Articles

Affichage des articles associés au libellé Aevangelist

From Anorexia Nervosa to Aevangelist : interview with/avec Stephane Gerbaud - french and english text

Image
Dream an Evil Dream II by Ævangelist "J'ai une vision sombre et apocalyptique de l'univers et ce avant même que de stupides agissements humains ne viennent la confirmer" Stéphane  Gerbaud fut, avec Anorexia Nervosa, a l'origine d'un album incroyable, largement sous-estimé a mon sens, "Exile". Nous parlons avec lui de ce disque, de son passé dans Anorexia Nervosa, mais aussi de son présent a bord du vaisseau amiral Aevangelist, où Stéphane s'est emparé du chant en lieu et place d'Ascaris, aux côtés de Matron Thorn. Nous abordons aussi sa vision du monde dans lequel nous vivons, le black metal contemporain et bien d'autres choses encore. Bonne lecture, et ne vous privez pas de plonger dans l'oeuvre de ce grand du BM français. Bonjour Stéphane, et merci de me donner un peu de ton temps pour répondre a mes questions ! Tu fus le premier chanteur des mythiques et controversés Anorexia Nervosa sur le premier album Exile. Peux tu nous racont

LES CROCS DU SCRIBE N°5 ARYOS/AEVANGELIST/DEAD CAN DANCE

Image
LES CROCS DU SCRIBE NUMERO 5 : ARYOS/AEVANGELIST/DEAD CAN DANCE Salut les musclé(e)s ! ça va ? Bienvenue dans cette cinquième fournée/fournaise bien éclectique des "Crocs du Scribe". Éclectique, oh ben oui et sacrément sacrebleu de Jean-Foutre ! Au menu rien de moins que Aryos, groupe françois de Black Metal particulièrement occulte et original ; Aevangelist et leur dernière livraison venue d'une autre dimension où coexistent Death/Black Metal et industriel ambient effrayant et enfin, faut-il les présenter ? les dieux vivants de Dead Can Dance pour leur dernière petite merveille mythologique qui s'apprivoise plus doucement que d'habitude. On peut dire qu'il y en a pour tous les goûts ! Bon, j'ai hésité à chroniquer le dernier Christine and the Queens et....ben non j'ai pas hésité en fait. Je vous souhaite donc une belle lecture, une bonne découverte d'Aryos et de prendre des nouvelles de vos idoles des jeunes comme disait Charles Aznas