Articles

Affichage des articles associés au libellé beauty and the beast

Review - Blut Aus Nord - Disharmonium - Undreamable Abysses - 2022 - Debemur Morti Productions - Avant-Garde Black Metal - French / English Text

Image
  BLUT AUS NORD Disharmonium Unbreakable Abysses 2022 Debemur Morti Productions Avant-Garde Black Metal  Le silence après du Mozart, c'est toujours du Mozart...Voici venir le retour tant attendu des théoriciens de l'esthétisme dément, les dieux vivants de l'univers hallucinogénique...Blut Aus Nord...Le Silence après Blut Aus Nord c'est toujours du Blut Aus Nord... Disharmonium - Undreamable Abysses by Blut Aus Nord Vindsval et ses acolytes continuent leur oeuvre de déconstruction radicale du black metal tout en restant l'une des formations primordiale du genre. Après un Hallucinogen pêtri de rock progressif et un retour à la noirceur au travers du projet Forhist, BAN revient à son talent fou pour l'atonalité, les guitares dissonantes, les voix fantômatiques dans le mix (plus fantômatiques que jamais d'ailleurs), des blast beats fulgurants à de longs moments ambient futuristes dignes d'une BO de Tarkovski. BAN fait de la musique, pas simplement du black m

REVIEW - FR/ENG - ULVAND - THE ORIGINS - 2020 - DARK METAL

Image
The Origins by Ulvånd ULVAND THE ORIGINS 2020 DARK METAL Ulvand, dont c'est ici le premier EP, n'est pas composé de débutants. En effet, ses membres proviennent de deux formations toulousaines : le groupe de Black/Death In Lupus Pacis et le groupe de Metal Industriel et Gothique Leiden."The Origins" est donc la première oeuvre d'un groupe composé de musiciens chevronnés.  Le trio composé de Bérangère (chant), Serge (Chant, Basse, Textes) et Wilfried (programmation, guitares, composition) évolue désormais dans un Metal "moderne" au son froid et clinique. Leur Dark Metal, composé de voix Death et chant féminin mélodique dans un esprit "The Beauty And The Beast" sur des lits de guitares lourdes et graves, pourrait évoquer une version modernisée de Theatre Of Tragedy.  L'EP ici présent comporte six titres aux relents synthétiques et industriels (les programmations évoquent aussi Samaël) pour un Doom Metal épais et gothiqu