Articles

Affichage des articles associés au libellé biélorussie

Les Crocs Du Scribe Spécial SLEEPING CHURCH RECORDS ! Avec les reviews de ATOLAH et GRAVES FOR GODS - French + English Text - Le Scribe du Rock

Image
  Voici un Crocs Du Scribe entièrement dédié au label Sleeping Church Records, dont vous avez déjà trouvé les productions dans ces pages ! Je vous mets les liens en bas de page...Un numéro 100 % Doom Metal donc, puisqu'il s'agit de la grande spécialité du label manceau (avec le Grindcore) ! Vous allez donc retrouver ici même deux chroniques, celles d'Atolah, les australiens œuvrant dans un doom/stoner/sludgy bien poisseux et Graves For Gods, également ressortissants des sauvages terres australes pour un doom/death metal macabre et lourd comme un jour sans soleil...Merci encore à Sleeping Church sans qui ce numéro n'aurait point lieu d'être, je vous laisse à votre lecture et vous souhaite une excellente écoute ! Pierre, Aka Le Scribe Du Rock ATOLAH Post, Cross & Yoke 2021 Sleeping Church Records Stoner/Doom Metal Post Cross And Yoke by Atolah Vous sentez les relents de Marie-Jeanne envahir la pièce ? Soudain tout tourne sous vos pieds, et les sueurs froides vous

REVIEW - MORA PROKAZA - BY CHANCE - 2020 - SEASON OF MIST - FRENCH AND ENGLISH TEXT - BLACKENED TRAP / BIELARUS MUSIC

Image
MORA PROKAZA BY CHANCE 2020 SEASON OF MIST By Chance by Mora Prokaza Comment, quand on est un groupe de black metal biélorusse plutôt classique, sortir du lot des sorties infinies étiquetées black metal (avec tellement de trucs pas dignes au milieu) ? Sans doute pas en continuant a faire du black metal comme pas mal d'autres l'ont fait avant...Mora Prokaza, avec cet album "ovni" nommé By Chance , a répondu a la question : en sortant des sentiers battus (et rebattus !)   Premier indice que l'on est face a un disque qui apporte quelque chose de nouveau : les premières écoutes sont déroutantes. Ce mélange hétérodoxe de trap, de black metal, d'éléments culturels biélorusses et d'une certaine théâtralité perturbe ! Et puis, au fur et à mesure, comme avec d'autres cinglés de qualité comme Solefald, on rentre bien dans le délire et on se met a headbanguer comme un sauvage sur les riffs maladifs de WIMG ou I'm not yours. La voix de ghoule rappe des couplet