Articles

Affichage des articles associés au libellé decca

BENEATH MY SINS - An Acoustic Happiness - Interview avec le Scribe Du Rock - French & English Text - Acoustic Symphonic Metal - Ellie Promotion

Image
Je ne connaissais pas Beneath My Sins avant l'album acoustique "An acoustic Journey Part 1" que le groupe vient de sortir, fait de relectures d'anciens titres et de nouveautés. Habituellement, les français boxent davantage dans la catégorie Metal Symphonique, mais j'ai été hautement séduit par cet exercice acoustique aux relents celtiques et aux mélodies addictives. Raison de plus pour moi de vouloir en savoir plus, d'où cette interview que le groupe a eu la gentillesse de me donner... “La musique n’est pas une question de style mais de sincérité" emprunté à Bjork. Bonjour Beneath My Sins, pouvez vous, pour commencer, vous présenter aux lecteurs ? Emma : Je suis cofondatrice et chanteuse de Beneath My Sins. Nous avons fondé le groupe avec Clément Botz , guitariste/compositeur, en Décembre 2015 et nous nous sommes définis à ce moment là comme groupe de metal symphonique. Aujourd'hui, au fur et à mesure que nous avançons dans la musique, nous ressenton

Review - Skald - Winter Songs - Decca/Universal - French / English Text - Agence Singularités/Le Scribe Du Rock - 2021 - neofolk

Image
  SKALD Winter Songs 2021 Decca/Universal Neofolk Depuis 2018 Skald, sous ses diverses incarnations, peut être perçu comme une réponse française au fameux Wardruna du génial Einar Selvik. Après deux albums plutôt réussis, voici revenir le combo néofolk païen avec un EP de cinq titres qui voit le line-up réduit à sa portion congrue puisque ne sont plus présents que les deux fondateurs du groupe, Justine Galmiche au chant et Christophe Voisin-Boisvinet aux instruments (et avec quelques choeurs discrets). Pierrick Valence (ex-Phazm) s'en est donc apparemment allé.  L'EP s'offre à nous dans la continuité des deux albums, avec cette influence Viking toujours très présente, Justine s'exprimant toujours en vieux-norrois. Cette fois Skald célèbre Jol, le solstice d'hiver nordique, une véritable fête de l'hiver avec toute la beauté glaciaire qu'il charrie avec lui. Les cinq titres sont fort beaux, même si l'on peut regretter que le côté yin/yang que composait le