Articles

Affichage des articles associés au libellé Abby

Review - ARAN ANGMAR - Black Cosmic Elements - French+English Texf - Ellie Promotion/Time Tombs Production/Season Of Mist - 2021 - Black/Death Metal

Image
  ARAN ANGMAR Black Cosmic ELements 2021 Ellie Promotion/Time Tombs Production/Season Of Mist Black/Death Metal Black Cosmic Elements by Aran Angmar Aran Angmar, groupe aux racines internationales, n'est pas loin de pouvoir être considéré comme un "supergroupe" du metal extrême avec à son bord Lord Abagor (chant + Basse, néerlandais et ancien de Dunkelnacht et actuel Saille, sa grosse voix death caverneuse m'enchantant les esgourdes) ; Maahes (Guitare + Basse, le grec de la bande) ; Michiel Van der Plicht (batterie, également membre des énormes Pestilence). Le groupe aurait été rejoint (selon Metal Archives) par l'italien Vinterskog à la basse cette année, mais cela n'est pas indiqué sur la fiche de presse du groupe. Toujours est-il que ces démons internationaux sont basés en Italie où a été enregistré ce Black Cosmic Elements. Un album, qui, a défaut d'être d'une grande originalité (ce n'est pas leur but) va ravir les nostalgiques de Dissection (p

Burnt Umber : Interview avec/with Abby - French & English Text - Rock & Alternative Metal - Ellie Promotion - Le Scribe Du Rock

Image
Oui je sais, il est de bon ton de rigoler quand des journalistes citent le style rgolo de "rock metal" pour parler d'un groupe (de metal en général). Pourtant, Burnt Umber est bien un combo qui se situe aux frontières des deux styles, combinant un amour du rock britannique (Muse, Radiohead ou Coldplay pour le côté plus pop) et du metal alternatif américain (Deftones, Korn) et d'autres contrées (The Gathering, Meshuggah). Ce que l'on retiendra pourtant d'abord de leur album Petroleum c'est la sincerité a fleur de peau qu'il dégage, cette conjugaison parfaite de puissance et de mélodie. Non, le rock n'est pas mort, il ne mourra pas tant que des groupes de ce calibre existeront. Explications avec la chanteuse (incroyable) Abby ! "Petroleum est une métaphore sur l’amour impossible. Le personnage principal, pleure des larmes de pétrole, qui représentent la tristesse et la souffrance. Ces larmes finiront inéluctablement par tout recouvrir, le perso