Articles

Affichage des articles associés au libellé cold metal

BENEATH MY SINS - An Acoustic Happiness - Interview avec le Scribe Du Rock - French & English Text - Acoustic Symphonic Metal - Ellie Promotion

Image
Je ne connaissais pas Beneath My Sins avant l'album acoustique "An acoustic Journey Part 1" que le groupe vient de sortir, fait de relectures d'anciens titres et de nouveautés. Habituellement, les français boxent davantage dans la catégorie Metal Symphonique, mais j'ai été hautement séduit par cet exercice acoustique aux relents celtiques et aux mélodies addictives. Raison de plus pour moi de vouloir en savoir plus, d'où cette interview que le groupe a eu la gentillesse de me donner... “La musique n’est pas une question de style mais de sincérité" emprunté à Bjork. Bonjour Beneath My Sins, pouvez vous, pour commencer, vous présenter aux lecteurs ? Emma : Je suis cofondatrice et chanteuse de Beneath My Sins. Nous avons fondé le groupe avec Clément Botz , guitariste/compositeur, en Décembre 2015 et nous nous sommes définis à ce moment là comme groupe de metal symphonique. Aujourd'hui, au fur et à mesure que nous avançons dans la musique, nous ressenton

REVIEW - WIRE EDGE - WORKHORSE EMPIRE - COLD METAL - 2020

Image
Workhorse Empire by Wire Edge   WIRE EDGE WORKHORSE EMPIRE 2020  COLD METAL Wire Edge nous vient de Paris, et sort, avec Workhorse Empire , un premier album plus que convaincant ayant la lourde tâche de donner les clés de ce genre musical que le groupe porte : le cold metal. Cold metal ? mélange de cold wave et de metal ? Pas vraiment, c'est a la fois simpliste et peu avéré à l'écoute dudit album...alors, cold metal, de quoi sagit-il ? Le groupe, sur sa page Bandcamp, cite Mastodon et Tool comme influences, et n'hésite pas à considérer que sa musique va du metal à la cold wave. Oui, Mastodon est bien présent aussi bien dans les structures progressives des chansons, ces cassures rythmiques nombreuses que dans ce feeling rock, mais Tool également, avec le chant de Maynard James Keenan qui semble n'avoir pas laissé indifférent le chanteur du combo parisien, Nicolas (aussi bien le Keenan de Tool que celui de A Perfect Circle). Mais, dans les influences de ce dernier on peu