Articles

Affichage des articles associés au libellé aldric

BENEATH MY SINS - An Acoustic Happiness - Interview avec le Scribe Du Rock - French & English Text - Acoustic Symphonic Metal - Ellie Promotion

Image
Je ne connaissais pas Beneath My Sins avant l'album acoustique "An acoustic Journey Part 1" que le groupe vient de sortir, fait de relectures d'anciens titres et de nouveautés. Habituellement, les français boxent davantage dans la catégorie Metal Symphonique, mais j'ai été hautement séduit par cet exercice acoustique aux relents celtiques et aux mélodies addictives. Raison de plus pour moi de vouloir en savoir plus, d'où cette interview que le groupe a eu la gentillesse de me donner... “La musique n’est pas une question de style mais de sincérité" emprunté à Bjork. Bonjour Beneath My Sins, pouvez vous, pour commencer, vous présenter aux lecteurs ? Emma : Je suis cofondatrice et chanteuse de Beneath My Sins. Nous avons fondé le groupe avec Clément Botz , guitariste/compositeur, en Décembre 2015 et nous nous sommes définis à ce moment là comme groupe de metal symphonique. Aujourd'hui, au fur et à mesure que nous avançons dans la musique, nous ressenton

Le Jour ou l'hiver est mort - Entretien (FR/ENG) avec Aldric, de Windhelm - Black Metal - Le Scribe du Rock

Image
"Ajoutez à ça un profond dégoût  de l'humanité dans un sentiment de haine et de misanthropie. La nuit, le monde à un tout autre visage, ces éléments sont chargés en émotions, je les transforme en riffs, en mélodies, en paroles. Voilà les ingrédients de ma potion maudite" (Aldric) Bonjour Aldric, et merci de répondre à mes questions ! Après trois albums, voici venu le temps d'un premier EP, “La Mort de L'hiver”. Pourquoi un EP ? Aldric: Salut et merci à toi de m'avoir à nouveau donné la parole !  (NdS : J'avais déjà interviewé Aldric pour Kaldt Helvete) L'histoire de cet Ep est sans doute assez banale, mais ça a commencé au début de l'hiver dernier lorsque j'ai décidé de faire une chanson en hommage à Burzum. Je me promenais en forêt et j'ai constaté que les saisons avaient disparu. Il faisait plus de 10 degrés ici en plein mois de décembre ce qui est anormal dans cette région de la France (Lorraine). J'ai l'impres