Articles

Affichage des articles associés au libellé darkwave

BENEATH MY SINS - An Acoustic Happiness - Interview avec le Scribe Du Rock - French & English Text - Acoustic Symphonic Metal - Ellie Promotion

Image
Je ne connaissais pas Beneath My Sins avant l'album acoustique "An acoustic Journey Part 1" que le groupe vient de sortir, fait de relectures d'anciens titres et de nouveautés. Habituellement, les français boxent davantage dans la catégorie Metal Symphonique, mais j'ai été hautement séduit par cet exercice acoustique aux relents celtiques et aux mélodies addictives. Raison de plus pour moi de vouloir en savoir plus, d'où cette interview que le groupe a eu la gentillesse de me donner... “La musique n’est pas une question de style mais de sincérité" emprunté à Bjork. Bonjour Beneath My Sins, pouvez vous, pour commencer, vous présenter aux lecteurs ? Emma : Je suis cofondatrice et chanteuse de Beneath My Sins. Nous avons fondé le groupe avec Clément Botz , guitariste/compositeur, en Décembre 2015 et nous nous sommes définis à ce moment là comme groupe de metal symphonique. Aujourd'hui, au fur et à mesure que nous avançons dans la musique, nous ressenton

Review - Inexistence - A Journey Through Ancient Times - Dungeon Synth/Darkwave - 2021 - French + English Text

Image
A Journey through Ancient Times by INEXISTENCE  INEXISTENCE A Journey Through Ancient Times 2021 Dungeon Synth/Darkwave Ca ne chôme pas du côté de l'ami Psycho ! Alors que ce dernier m'avait régalé les oreilles du premier opus de son projet solo Inexistence fin 2020 et était revenu en beauté pour l'EP de Suicidal Madness encore plus récemment, le voici avec, déjà, un deuxième album pour Inexistence, assez différent du premier, A Journey Through Ancient Times est un véritable hommage au Dungeon Synth a l'ancienne, tout en gardant quelques touches synthwave/dark ambient/darkwave attachées au projet... Si le premier album d'Inexistence, Danse Macabre, m'avait séduit de par son côté rétrofuturiste très John Carpenter/80's, cette fois c'est bien dans une atmosphère plus médiévale que Psycho nous conduit, même si un titre comme "Tales Of The Abyss" aurait très bien pu trouver sa place sur le premier opus. Ainsi, sans se renier, Inexistence produit u