Articles

Affichage des articles associés au libellé metal underground

Les Crocs Du Scribe Spécial SLEEPING CHURCH RECORDS ! Avec les reviews de ATOLAH et GRAVES FOR GODS - French + English Text - Le Scribe du Rock

Image
  Voici un Crocs Du Scribe entièrement dédié au label Sleeping Church Records, dont vous avez déjà trouvé les productions dans ces pages ! Je vous mets les liens en bas de page...Un numéro 100 % Doom Metal donc, puisqu'il s'agit de la grande spécialité du label manceau (avec le Grindcore) ! Vous allez donc retrouver ici même deux chroniques, celles d'Atolah, les australiens œuvrant dans un doom/stoner/sludgy bien poisseux et Graves For Gods, également ressortissants des sauvages terres australes pour un doom/death metal macabre et lourd comme un jour sans soleil...Merci encore à Sleeping Church sans qui ce numéro n'aurait point lieu d'être, je vous laisse à votre lecture et vous souhaite une excellente écoute ! Pierre, Aka Le Scribe Du Rock ATOLAH Post, Cross & Yoke 2021 Sleeping Church Records Stoner/Doom Metal Post Cross And Yoke by Atolah Vous sentez les relents de Marie-Jeanne envahir la pièce ? Soudain tout tourne sous vos pieds, et les sueurs froides vous

CHRONIQUE EN FRANCAIS - IN EXTREMIS FANZINE NUMERO 66

Image
  IN EXTREMIS FANZINE #66 L'ami Jean, homme à tout faire chez In Extremis depuis maintenant 66 numéros (bravo monsieur !) nous propose à chaque numéro un fanzine rempli ras la gueule de chroniques et interviews garanties 100 % Metal Underground (black, death, thrash, doom, heavy...). Depuis 2002 donc (chapeau again !) Jean propose avec In Extremis un ton très Old-School pour un Zine d'une soixantaine de pages bien remplies, en noir et blanc et photocopié, à l'ancienne, en format A5. Comme le dit Jean lui-même, pas de léchage de cul à espérer chez lui, ses opinions sont sincères et quand il n'aime pas un truc il ne se gêne pas pour le dire haut et fort ! Haut et fort c'est bien le mot qui convient pour décrire le "style" de Jean : en digne héritier plein de gouaille des grands de l'argot (Audiard et les autres), le collègue balance un texte imagé, drôle, plein de références (pas pour la génération Y, hein, pour ceux qui ont une culture ! LOL) et avec un