Articles

Affichage des articles associés au libellé black atmosphérique

Review - ARAN ANGMAR - Black Cosmic Elements - French+English Texf - Ellie Promotion/Time Tombs Production/Season Of Mist - 2021 - Black/Death Metal

Image
  ARAN ANGMAR Black Cosmic ELements 2021 Ellie Promotion/Time Tombs Production/Season Of Mist Black/Death Metal Black Cosmic Elements by Aran Angmar Aran Angmar, groupe aux racines internationales, n'est pas loin de pouvoir être considéré comme un "supergroupe" du metal extrême avec à son bord Lord Abagor (chant + Basse, néerlandais et ancien de Dunkelnacht et actuel Saille, sa grosse voix death caverneuse m'enchantant les esgourdes) ; Maahes (Guitare + Basse, le grec de la bande) ; Michiel Van der Plicht (batterie, également membre des énormes Pestilence). Le groupe aurait été rejoint (selon Metal Archives) par l'italien Vinterskog à la basse cette année, mais cela n'est pas indiqué sur la fiche de presse du groupe. Toujours est-il que ces démons internationaux sont basés en Italie où a été enregistré ce Black Cosmic Elements. Un album, qui, a défaut d'être d'une grande originalité (ce n'est pas leur but) va ravir les nostalgiques de Dissection (p

Review - Suicidal Madness - Vestiges d'une ère - 2021 - Le rêve de Molasar - Wolfspell Records

Image
 SUICIDAL MADNESS Vestiges d'une ère  EP Le Rève de Molasar / Wolfspell Records 2021 DSBM J'avais déjà beaucoup aimé le 3ème album des isérois de Suicidal Madness ( Dégénérescence) qui mixait avec talent un black metal atmosphérique et des penchants nettement plus DSBM. Entre temps, Psycho (guitare) a sorti l'excellent projet de dark ambient Inexistence (dont j'ai parlé ici et pour lequel j'ai aussi réalisé une interview de psycho) et c'est donc avec grand plaisir que je retrouve Suicidal Madness sous la forme d'un EP de 6 titres : Vestiges d'une ère... Un EP qui a la particularité de n'être composé que d'anciens titres réenregistrés pour fêter les dix ans du groupe ! Vous trouverez en bas de page les liens vers l'interview de Suicidal Madness, celle d'Inexistence, ainsi que vers les chroniques correspondantes...Pierre, le Scribe Alors même si nombre de sorties en black metal et dsbm me paraissent souvent insignifiantes, je savais par ava

LOIN DES HOMMES, LA TRANSCENDANCE - INTERVIEW AVEC BROUILLARD - FR/ENG - ATMOSPHERIC/ASTRAL BLACK METAL

Image
BROUILLARD - Brouillard by Transcendance Au final, quoi de plus actuel et vibrant que le Brouillard. Cette sensation de ne pas voir plus loin que devant nous.  Ce sentiment de marcher sans fin vers l'inconnu. Pourtant il n'est pas ici question du brouillard contemporain, de cet écran de fumée que l'on agite pour nous diviser et nous disperser, nous désinformer. Que ce soit avec Brouillard ou J'ai Si Froid, avec son label Transcendance aussi, l'entité féminine connue sous le nom de Brouillard nous propose un voyage atmosphérique au pays de la rencontre avec soi-même. Quitte a s'éloigner des hommes (au sens "humain") pour gravir les Everests mentaux ou physiques pour mieux se rapprocher de ce soi que l'on a perdu en cours de route dans cette société matérialiste et "court-termiste" où l'humain n'est plus qu'une variable d'ajustement. Avec Brouillard retrouvez le plaisir des sensations, de la morsure du froid à la brûlure  

Français/English Interview - LA SINGULIÈRE NOIRCEUR D'UN ASTRE - Interview avec ARS MORIENDI

Image
La solitude du pieux scélérat by ARS MORIENDI Entretien avec ARSONIST Bonjour Arsonist ! Merci à toi de répondre à mes questions. Ars Moriendi existe depuis maintenant presque 20 ans. Comment s'est fondé ce projet et quels étaient tes objectifs à l'époque ? Effectivement j’ai commencé à travailler sur Ars Moriendi en octobre 2001 suite à l’arrêt de Solipsis, projet Black/Death mélodique que je partageais avec un ami et avec lequel nous avions enregistré 2 démos. Au départ Ars Moriendi devait être un projet Dark/Ambient d’inspiration médiévale, mais dès la première démo, Extrême Onction, quelques riffs étaient déjà présents. Le projet est cependant resté totalement instrumental jusqu’au 2e album (Rois des ombres) avant que des bribes de chant black ne fassent leur apparition sur Venefica en 2003.  Au cours des premières années, Ars Moriendi se démarquais déjà par une approche originale. Mon choix était de faire une musique épique et sombre sans m’imposer d