Articles

Affichage des articles associés au libellé techno industrial

BENEATH MY SINS - An Acoustic Happiness - Interview avec le Scribe Du Rock - French & English Text - Acoustic Symphonic Metal - Ellie Promotion

Image
Je ne connaissais pas Beneath My Sins avant l'album acoustique "An acoustic Journey Part 1" que le groupe vient de sortir, fait de relectures d'anciens titres et de nouveautés. Habituellement, les français boxent davantage dans la catégorie Metal Symphonique, mais j'ai été hautement séduit par cet exercice acoustique aux relents celtiques et aux mélodies addictives. Raison de plus pour moi de vouloir en savoir plus, d'où cette interview que le groupe a eu la gentillesse de me donner... “La musique n’est pas une question de style mais de sincérité" emprunté à Bjork. Bonjour Beneath My Sins, pouvez vous, pour commencer, vous présenter aux lecteurs ? Emma : Je suis cofondatrice et chanteuse de Beneath My Sins. Nous avons fondé le groupe avec Clément Botz , guitariste/compositeur, en Décembre 2015 et nous nous sommes définis à ce moment là comme groupe de metal symphonique. Aujourd'hui, au fur et à mesure que nous avançons dans la musique, nous ressenton

Review - Glaukom Synod - Ectoplasmic Revelations - 2020 - Visceral Circuitry - Cybergrind - FRENCH + ENGLISH TEXT

Image
ECTOPLASMIC REVELATIONS by Glaukom Synod GLAUKOM SYNOD ECTOPLASMIC REVELATIONS 2020 VISCERAL CIRCUITRY RECORDS Imaginez un instant un truc électronique capable de faire passer Igorrr pour un traditionaliste ! Napalm Death délaissant les guitares et la batterie pour se concentrer sur des ordinateurs chargés en logiciels délirants...Glaukom Synod n'est pas fait pour plaire a tout le monde, c'est clair, et c'est pour ça que ça me plait ! En matière de terrorisme électronique, Glaukon Synod a de sérieux atouts : les titres de l'album, courts, comme toujours avec les styles proches du grindcore, déboulent a vitesse grand V, permutant blast synthétique et parties breakcore dignes des meilleures raves. Parfois franchement bruitiste, Glaukom Synod sait aussi se faire plus "groovy" et musical, ce qui rend l'écoute de l'album in extenso d'autant plus réjouissante.  Par moments, ce disque me rappelle les compiles Thunderdome de ma jeunesse. Ces opus de techn