Articles

Affichage des articles associés au libellé candlemass

BENEATH MY SINS - An Acoustic Happiness - Interview avec le Scribe Du Rock - French & English Text - Acoustic Symphonic Metal - Ellie Promotion

Image
Je ne connaissais pas Beneath My Sins avant l'album acoustique "An acoustic Journey Part 1" que le groupe vient de sortir, fait de relectures d'anciens titres et de nouveautés. Habituellement, les français boxent davantage dans la catégorie Metal Symphonique, mais j'ai été hautement séduit par cet exercice acoustique aux relents celtiques et aux mélodies addictives. Raison de plus pour moi de vouloir en savoir plus, d'où cette interview que le groupe a eu la gentillesse de me donner... “La musique n’est pas une question de style mais de sincérité" emprunté à Bjork. Bonjour Beneath My Sins, pouvez vous, pour commencer, vous présenter aux lecteurs ? Emma : Je suis cofondatrice et chanteuse de Beneath My Sins. Nous avons fondé le groupe avec Clément Botz , guitariste/compositeur, en Décembre 2015 et nous nous sommes définis à ce moment là comme groupe de metal symphonique. Aujourd'hui, au fur et à mesure que nous avançons dans la musique, nous ressenton

Review - French & English Text - Carcolh - Life And Works Of Death - Doom Metal - 2021 - Sleeping Church Records

Image
The Life And Works Of Death by Carcolh  CARCOLH Life And Works Of Death 2021 Sleeping Church Records Doom Metal  Entre Bordeaux et Saint Nazaire, Carcolh pratique un doom metal épique et mélancolique a la fois, genre qui n'a pas des tombereaux de représentants dans l'hexagone. Life And Works Of Death est leur deuxième album en quatre ans d'existence... Sur les six titres majestueux, lourds et sombres que contient cet album on a droit a un doom metal de l'école la plus épique, la plus "classique" avec le spectre de Candlemass pour le côté heavy/doom et Solitude Aeternus pour la mélancolie qui transpire ici partout. Le chant de Sebastien Fanton (ex-Marble Chariot) est une merveille qui allie une technique vocale heavy metal de grande facture et des intonations qui éveillent la tristesse en chacun de nous. Les riffs, dignes là aussi de leurs modèles, sont accrocheurs, épais, lourds, et dotés de ce groove imparable tel qu'un certain Tommy Iommi en a dessiné l