Articles

Affichage des articles associés au libellé POST DEATH METAL

Review - Blut Aus Nord - Disharmonium - Undreamable Abysses - 2022 - Debemur Morti Productions - Avant-Garde Black Metal - French / English Text

Image
  BLUT AUS NORD Disharmonium Unbreakable Abysses 2022 Debemur Morti Productions Avant-Garde Black Metal  Le silence après du Mozart, c'est toujours du Mozart...Voici venir le retour tant attendu des théoriciens de l'esthétisme dément, les dieux vivants de l'univers hallucinogénique...Blut Aus Nord...Le Silence après Blut Aus Nord c'est toujours du Blut Aus Nord... Disharmonium - Undreamable Abysses by Blut Aus Nord Vindsval et ses acolytes continuent leur oeuvre de déconstruction radicale du black metal tout en restant l'une des formations primordiale du genre. Après un Hallucinogen pêtri de rock progressif et un retour à la noirceur au travers du projet Forhist, BAN revient à son talent fou pour l'atonalité, les guitares dissonantes, les voix fantômatiques dans le mix (plus fantômatiques que jamais d'ailleurs), des blast beats fulgurants à de longs moments ambient futuristes dignes d'une BO de Tarkovski. BAN fait de la musique, pas simplement du black m

NEW REVIEW - DSM - ELEVATIONS - 2020 - POST DEATH METAL

Image
Elévations by DSM DSM Elévations 2020 DSM ou Delicate Sound of Murder, est un groupe venu de Lorraine, qui sort avec ce  Élévations   un deuxième album composé d'un metal extrême moderne, piochant aussi bien dans le deathcore, le death metal que le black metal... Bien que je ne sois pas un grand amateur de sonorités "modernes" ou plutôt "post-modernes", je me suis intéressé au cas de ces jeunes gens car, comme toujours, même si ce n'est pas à priori ma tasse de thé, je relève toujours des exceptions à la règle, et des groupes qui transcendent le truc. Et DSM fait bien partie de cette catégorie, qui, au milieu d'un tripotée de groupes plus insipides les uns que les autres, refourguant toujours la même camelote sans état d'âme (sans âme ?) avec un son manufacturé. Bien que la production soit ici très sage et axée sur la puissance, elle n'est pas non plus lisse au point de rendre la bête inoffensive. Non, ce que j'ai apprecié dans cet album, ce