Articles

Affichage des articles associés au libellé oak

Les Crocs Du Scribe Spécial SLEEPING CHURCH RECORDS ! Avec les reviews de ATOLAH et GRAVES FOR GODS - French + English Text - Le Scribe du Rock

Image
  Voici un Crocs Du Scribe entièrement dédié au label Sleeping Church Records, dont vous avez déjà trouvé les productions dans ces pages ! Je vous mets les liens en bas de page...Un numéro 100 % Doom Metal donc, puisqu'il s'agit de la grande spécialité du label manceau (avec le Grindcore) ! Vous allez donc retrouver ici même deux chroniques, celles d'Atolah, les australiens œuvrant dans un doom/stoner/sludgy bien poisseux et Graves For Gods, également ressortissants des sauvages terres australes pour un doom/death metal macabre et lourd comme un jour sans soleil...Merci encore à Sleeping Church sans qui ce numéro n'aurait point lieu d'être, je vous laisse à votre lecture et vous souhaite une excellente écoute ! Pierre, Aka Le Scribe Du Rock ATOLAH Post, Cross & Yoke 2021 Sleeping Church Records Stoner/Doom Metal Post Cross And Yoke by Atolah Vous sentez les relents de Marie-Jeanne envahir la pièce ? Soudain tout tourne sous vos pieds, et les sueurs froides vous

NEW REVIEW - FRENCH + ENGLISH TEXT - OAK - ABATTOIR - FEU FOLLET PRODUCTIONS - 2020

Image
Abattoir by Oak OAK Abattoir Feu Follet Productions 2020 Si vous lisez régulièrement le Scribe, vous connaissez mon affection pour ce projet atypique qu'est OAK. Un black metal dépressif qui sait s'extraire des carcans rasoirs du dsbm devenu générique. C'est pourquoi il est plus que logique qu'après Ascèse et Judas , deux albums que j'ai beaucoup aimé (voir les liens en bas de page) j'en vienne a parler du tout nouveau LP, Abattoir.   Encore une fois je me suis vraiment plu a retrouver l'univers si personnel de ce one-man band, avec la voix "de palais" spécifique de Oak, et ces titres profondément émotionnels (entendre pas comme cette fournée de groupes de DSBM qui cherchent plus les petites culottes qu'un exutoire). Encore une fois je ne suis pas déçu par la nouvelle fournée du français. Oscillant entre tradition black metal burzumienne ("le dernier soupir") et recherches beaucoup plus originales et personnelles (le trip hop dépress