Articles

Affichage des articles associés au libellé Post-Rock

Review - ARAN ANGMAR - Black Cosmic Elements - French+English Texf - Ellie Promotion/Time Tombs Production/Season Of Mist - 2021 - Black/Death Metal

Image
  ARAN ANGMAR Black Cosmic ELements 2021 Ellie Promotion/Time Tombs Production/Season Of Mist Black/Death Metal Black Cosmic Elements by Aran Angmar Aran Angmar, groupe aux racines internationales, n'est pas loin de pouvoir être considéré comme un "supergroupe" du metal extrême avec à son bord Lord Abagor (chant + Basse, néerlandais et ancien de Dunkelnacht et actuel Saille, sa grosse voix death caverneuse m'enchantant les esgourdes) ; Maahes (Guitare + Basse, le grec de la bande) ; Michiel Van der Plicht (batterie, également membre des énormes Pestilence). Le groupe aurait été rejoint (selon Metal Archives) par l'italien Vinterskog à la basse cette année, mais cela n'est pas indiqué sur la fiche de presse du groupe. Toujours est-il que ces démons internationaux sont basés en Italie où a été enregistré ce Black Cosmic Elements. Un album, qui, a défaut d'être d'une grande originalité (ce n'est pas leur but) va ravir les nostalgiques de Dissection (p

OPPROBRE : Interview avec/with Le Scribe Du Rock (French and English Text) : Fragments de Destinées - 2021 - Le Scribe Du Rock - Klonosphere - Post-Black Metal - Shoegaze - Prog

Image
Fragments de Destinées by Opprobre "Les textes des compos de  Fragments de Destinées  se centrent pour la grande majorité sur des citations d’auteurs littéraires et des citations philosophiques ( V. Hugo, M. Duras, F.Nietzsche, Baudelaire  etc.). Elles questionnent les rapports sociaux entre les hommes et, plus globalement, l’impact de la société sur les relations humaines" Opprobre fait partie de cette jeune génération de groupes inspirés par de glorieux ainés comme Alcest ou Deafheaven. Vous l'avez compris, avec les montpellierains nous partons en voyage dans des terres mêlant black metal mélodique, post-rock ou Shoegaze, une musique idéale pour rêver en ces temps cauchemardesques. Leur album Fragments De Destinée (dont j'ai fait la chronique, vous pouvez retrouver le lien en bas de cette page) sortira demain (le 14 mai) sur toutes les bonnes plateformes et chez les bons disquaires. Si vous aimez votre black metal plus rêveur que vociférant, plus humaniste que char

LET THE LIGHT GETS IN ! - LAG I RUN WITH LE SCRIBE DU ROCK - INTERVIEW - FR/ENGLISH - ROCK

Image
Vagrant Sleepers by LAG I RUN « There is a crack in everything, that’s how the light gets in » (Leonard Cohen) Réalisée en plein confinement dû à cette vilaine bébête appelée Coronavirus, cette interview de Lag I Run démontre, une fois de plus, que les artistes, les vrais, ne sauraient se laisser enfermer entre quatre murs ! Le groupe de "Néo Progressif" Groovy et en vérité inclassable nous enchante et nous embarque dans un grand voyage hors de toutes frontières, avec un talent qui saura vous renvoyer aux riches heures de Yes, Devin Townsend, Faith No More, Stevie Salas, King Crimson et autres artificiers d'un Rock sans frontières, qui, sans être jamais prétentieux ou vain démontre une pleine liberté...Le kiff ! Allez, je vous laisse avec ce groupe incroyable que vous devez définitivement découvrir si ce n'est pas encore fait ! Le Scribe Bonjour Lag I Run, pouvez vous vous présenter aux lecteurs du Scribe ? Nay : Salut à toi Ô grand Scribe ! Nous sommes quatre musi

REVIEW - FR/ENG - NORD - THE ONLY WAY TO REACH THE SURFACE - 2019 - KLONOSPHER/SEASON OF MIST

Image
The Only Way To Reach The Surface by NORD NORD - THE ONLY WAY TO REACH THE SURFACE KLONOSPHERE/SEASON OF MIST 2020 POST-ROCK/POST-METAL PROGRESSIF ALTERNATIF Voici un disque qui se découvre comme une invitation au voyage...D'abord un voyage musical d'une richesse inouïe, puisque les parisiens de Nord, avec ce "The Only Way To Reach The Surface" nous convient à parcourir les genres, depuis le Post-Rock/Alternatif et Progressif qui structure la musique du groupe, jusqu'à ces envolées Djent et Metal qui viennent percuter l'auditeur entre deux salves plus mélodiques. Ensuite un voyage entre lumières et ténèbres, puisque ce "seul chemin pour rejoindre la surface" est bien sûr parsemé d'embûches, tout comme l'est la vraie vie. Ainsi, comme Nord le dit sur son Bandcamp, l'amour, la frustration, le travail et la mort s'invitent ils à la fête avant que d'imaginer la possibilité d'une lumière finale. Une lumière final