Articles

Affichage des articles associés au libellé doom/death metal

BENEATH MY SINS - An Acoustic Happiness - Interview avec le Scribe Du Rock - French & English Text - Acoustic Symphonic Metal - Ellie Promotion

Image
Je ne connaissais pas Beneath My Sins avant l'album acoustique "An acoustic Journey Part 1" que le groupe vient de sortir, fait de relectures d'anciens titres et de nouveautés. Habituellement, les français boxent davantage dans la catégorie Metal Symphonique, mais j'ai été hautement séduit par cet exercice acoustique aux relents celtiques et aux mélodies addictives. Raison de plus pour moi de vouloir en savoir plus, d'où cette interview que le groupe a eu la gentillesse de me donner... “La musique n’est pas une question de style mais de sincérité" emprunté à Bjork. Bonjour Beneath My Sins, pouvez vous, pour commencer, vous présenter aux lecteurs ? Emma : Je suis cofondatrice et chanteuse de Beneath My Sins. Nous avons fondé le groupe avec Clément Botz , guitariste/compositeur, en Décembre 2015 et nous nous sommes définis à ce moment là comme groupe de metal symphonique. Aujourd'hui, au fur et à mesure que nous avançons dans la musique, nous ressenton

NEW REVIEW - FR + ENGLISH - LIQUID FLESH - CHAIR LIQUIDE - 2020 - OLD SCHOOL DEATH METAL

Image
Chair Liquide by Liquid Flesh   LIQUID FLESH  CHAIR LIQUIDE 2020 OLD SCHOOL DEATH METAL  SORTIE LE 18 SEPTEMBRE Liquid Flesh, comme la noix, est grenoblois ! Comme la noix c'est un concentré de saveurs...Mais plutôt putrides dans le cas du groupe ! Les isérois, avec ce deuxième album, Chair Liquide , s’enfoncent pour notre plus grand plaisir (le mien en tous cas !) dans un death metal à l'ancienne, avec du groove en barres, du punk comme carburant, à la croisée des chemins des grands anciens comme Celtic Frost ou Entombed, mais avec une touche toute personnelle et bien contemporaine. Films d'horreur et de science fiction influencent aussi nos zombies, pour un album rien de moins que...jouissif ! Vous le savez si vous lisez le Scribe régulièrement, je suis un grand amateur de vieux death bien fangeux et boueux, si possible agrémenté de coups de boules punk ! Bref, un death à l'européenne, ou, si l'on lorgne du côté de Donald Trompette, plus proche d'Autopsy ou A

REVIEW - FR/ENG - NORNES - THREADS - 2020 - DOOM METAL

Image
T H R E A D S by Nornes NORNES - THREADS SLEEPING CHURCH RECORDS 2020 Doom Metal  Si vous suivez régulièrement le Scribe, vous êtes forcément tombés sur la chronique que j'avais faite du premier EP de Nornes,  Vanity , sorti en 2018, sinon, la voici :  ( https://www.webzinelescribedurock.com/2019/12/les-crocs-du-scribe-numero-38.html ) Je pourrai presque reprendre les mêmes mots pour ce nouvel EP du trio de Valenciennes. En tous cas en termes d'enthousiasme, car le nouvel opus n'est pas une redite du premier, plutôt un complément. Poussant encore plus loin leurs capacités mélodiques (comme sur le sublime "Hurt" (qui me fait penser aux odes les plus mélancoliques de Bathory qui auraient emprunté un chemin plus Doom), les gars n'en n'oublient pas pour autant leur goût pour l'extrême, comme avec ce "Near Death" à l'intro blastée façon Black Metal, pour ensuite aller fureter sur un territoire mixte composé de Doom/De

Ataraxie : Interview Doom Extreme !

Image
Alors que certains groupes se contentent de reproduire un même schéma d'album en album, d'autres creusent toujours plus profond dans les méandres de leur créativité. Ataraxie fait partie de ces derniers, et nous livrent à chaque fois un album dont on se dit qu'ils ne peut pas être encore plus extrême dans sa lourdeur et sa noirceur que le précédent...Et pourtant, ils viennent encore de nous donner tort avec "Résignés" absolument abyssal...Explications... Bonjour Ataraxie. Vous êtes nés en 2000 à Rouen, en Normandie. Pouvez vous nous rappeler les conditions d'émergence du groupe ? Ataraxie est né sur une idée de Jo, chanteur/bassiste du groupe, au moment du split de son ancien groupe de Black Metal, Reign of Evil. A l’époque, il écoutait déjà beaucoup de Doom, et il s’est mis en quête de musiciens pour jouer ce style. Nous nous sommes tous rencontrés par l’entremise d’un disquaire Metal qui existait dans notre ville, et après quelques mois de stab