Articles

Affichage des articles associés au libellé black owl majesty

BENEATH MY SINS - An Acoustic Happiness - Interview avec le Scribe Du Rock - French & English Text - Acoustic Symphonic Metal - Ellie Promotion

Image
Je ne connaissais pas Beneath My Sins avant l'album acoustique "An acoustic Journey Part 1" que le groupe vient de sortir, fait de relectures d'anciens titres et de nouveautés. Habituellement, les français boxent davantage dans la catégorie Metal Symphonique, mais j'ai été hautement séduit par cet exercice acoustique aux relents celtiques et aux mélodies addictives. Raison de plus pour moi de vouloir en savoir plus, d'où cette interview que le groupe a eu la gentillesse de me donner... “La musique n’est pas une question de style mais de sincérité" emprunté à Bjork. Bonjour Beneath My Sins, pouvez vous, pour commencer, vous présenter aux lecteurs ? Emma : Je suis cofondatrice et chanteuse de Beneath My Sins. Nous avons fondé le groupe avec Clément Botz , guitariste/compositeur, en Décembre 2015 et nous nous sommes définis à ce moment là comme groupe de metal symphonique. Aujourd'hui, au fur et à mesure que nous avançons dans la musique, nous ressenton

Review - French & English Text - Black Owl Majesty - Owl Full Moon - 2021 - Epictural Productions - Black Metal

Image
Owl Full Moon by Black Owl Majesty   BLACK OWL MAJESTY Owl Full Moon 2021 Epictural Productions Black Metal Quand je suis allé voir la fiche de BOM sur Metal Archives j'ai vu que le groupe, nouvellement créé, était classifié "post-black metal". J'ai ensuite écouté l'album (merci à Renard pour ça !) et je n'ai pas su dire si cette appellation devenue fourre-tout était adaptée à ce Owl Full Moon... Voici en tout cas ce que j'en pense... Mélodique et original, l'album commence sur un "l'Entité" qui sert de belle carte de visite au groupe. On y entend un black metal chanté dans la langue de Molière (Rhaaaaa...plaisir !) et de Shakespeare (selon les titres) et le duo d'Epinal nous régale en variant les tempos, le riffing, les ambiances. On ressent, au fil du temps, de la mélancolie, de la colère, de la froidure et, par dessus tout, un sens de la composition qui me ravit, bien loin de ceux qui pensent que faire du BM c'est juste "