Articles

Affichage des articles associés au libellé techno industrial

Review - ARAN ANGMAR - Black Cosmic Elements - French+English Texf - Ellie Promotion/Time Tombs Production/Season Of Mist - 2021 - Black/Death Metal

Image
  ARAN ANGMAR Black Cosmic ELements 2021 Ellie Promotion/Time Tombs Production/Season Of Mist Black/Death Metal Black Cosmic Elements by Aran Angmar Aran Angmar, groupe aux racines internationales, n'est pas loin de pouvoir être considéré comme un "supergroupe" du metal extrême avec à son bord Lord Abagor (chant + Basse, néerlandais et ancien de Dunkelnacht et actuel Saille, sa grosse voix death caverneuse m'enchantant les esgourdes) ; Maahes (Guitare + Basse, le grec de la bande) ; Michiel Van der Plicht (batterie, également membre des énormes Pestilence). Le groupe aurait été rejoint (selon Metal Archives) par l'italien Vinterskog à la basse cette année, mais cela n'est pas indiqué sur la fiche de presse du groupe. Toujours est-il que ces démons internationaux sont basés en Italie où a été enregistré ce Black Cosmic Elements. Un album, qui, a défaut d'être d'une grande originalité (ce n'est pas leur but) va ravir les nostalgiques de Dissection (p

Review - Glaukom Synod - Ectoplasmic Revelations - 2020 - Visceral Circuitry - Cybergrind - FRENCH + ENGLISH TEXT

Image
ECTOPLASMIC REVELATIONS by Glaukom Synod GLAUKOM SYNOD ECTOPLASMIC REVELATIONS 2020 VISCERAL CIRCUITRY RECORDS Imaginez un instant un truc électronique capable de faire passer Igorrr pour un traditionaliste ! Napalm Death délaissant les guitares et la batterie pour se concentrer sur des ordinateurs chargés en logiciels délirants...Glaukom Synod n'est pas fait pour plaire a tout le monde, c'est clair, et c'est pour ça que ça me plait ! En matière de terrorisme électronique, Glaukon Synod a de sérieux atouts : les titres de l'album, courts, comme toujours avec les styles proches du grindcore, déboulent a vitesse grand V, permutant blast synthétique et parties breakcore dignes des meilleures raves. Parfois franchement bruitiste, Glaukom Synod sait aussi se faire plus "groovy" et musical, ce qui rend l'écoute de l'album in extenso d'autant plus réjouissante.  Par moments, ce disque me rappelle les compiles Thunderdome de ma jeunesse. Ces opus de techn