Articles

Affichage des articles associés au libellé sludge

Review - ARAN ANGMAR - Black Cosmic Elements - French+English Texf - Ellie Promotion/Time Tombs Production/Season Of Mist - 2021 - Black/Death Metal

Image
  ARAN ANGMAR Black Cosmic ELements 2021 Ellie Promotion/Time Tombs Production/Season Of Mist Black/Death Metal Black Cosmic Elements by Aran Angmar Aran Angmar, groupe aux racines internationales, n'est pas loin de pouvoir être considéré comme un "supergroupe" du metal extrême avec à son bord Lord Abagor (chant + Basse, néerlandais et ancien de Dunkelnacht et actuel Saille, sa grosse voix death caverneuse m'enchantant les esgourdes) ; Maahes (Guitare + Basse, le grec de la bande) ; Michiel Van der Plicht (batterie, également membre des énormes Pestilence). Le groupe aurait été rejoint (selon Metal Archives) par l'italien Vinterskog à la basse cette année, mais cela n'est pas indiqué sur la fiche de presse du groupe. Toujours est-il que ces démons internationaux sont basés en Italie où a été enregistré ce Black Cosmic Elements. Un album, qui, a défaut d'être d'une grande originalité (ce n'est pas leur but) va ravir les nostalgiques de Dissection (p

Review - French + English - OWL CAVE - BROKEN SPEECH - 2021 - Time Tombs Production/Ellie Promotion/Season Of Mist - Black Metal/Noise/Avant-Garde

Image
 OWL CAVE Broken Speech 2021 Time Tombs Production/Ellie Promotion/Season Of Mist Black Metal/Noise/Avant-Garde Owl Cave, groupe (ou plutôt one-man band) de S., est originaire de Paris, et nous propose, avec ce premier album nommé Broken Speech un long titre de 43 minutes décomposé en six parties d'un black metal moderne, dissonant, mâtiné de sludge, de noise et de passages ambient, pour un résultat des plus détonnants. Broken Speech by Owl Cave Mis en lumière par un artwork signé du grand Dehn Sora cette oeuvre/monolithe composite est le fruit de trois ans de travail acharné, trois ans qui ont permis à Owl Cave d'émerger de l'ombre, tout en continuant à y demeurer. Un album fascinant, où les guitares se font particulièrement grasses et lourdes, graves comme dans le post-metal le plus poussé, et c'est là aussi que Owl Cave trouve son originalité. D'étranges sons, samples vocaux, bruits électroniques et autres viennent se superposer tout du long de cette écoute, tand

Demande A La Poussière : Interview avec Le Scribe Du Rock : quand la lassitude rend hostile - French + English Text - Doom/Black/sludge/post-rock - Agence Singularités

Image
QUIETUDE HOSTILE by Demande à la poussière « Ce second jet de Demande A La Poussière dépeint cette lassitude inhérente a la vie moderne » Si vous suivez le Scribe depuis un moment vous devez savoir a quel point j'avais aimé le premier album de Demande A La Poussière, sorte de condensé de doom/sludge oppressant réussi a merveille. Aujourd'hui le groupe revient avec un deuxième album, Quiétude Hostile , assez différent. Jeff Grimal a quitté le navire, et Krys et Neil nous expliquent un peu le contexte de réalisation de ce deuxième opus qui ne vous rendra pas plus optimistes ! Pierre, Le Scribe Du Rock  Salut DALP ! Nous nous retrouvons ici pour une deuxième interview, la première, datant de novembre 2018 portait sur votre tout premier album, qui m'avait passablement secoué ! Alors, que s'est il passé pour vous depuis lors ?  Vince : Pleins de choses, notamment une bonne vingtaine de concert sur 2019 en France mais aussi en Italie, Belgique et Dubaï. L'arrivée de Neil

NEWS - Le deuxième album de Demande a la Poussière arrive ! Et ça va faire mal ! - Agence Singularités

