Articles

Affichage des articles associés au libellé jacob

Review - Blut Aus Nord - Disharmonium - Undreamable Abysses - 2022 - Debemur Morti Productions - Avant-Garde Black Metal - French / English Text

Image
  BLUT AUS NORD Disharmonium Unbreakable Abysses 2022 Debemur Morti Productions Avant-Garde Black Metal  Le silence après du Mozart, c'est toujours du Mozart...Voici venir le retour tant attendu des théoriciens de l'esthétisme dément, les dieux vivants de l'univers hallucinogénique...Blut Aus Nord...Le Silence après Blut Aus Nord c'est toujours du Blut Aus Nord... Disharmonium - Undreamable Abysses by Blut Aus Nord Vindsval et ses acolytes continuent leur oeuvre de déconstruction radicale du black metal tout en restant l'une des formations primordiale du genre. Après un Hallucinogen pêtri de rock progressif et un retour à la noirceur au travers du projet Forhist, BAN revient à son talent fou pour l'atonalité, les guitares dissonantes, les voix fantômatiques dans le mix (plus fantômatiques que jamais d'ailleurs), des blast beats fulgurants à de longs moments ambient futuristes dignes d'une BO de Tarkovski. BAN fait de la musique, pas simplement du black m

Review - JACOB - Metamorphosis - French + English Text - Agence Singularités - 2021 - rock/blues

Image
  JACOB Metamorphosis 2021 Agence Singularités Rock'n'Blues Jacob ? Il faut plutôt les appeler par leur vrai nom : Jaypee and The Cannibal Orgasmic Band ! Les lyonnais entourent Jaypee-Jaypar, musicien au coeur rock et blues qui propose avec ce "Metamorphosis" un joli disque à apprécier à sa juste valeur... Aujourd'hui c'est jour d'élection, alors, si ce soir ou dans quinze jours vous avez trop le blues, il se pourrait bien que le disque de Jacob soit la solution à vos problèmes. Solitude, tristesse, et une certaine mystique particulière (voir la pochette digne d'un black sabbath) peuvent rapprocher le combo du Doom, d'autant que certaines parties de guitares se font plutôt lourdes, mais Jacob n'est pas un groupe de Metal, c'est un groupe de blues rock. On pense ça et là à Nick Cave (la voix grave et l'ambiance de whisky frelaté façon western gothic) mais le disque, varié, à le mérite de surprendre de titre en titre. Dix titres au compt