Articles

Affichage des articles associés au libellé rock progressif

LET THE LIGHT GETS IN ! - LAG I RUN WITH LE SCRIBE DU ROCK - INTERVIEW - FR/ENGLISH - ROCK

Image
Vagrant Sleepers by LAG I RUN

« There is a crack in everything, that’s how the light gets in » (Leonard Cohen)
Réalisée en plein confinement dû à cette vilaine bébête appelée Coronavirus, cette interview de Lag I Run démontre, une fois de plus, que les artistes, les vrais, ne sauraient se laisser enfermer entre quatre murs ! Le groupe de "Néo Progressif" Groovy et en vérité inclassable nous enchante et nous embarque dans un grand voyage hors de toutes frontières, avec un talent qui saura vous renvoyer aux riches heures de Yes, Devin Townsend, Faith No More, Stevie Salas, King Crimson et autres artificiers d'un Rock sans frontières, qui, sans être jamais prétentieux ou vain démontre une pleine liberté...Le kiff ! Allez, je vous laisse avec ce groupe incroyable que vous devez définitivement découvrir si ce n'est pas encore fait ! Le Scribe



Bonjour Lag I Run, pouvez vous vous présenter aux lecteurs du Scribe ?
Nay : Salut à toi Ô grand Scribe ! Nous sommes quatre musiciens …

REVIEW - FR/ENG - CONSCIENCE - IN THE SOLACE OF HARM'S WAY - 2020

Image
IN THE SOLACE OF HARM'S WAY 2020 
ROCK PROGRESSIF/HEAVY METAL/POP
Conscience est un groupe français de Rock Progressif avec une touche de Heavy Metal et des mélodies pop. Avec "In The Solace Of Harm's Way" ils nous donnent à entendre un album riche, complexe, mais abordable de par l'attention portée aux mélodies...
Ce troisième album des parisiens semble être "celui de la maturité" pour employer une expression franchement bidon ! Mais dans les faits, on se retrouve devant 55 minutes de musique extrêmement bien construite, d'une grande richesse, avec des musiciens et un chanteur qui font montre de capacités techniques et de composition assez hallucinantes.  Passant de passages instrumentaux franchement rock progressif (on pense à Rush, le Yes des années 80, Steven Wilson et son Porcupine Tree) extrêmement bien construits à des parties chantées plus "sucrées" (pour ne pas dire franchement pop, ce qui n'est pas un gros mot sous ma plume). J…