Image
  L’éréthisme avant la quiétude. De la noirceur. De la lassitude. Un horizon gris au-delà duquel plus personne n’arrive à voir des lendemains qui chantent :  Demande à la Poussière  est la bande-son de cette lente dépression qui nous colle à la peau, chaque jour. À la croisée du  black , du  doom  et du  sludge ,  Quiétude Hostile , second opus de la formation, sortira le  26 Mars 2021  chez  My Kingdom Music .  "Éréthisme"  en est le premier extrait. Un single aux sonorités primitives et terreuses au détour desquelles l’oreille peut, parfois, entrevoir quelques rares éclats de lumière surgissant de l’obscurité.  Demande à la Poussière - "Eréthisme" (https://youtu.be/IIaKJ9zozvo) © Chariot Of Black Moth “Le mot "éréthisme" exprime une extrême violence : un organe chargé en afflux sanguins jusqu'à une possible implosion. Le clip projette notamment cette image mentale que peuvent produire certains évènements sur l'homme. Jusqu'à le rendre inerte,

NEW REVIEW - DELIVERANCE - HOLOCAUST 26 : 1-46 - DEADLIGHT RECORDS - SLUDGE/BLACK METAL - 2020

Image
Holocaust 26:1-46 by DELIVERANCE HOLOCAUST 26 : 1-46 DEADLIGHT RECORDS SLUDGE/BLACK METAL Quand Etienne Sarthou (Aqme, Grymnt) et Pierre Duneau (Memories Of A Dead Man) s'unissent sous la bannière de Deliverance pour générer du Sludge/Black Metal avec des bouts de Post Metal dedans, on se doute qu'ils ne sont pas là pour la gaudriole. La preuve en musique avec cet album glauque et poisseux qui se trouve être une bande son idéale pour ce drôle de temps confiné : Holocaust 26 : 1-46. Le Scribe vous fait part de son analyse... Deliverance...oui, on pense tout de suite au film traumatisant du même nom, réalisé en 1972 par John Boorman. Bon, personnellement, 1972 est d'autant plus traumatisante pour moi que c'est l'année de ma naissance ! Bref, pour ce qui est de la référence au film, là aussi, on se doute bien que le groupe ne va pas nous emporter dans un torrent de rigolade façon Ultra Vomit, loin de là. Tout au long de cet album (le deuxième

NEW REVIEW - Fr/Eng - VERDUN - ASTRAL SABBATH - DEADLIGHT ENTERTAINMENT 2019 - SLUDGE/DOOM/DARK HARDCORE

Image
Astral Sabbath by VERDUN "ASTRAL SABBATH" Deadlight Entertainment 2019 Sludge/Doom/Dark Hardcore Avec Astral Sabbath les Montpellierains de Verdun nous proposent un deuxième album mélange de plomb fondu, de brouillard mortifère et de colère déployée. Avec un nom comme Verdun il ne faut pas s'attendre a une promenade champêtre et printanière couverte de fleurs et de sourires ensoleillés, cela parait tomber sous le sens. Avec ce deuxième LP, les gars de Montpellier nous gâtent en matière de lourdeur, oppression et noirceur ! Mixant dans leur tambouille diabolique un Sludge épais comme opaque, un Doom lourd comme un marteau mythologique retombant lourdement sur une enclume mythique et des relents morbides d'un Hardcore a la fois féroce et ténébreux. Cette encyclopédie de la douleur commence avec le titre "Return Of The Space Martyr", tout en lourdeur, qui met directement mal a l'aise, et vient vous ravager avec ses riffs boomer

REVIEW - NUIT D'ENCRE - SANS MAUX DIRE - FR/ENG - a journey to the heart of the darkest feelings

Image
NUIT D'ENCRE - SANS MAUX DIRE  Instrumental Doom Sludge Metal Meets Post-Rock SORTIE LE 20 MARS 2020 Bon, moi, perso, quand je reçois un disque et que je vois qu'il est mixé par Edgar Chevallier, six-cordistes des excellents Demande A La Poussière, je ne m'inquiète pas plus que ça : je sais que la musique va être de qualité.  Franswa, l'homme a tout faire derrière Nuit d'Encre, a effectivement cogné fort pour ce premier méfait.  Frappés de mélancolie, de souffrance, de sentiments contrastés, les 7 titres instrumentaux s’enchaînent dans un bal ténébreux sur des sonorités Sludge, Doom, Post Rock et même industrielles. La guitare se fait voix, hurlant de désespoir dans la nuit post-industrielle. On image aisément la friche délaissée où nous trimbale le son, tel un missile guidé en route vers le désespoir.  Ici tout est réel, d'un sordide réel, et la nuit a assassiné le jour. Nous sommes au lendemain de la fin, et toute âme a déserté le paysage.