Articles

Affichage des articles associés au libellé drone

Review - Vordb Na Riidr - Мла амгмэ лгэлмля ? - Experimental music - French and English Text

Image
Мла амгмэ лгэлмля ? by Vordb Na R.iidr VORDB NA R.IIDR Мла амгмэ лгэлмля ?   2020  Il a existé plusieurs façons de survivre a la vague black metal des années 90...certains ont préféré disparaître corps et biens, si ce n'est physiquement du moins artistiquement, afin d'éviter toute corruption au contact de la goulue du showbiz, insatiable animal se nourrissant du sang frais de jeunes artistes un peu naïfs. D'autres ont pris le train du système en marche, quitte a y laisser tout ou part de leur âme. Survivre coûte que coûte, quitte a oublier ce que l'art signifie...Et puis d'autres, moins nombreux, ont décidé de continuer leur exploration musicale et artistique, quitte a délaisser les rivages trop empruntés des berges étiquettées "metal" ou "rock"...whatever... Vordb Na R.iidr est de ces derniers... Depuis Bèlkètre, dont le dernier acte a ce jour fut le sublime et quelque peu incompris " Ryan Èvn-a" en passant par Moévöt ou plus récemmen

FR/ENG REVIEW - L'ACCRO DU SCRIBE - MORDOR/BUNKUR SPLIT - 2017 NUCLEAR WAR NOW - TORTURE DOOM DRONE DARK AMBIENT FUNERAL DOOM

Image
split by Bunkur / Mordor BUNKUR - MORDOR SPLIT (2017 NUCLEAR WAR NOW PRODUCTIONS) TORTURE DOOM DRONE FUNERAL DOOM AMBIENT Voila un concept pour le moins intéressant : deux groupes de terroristes sonores connus pour leur goût pervers pour la torture de leurs pauvres auditeurs se réunissent sur un même objet pour une reprise chacun.  Bien entendu les reprises en questions sont largement dévastées par cette bande de psychopathes en manque de victimes, sans quoi l'intérêt eut été limité. Ainsi de Mordor, ignobles individus maniant le Black Metal, le Funeral Doom en le laissant macérer dans un jus d'Industriel de Dark Ambient. Des gens pas fréquentables on vous dit !  Ces sbires de Sauron et Saroumane ont pris la base du "In League With Satan" de Venom, morceau emblématique de leur premier album "Welcome To Hell" en 1981 et l'ont inséré dans une immonde machine à putréfier la musique d'où elle est ressortie comme un objet non