Articles

Affichage des articles associés au libellé biélarus

Review - Blut Aus Nord - Disharmonium - Undreamable Abysses - 2022 - Debemur Morti Productions - Avant-Garde Black Metal - French / English Text

Image
  BLUT AUS NORD Disharmonium Unbreakable Abysses 2022 Debemur Morti Productions Avant-Garde Black Metal  Le silence après du Mozart, c'est toujours du Mozart...Voici venir le retour tant attendu des théoriciens de l'esthétisme dément, les dieux vivants de l'univers hallucinogénique...Blut Aus Nord...Le Silence après Blut Aus Nord c'est toujours du Blut Aus Nord... Disharmonium - Undreamable Abysses by Blut Aus Nord Vindsval et ses acolytes continuent leur oeuvre de déconstruction radicale du black metal tout en restant l'une des formations primordiale du genre. Après un Hallucinogen pêtri de rock progressif et un retour à la noirceur au travers du projet Forhist, BAN revient à son talent fou pour l'atonalité, les guitares dissonantes, les voix fantômatiques dans le mix (plus fantômatiques que jamais d'ailleurs), des blast beats fulgurants à de longs moments ambient futuristes dignes d'une BO de Tarkovski. BAN fait de la musique, pas simplement du black m

REVIEW - MORA PROKAZA - BY CHANCE - 2020 - SEASON OF MIST - FRENCH AND ENGLISH TEXT - BLACKENED TRAP / BIELARUS MUSIC

Image
MORA PROKAZA BY CHANCE 2020 SEASON OF MIST By Chance by Mora Prokaza Comment, quand on est un groupe de black metal biélorusse plutôt classique, sortir du lot des sorties infinies étiquetées black metal (avec tellement de trucs pas dignes au milieu) ? Sans doute pas en continuant a faire du black metal comme pas mal d'autres l'ont fait avant...Mora Prokaza, avec cet album "ovni" nommé By Chance , a répondu a la question : en sortant des sentiers battus (et rebattus !)   Premier indice que l'on est face a un disque qui apporte quelque chose de nouveau : les premières écoutes sont déroutantes. Ce mélange hétérodoxe de trap, de black metal, d'éléments culturels biélorusses et d'une certaine théâtralité perturbe ! Et puis, au fur et à mesure, comme avec d'autres cinglés de qualité comme Solefald, on rentre bien dans le délire et on se met a headbanguer comme un sauvage sur les riffs maladifs de WIMG ou I'm not yours. La voix de ghoule rappe des couplet