Articles

Affichage des articles associés au libellé Ssludge

Review - Blut Aus Nord - Disharmonium - Undreamable Abysses - 2022 - Debemur Morti Productions - Avant-Garde Black Metal - French / English Text

Image
  BLUT AUS NORD Disharmonium Unbreakable Abysses 2022 Debemur Morti Productions Avant-Garde Black Metal  Le silence après du Mozart, c'est toujours du Mozart...Voici venir le retour tant attendu des théoriciens de l'esthétisme dément, les dieux vivants de l'univers hallucinogénique...Blut Aus Nord...Le Silence après Blut Aus Nord c'est toujours du Blut Aus Nord... Disharmonium - Undreamable Abysses by Blut Aus Nord Vindsval et ses acolytes continuent leur oeuvre de déconstruction radicale du black metal tout en restant l'une des formations primordiale du genre. Après un Hallucinogen pêtri de rock progressif et un retour à la noirceur au travers du projet Forhist, BAN revient à son talent fou pour l'atonalité, les guitares dissonantes, les voix fantômatiques dans le mix (plus fantômatiques que jamais d'ailleurs), des blast beats fulgurants à de longs moments ambient futuristes dignes d'une BO de Tarkovski. BAN fait de la musique, pas simplement du black m

REVIEW - FR/ENG - WITCHGROVE - GOETIC SONGS - 2019 - SLUDGE STONER DOOM METAL OCCULT ROCK

Image
WITCHGROVE - GOETIC SONGS 2019 Sludge/Stoner/Occult Rock   Les trois sorciers de Witchgrove nous viennent de Lyon la belle. Cet Ep quatre pistes nous entraîne au coeur d'un voyage boueux et sombre, lourd comme une enclume. Les guitares ont beau sonner plutôt Stoner, le Power Trio a du recevoir la malédiction du malsaint Tom G. Warrior pour sonner aussi lourd, oppressant et poisseux, comme un hybride entre Black Sabbath, Celtic Frost et quelque chose de plus Rock. Il y a de la variété dans cet EP (pas le style "variété" on est d'accord, c'est pas du Pascal Obistro non plus) ce qui nous protège de ces albums de Sludge parfois uniformes et vite lassants. Judith, Galaad et Olaf nous dispensent sur ce court format une belle leçon de Metal épais, qui n'a pas oublié ces racines rock'n'roll.  La batterie de Galaad semble martelée par un géant (on n'aimerait pas se prendre une baffe du gaillard !), tandis que les alternances de chant "e