Articles

Affichage des articles associés au libellé black metal

Review - HERMITH - Sanctuaire - French + English Text - 2021 - black metal/ambient/dungeon synth - le scribe du rock

Image
  HERMITH Sanctuaire 2021  Black Metal/Ambient/Dungeon Synth Vous le savez, la vie est injuste...Certains artistes ont plus de talent que d'autres, et savent bien mieux mettre en musique les pensées obscures qui les habitent. Si vous êtes lecteur du Scribe depuis quelques temps, vous savez l'affection que je porte au projet Hermith, au travers des années, puisque la première interview que j'ai eu avec le sinistre individu se cachant derrière ce projet date de 2019 (voir lien en bas de page). Oui la vie est injuste car là où certains confondent ambient et amusement avec un clavier bontempi, Hermith nous crache un souffle nauséabond, suffocant, comme sorti de la gueule de l'enfer.  sanctuaire by hermith Il suffit d'ailleurs d'entendre les voix démoniaques qui parsèment ce nouvel album et déclament quelque prière ignoble pour se douter que le sanctuaire dont il est question dans le titre ne doit pas abriter que des angelots. Nous en reparlerons bientôt avec Hermith

Review - French + English - OWL CAVE - BROKEN SPEECH - 2021 - Time Tombs Production/Ellie Promotion/Season Of Mist - Black Metal/Noise/Avant-Garde

Image
 OWL CAVE Broken Speech 2021 Time Tombs Production/Ellie Promotion/Season Of Mist Black Metal/Noise/Avant-Garde Owl Cave, groupe (ou plutôt one-man band) de S., est originaire de Paris, et nous propose, avec ce premier album nommé Broken Speech un long titre de 43 minutes décomposé en six parties d'un black metal moderne, dissonant, mâtiné de sludge, de noise et de passages ambient, pour un résultat des plus détonnants. