestueusement sur dix minutes rappelle forcément les atmosphères envoûtantes d'un "Angel Of The Dark River", tout en ayant la grâce et la qualité sonore et musicale du dernier album en date. Gothique, My Dying Bride ne renonce pas ici au retour de ses inf