Articles

Affichage des articles associés au libellé beauty and the beast

Review - ARAN ANGMAR - Black Cosmic Elements - French+English Texf - Ellie Promotion/Time Tombs Production/Season Of Mist - 2021 - Black/Death Metal

Image
  ARAN ANGMAR Black Cosmic ELements 2021 Ellie Promotion/Time Tombs Production/Season Of Mist Black/Death Metal Black Cosmic Elements by Aran Angmar Aran Angmar, groupe aux racines internationales, n'est pas loin de pouvoir être considéré comme un "supergroupe" du metal extrême avec à son bord Lord Abagor (chant + Basse, néerlandais et ancien de Dunkelnacht et actuel Saille, sa grosse voix death caverneuse m'enchantant les esgourdes) ; Maahes (Guitare + Basse, le grec de la bande) ; Michiel Van der Plicht (batterie, également membre des énormes Pestilence). Le groupe aurait été rejoint (selon Metal Archives) par l'italien Vinterskog à la basse cette année, mais cela n'est pas indiqué sur la fiche de presse du groupe. Toujours est-il que ces démons internationaux sont basés en Italie où a été enregistré ce Black Cosmic Elements. Un album, qui, a défaut d'être d'une grande originalité (ce n'est pas leur but) va ravir les nostalgiques de Dissection (p

REVIEW - FR/ENG - ULVAND - THE ORIGINS - 2020 - DARK METAL

Image
The Origins by Ulvånd ULVAND THE ORIGINS 2020 DARK METAL Ulvand, dont c'est ici le premier EP, n'est pas composé de débutants. En effet, ses membres proviennent de deux formations toulousaines : le groupe de Black/Death In Lupus Pacis et le groupe de Metal Industriel et Gothique Leiden."The Origins" est donc la première oeuvre d'un groupe composé de musiciens chevronnés.  Le trio composé de Bérangère (chant), Serge (Chant, Basse, Textes) et Wilfried (programmation, guitares, composition) évolue désormais dans un Metal "moderne" au son froid et clinique. Leur Dark Metal, composé de voix Death et chant féminin mélodique dans un esprit "The Beauty And The Beast" sur des lits de guitares lourdes et graves, pourrait évoquer une version modernisée de Theatre Of Tragedy.  L'EP ici présent comporte six titres aux relents synthétiques et industriels (les programmations évoquent aussi Samaël) pour un Doom Metal épais et gothiqu