Articles

Affichage des articles associés au libellé repose records

Review - Blut Aus Nord - Disharmonium - Undreamable Abysses - 2022 - Debemur Morti Productions - Avant-Garde Black Metal - French / English Text

Image
  BLUT AUS NORD Disharmonium Unbreakable Abysses 2022 Debemur Morti Productions Avant-Garde Black Metal  Le silence après du Mozart, c'est toujours du Mozart...Voici venir le retour tant attendu des théoriciens de l'esthétisme dément, les dieux vivants de l'univers hallucinogénique...Blut Aus Nord...Le Silence après Blut Aus Nord c'est toujours du Blut Aus Nord... Disharmonium - Undreamable Abysses by Blut Aus Nord Vindsval et ses acolytes continuent leur oeuvre de déconstruction radicale du black metal tout en restant l'une des formations primordiale du genre. Après un Hallucinogen pêtri de rock progressif et un retour à la noirceur au travers du projet Forhist, BAN revient à son talent fou pour l'atonalité, les guitares dissonantes, les voix fantômatiques dans le mix (plus fantômatiques que jamais d'ailleurs), des blast beats fulgurants à de longs moments ambient futuristes dignes d'une BO de Tarkovski. BAN fait de la musique, pas simplement du black m

Review - Isgherurd Morth - Hellrduk - French & English Text - 2021 - Repose Records - Progressive Black Metal - Le Scribe Du Rock

Image
Hellrduk by ISGHERURD MORTH   ISGHERURD MORTH Hellrduk 2021 Repose Records Progressive Black Metal Connaissez-vous le batteur Romain Goulon ? Non ? Et si je vous dis que cette pieuvre tambourinaïre a joué dans Necrophagist, Agressor, est devenu en 2020 le batteur des monuments du death prog de Sadist et officie donc sur le premier album du groupe russe (sibérien pour être exact) Isgherurd Morth, c'est bon, vous voyez où je veux en venir ? Si vous aimez les grandes plaines désolées par moins trente degrés, le chaos et la beauté entremêlés dans un maëlstrom de violence, de brutalité et de haine raffinée, cet album est pour vous.  Ne vous attendez pas toutefois a du Marduk : si le black metal des franco/russes est noir comme la suie, violent et empli d'influences 90's, il incorpore aussi pas mal d'éléments venus du progressif, ce qui ne surprendra pas quand on découvre que les deux membres russes du combo, poétiquement nommés Res et Pitom sont également présents au sein d