Articles

Affichage des articles associés au libellé experimental black metal

Review - ARAN ANGMAR - Black Cosmic Elements - French+English Texf - Ellie Promotion/Time Tombs Production/Season Of Mist - 2021 - Black/Death Metal

Image
  ARAN ANGMAR Black Cosmic ELements 2021 Ellie Promotion/Time Tombs Production/Season Of Mist Black/Death Metal Black Cosmic Elements by Aran Angmar Aran Angmar, groupe aux racines internationales, n'est pas loin de pouvoir être considéré comme un "supergroupe" du metal extrême avec à son bord Lord Abagor (chant + Basse, néerlandais et ancien de Dunkelnacht et actuel Saille, sa grosse voix death caverneuse m'enchantant les esgourdes) ; Maahes (Guitare + Basse, le grec de la bande) ; Michiel Van der Plicht (batterie, également membre des énormes Pestilence). Le groupe aurait été rejoint (selon Metal Archives) par l'italien Vinterskog à la basse cette année, mais cela n'est pas indiqué sur la fiche de presse du groupe. Toujours est-il que ces démons internationaux sont basés en Italie où a été enregistré ce Black Cosmic Elements. Un album, qui, a défaut d'être d'une grande originalité (ce n'est pas leur but) va ravir les nostalgiques de Dissection (p

Review - Griiim - Bête Immonde - Purity Through Fire - 2020 - Experimental black metal

Image
  GRIIIM  Bête Immonde 2020 Purity Through Fire Bête Immonde by Griiim En ces temps troublés nous avons tous besoin de repères. Bien sûr ces derniers peuvent largement varier d'une personne à l'autre, en fonction de notre culture, de notre âge, de notre niveau d'éducation. Ainsi, je conseille d'emblée aux intégristes à deux euros pour qui le black metal doit sonner "comme ça" et pas "comme ceci" d'aller jouer dans un autre bac a sable. Griiim, et donc Maxime Taccardi, n'a rien a foutre du purisme, et pourtant son oeuvre, que ce soit avec Griiim ou KFR, est sans doute la plus proche de l'obscurité et de la démence incarnée par les black legions aux temps jadis... Maxime, grand plasticien reconnu, est un musicien passionnant. Si vous suivez le scribe, vous savez déjà tout le bien que je pense de son travail (si besoin vous retrouverez les liens en bas de page). Maxime incarne pour moi l'essence de ce que le black metal peut-être en 202

LES CROCS DU SCRIBE SPECIAL DEBEMUR MORTI - THROANE/ULCERATE/AVERSIO HUMANITATIS/SELBST/CULTUS PROFANO/AKHLYS

Image
THROANE - ULCERATE - AVERSIO HUMANITATIS - SELBST - CULTUS PROFANO - AKHLYS  Ce qui est plaisant pour un Scribe, c'est de parler de musique qu'il aime...première chose, et si, cerise sur le gâteau, ladite musique cherche a reculer quelque peu les frontières de la banalité pour jouer les défricheuses et nous sortir la tête de ce trou noir covidien dans lequel nous sommes en train de nous étioler sans espoir ce n'en n'est que mieux...Avec Debemur Morti, je ne prends pas de gros risques. Choisir le label de mon artiste black metal préféré, Vindsval, n'a rien d'une difficulté, puisque la bande à Phil ne sélectionne que les meilleurs parmi les meilleurs, et aussi les plus originaux ! Ainsi, nous allons ici retrouver non sans plaisir les folies de Dehn Sora et son Throane qui nous en revient pour un EP composé d'un titre pas piqué des vers, mais aussi les tortueux architectes du death metal cinglé, Ulcerate, et l'on ne s'arrête pas là messieurs dames, puis

Les Crocs Du Scribe special Cracra Records - Cavalerie - Froideur Quantique/Spectral Void Split - FRENCH AND ENGLISH TEXT - crust/hardcore/black metal

Image
Spectral Rage by CAVALERIE   Le label Cracra records mériterait un oscar pour le meilleur nom de label du moment ! Et la publicité n'est ici pas mensongère ! Spécialiste des genres les plus crasseux et mal élevés du globe (goregrind, noisegrind, pornogrind) le label a l'intelligence de diversifier ses sorties en allant taper du côté du crust, du death metal et même du black metal ou de la noise. Exemple avec deux sorties récentes qui reflètent cette tendance à la diversification bruitiste ! CAVALERIE Spectral Rage 2020 Cracra Records On entame les hostilités avec l'EP Spectral Rage du groupe Cavalerie, qui officie dans un hardcore/crust dans lequel un infâme bouillon de black metal old school serait venu se greffer par quelque maligne expérience... Pour savourer ce mets ragoûtant, il faut avoir une bonne tolérance a l'agressivité musicale, car Cavalerie ne fait pas dans la dentelle mais plutôt dans le coup de boule, ce qui ne l'empêche pas de varier le tempo suffi