Articles

Affichage des articles associés au libellé martigues

Review - French + English - OWL CAVE - BROKEN SPEECH - 2021 - Time Tombs Production/Ellie Promotion/Season Of Mist - Black Metal/Noise/Avant-Garde

Image
 OWL CAVE Broken Speech 2021 Time Tombs Production/Ellie Promotion/Season Of Mist Black Metal/Noise/Avant-Garde Owl Cave, groupe (ou plutôt one-man band) de S., est originaire de Paris, et nous propose, avec ce premier album nommé Broken Speech un long titre de 43 minutes décomposé en six parties d'un black metal moderne, dissonant, mâtiné de sludge, de noise et de passages ambient, pour un résultat des plus détonnants. Broken Speech by Owl Cave Mis en lumière par un artwork signé du grand Dehn Sora cette oeuvre/monolithe composite est le fruit de trois ans de travail acharné, trois ans qui ont permis à Owl Cave d'émerger de l'ombre, tout en continuant à y demeurer. Un album fascinant, où les guitares se font particulièrement grasses et lourdes, graves comme dans le post-metal le plus poussé, et c'est là aussi que Owl Cave trouve son originalité. D'étranges sons, samples vocaux, bruits électroniques et autres viennent se superposer tout du long de cette écoute, tand

Facthedral's Hall : portrait d'un label indépendant

Image
Facthedral's Hall, un label de musiques underground en Provence Facthedral's Hall est un bel exemple du volontarisme DIY appliqué à un label.  Créé par Marc Reina (alias le K, alias Skrow dans le groupe de Black/Thrash Metal pionnier Imperial ) en 1997 dans sa ville de Martigues  dans les Bouches-du-Rhône, le label se veut dès le départ le promoteur de musiques "improbables" ce sont les mots de Marc Reina, qu'il s'agisse d'electro, de musiques industrielles, d'ambient comme de hip hop, drum & bass, metal ou punk. Bref, un catalogue d'un éclectisme rare ayant pour motivation de faire découvrir des artistes internationaux et français passionnés de musiques folles, innovantes, bizarres, inclassables, et tout cela au cœur de la Provence. Il a fallu pas mal de culot à son fondateur, Marc Reina, pour croire en la viabilité d'un tel projet. Faisant fi des "décourageurs" professionnels ce dernier n'a écouté que son cœur et sa p