Articles

Affichage des articles associés au libellé industrial rap

Review - Blut Aus Nord - Disharmonium - Undreamable Abysses - 2022 - Debemur Morti Productions - Avant-Garde Black Metal - French / English Text

Image
  BLUT AUS NORD Disharmonium Unbreakable Abysses 2022 Debemur Morti Productions Avant-Garde Black Metal  Le silence après du Mozart, c'est toujours du Mozart...Voici venir le retour tant attendu des théoriciens de l'esthétisme dément, les dieux vivants de l'univers hallucinogénique...Blut Aus Nord...Le Silence après Blut Aus Nord c'est toujours du Blut Aus Nord... Disharmonium - Undreamable Abysses by Blut Aus Nord Vindsval et ses acolytes continuent leur oeuvre de déconstruction radicale du black metal tout en restant l'une des formations primordiale du genre. Après un Hallucinogen pêtri de rock progressif et un retour à la noirceur au travers du projet Forhist, BAN revient à son talent fou pour l'atonalité, les guitares dissonantes, les voix fantômatiques dans le mix (plus fantômatiques que jamais d'ailleurs), des blast beats fulgurants à de longs moments ambient futuristes dignes d'une BO de Tarkovski. BAN fait de la musique, pas simplement du black m

Review - Traître Calin - XIII Ex-Votos - Noise Experimental Rap - industrial Hip Hop - French + English Text

Image
XIII EX-VOTOS by Traître Câlin   TRAÎTRE CALIN XIII EX-VOTOS 2020 NOISE RAP/EXPERIMENTAL/INDUSTRIAL HIP HOP J'ai toujours eu horreur de m'ennuyer. En matière de musique, toujours écouter les mêmes trucs ou des trucs qui leur ressemblent, très peu pour moi. C'est pour cela que mes goûts ont toujours zigzagué d'un style a l'autre, et ça me va très bien.  Traître Calin est un groupe français de rap qui mêle avec talent Noise rap, sonorités expérimentales, industrielles, folles a lier. Avec cet album le groupe nous expose treize ex-votos rythmés, couverts de suie et de sonorités agressives, dangereuses, tout en gardant a l'esprit un sens du groove indiscutable. Voici ce que l'on peut lire sur le Bandcamp du groupe :  "XIII EX-VOTOS (13 ex-votos), reprend l’idée de ces offrandes de marbre, ces vœux, ces ex-voto que l’on trouve cloués aux murs des églises. En résulte une fresque composée de 13 titres différents comme autant d’anti-prières jetées à la gueule