Articles

Affichage des articles associés au libellé ars moriendi

Review - French + English Text - Spirit Bomb - Tight - 2021 - rock/fusion/crossover/funk/blues/hard - Ellie Promotion - Music Records

Image
  spirit bomb Tight 2021 Ellie Promotion/Music Records  Rock Analogique Rock analogique ? Kezako ? Eh bien figurez vous que les rockers groovy de SPirit Bomb pratiquent une fusion de genres qui n'est pas loin de rappeler l'âge d'or des années 90 lorsque partouzaient joyeusement funk, metal, rock, rap et bien d'autres ! On pense bien sûr à Rage Against The Machine, mais aussi à Led Zeppelin pour le côté hard 70's des influences du groupe...Et Tight est un bel album, qui va vous faire moover du popotin et vous donner d'irrépressibles envies de jumper ! Quand on apprend en plus qu'à l'origine du groupe se trouvent deux personnes dont l'une est dessinateur de BD (Pierre, responsable de la très belle pochette et de la bande dessinée qui va suivre le disque bientôt) on se dit qu'on est tombé sur des atypiques ! Ainsi, le groove nous prend tout de suite à la gorge, en grande partie grâce à une section rythmique du tonnerre (Jeremy à la batterie et Flore

Français/English Interview - LA SINGULIÈRE NOIRCEUR D'UN ASTRE - Interview avec ARS MORIENDI

Image
La solitude du pieux scélérat by ARS MORIENDI Entretien avec ARSONIST Bonjour Arsonist ! Merci à toi de répondre à mes questions. Ars Moriendi existe depuis maintenant presque 20 ans. Comment s'est fondé ce projet et quels étaient tes objectifs à l'époque ? Effectivement j’ai commencé à travailler sur Ars Moriendi en octobre 2001 suite à l’arrêt de Solipsis, projet Black/Death mélodique que je partageais avec un ami et avec lequel nous avions enregistré 2 démos. Au départ Ars Moriendi devait être un projet Dark/Ambient d’inspiration médiévale, mais dès la première démo, Extrême Onction, quelques riffs étaient déjà présents. Le projet est cependant resté totalement instrumental jusqu’au 2e album (Rois des ombres) avant que des bribes de chant black ne fassent leur apparition sur Venefica en 2003.  Au cours des premières années, Ars Moriendi se démarquais déjà par une approche originale. Mon choix était de faire une musique épique et sombre sans m’imposer d