Articles

Affichage des articles associés au libellé glaukom synod

Les Crocs Du Scribe Spécial SLEEPING CHURCH RECORDS ! Avec les reviews de ATOLAH et GRAVES FOR GODS - French + English Text - Le Scribe du Rock

Image
  Voici un Crocs Du Scribe entièrement dédié au label Sleeping Church Records, dont vous avez déjà trouvé les productions dans ces pages ! Je vous mets les liens en bas de page...Un numéro 100 % Doom Metal donc, puisqu'il s'agit de la grande spécialité du label manceau (avec le Grindcore) ! Vous allez donc retrouver ici même deux chroniques, celles d'Atolah, les australiens œuvrant dans un doom/stoner/sludgy bien poisseux et Graves For Gods, également ressortissants des sauvages terres australes pour un doom/death metal macabre et lourd comme un jour sans soleil...Merci encore à Sleeping Church sans qui ce numéro n'aurait point lieu d'être, je vous laisse à votre lecture et vous souhaite une excellente écoute ! Pierre, Aka Le Scribe Du Rock ATOLAH Post, Cross & Yoke 2021 Sleeping Church Records Stoner/Doom Metal Post Cross And Yoke by Atolah Vous sentez les relents de Marie-Jeanne envahir la pièce ? Soudain tout tourne sous vos pieds, et les sueurs froides vous

Review - Glaukom Synod - Ectoplasmic Revelations - 2020 - Visceral Circuitry - Cybergrind - FRENCH + ENGLISH TEXT

Image
ECTOPLASMIC REVELATIONS by Glaukom Synod GLAUKOM SYNOD ECTOPLASMIC REVELATIONS 2020 VISCERAL CIRCUITRY RECORDS Imaginez un instant un truc électronique capable de faire passer Igorrr pour un traditionaliste ! Napalm Death délaissant les guitares et la batterie pour se concentrer sur des ordinateurs chargés en logiciels délirants...Glaukom Synod n'est pas fait pour plaire a tout le monde, c'est clair, et c'est pour ça que ça me plait ! En matière de terrorisme électronique, Glaukon Synod a de sérieux atouts : les titres de l'album, courts, comme toujours avec les styles proches du grindcore, déboulent a vitesse grand V, permutant blast synthétique et parties breakcore dignes des meilleures raves. Parfois franchement bruitiste, Glaukom Synod sait aussi se faire plus "groovy" et musical, ce qui rend l'écoute de l'album in extenso d'autant plus réjouissante.  Par moments, ce disque me rappelle les compiles Thunderdome de ma jeunesse. Ces opus de techn