Articles

Affichage des articles associés au libellé carnivore

Review - French / English Text - CANCEL THE APOCALYPSE "Terminus Highway" #posthardcore #baroque #classic - Klonosphere - Le Scribe du rock

Image
                                                         CANCEL THE APOCALYPSE Terminus Stairway 2022 KLONOSPHERE Post Hardcore/Baroque/Classique Sortie le 10 Juin   Dans le flot de sorties qui composent le metal depuis quelques années il n'est pas toujours facile de s'y retrouver, de ne pas rater un disque important pour parfois se retrouver à entendre des choses insipides ou mille fois entendues par ailleurs. Heureusement, parfois, les horloges sont bien synchronisées, et les labels/agents/distributeurs font bien leur boulot. Ce qui nous amène à Cancel The Apocalypse, projet français composé de deux musiciens venus du classique, diplômés du conservatoire de Bordeaux, à savoir Audrey (violoncelle) et Arnaud (guitare & piano) qui vont rencontrer leur chanteur Mathieu lors d'un concert de son groupe précédent My Own Private Alaska (déjà un excellent combo au demeurant) pour se faire téléscoper leur univers baroque et classique et celui de Mathieu, venu du Post Hardcore.

FR/ENG REVIEW - L'ACCRO DU SCRIBE - MORDOR/BUNKUR SPLIT - 2017 NUCLEAR WAR NOW - TORTURE DOOM DRONE DARK AMBIENT FUNERAL DOOM

Image
split by Bunkur / Mordor BUNKUR - MORDOR SPLIT (2017 NUCLEAR WAR NOW PRODUCTIONS) TORTURE DOOM DRONE FUNERAL DOOM AMBIENT Voila un concept pour le moins intéressant : deux groupes de terroristes sonores connus pour leur goût pervers pour la torture de leurs pauvres auditeurs se réunissent sur un même objet pour une reprise chacun.  Bien entendu les reprises en questions sont largement dévastées par cette bande de psychopathes en manque de victimes, sans quoi l'intérêt eut été limité. Ainsi de Mordor, ignobles individus maniant le Black Metal, le Funeral Doom en le laissant macérer dans un jus d'Industriel de Dark Ambient. Des gens pas fréquentables on vous dit !  Ces sbires de Sauron et Saroumane ont pris la base du "In League With Satan" de Venom, morceau emblématique de leur premier album "Welcome To Hell" en 1981 et l'ont inséré dans une immonde machine à putréfier la musique d'où elle est ressortie comme un objet non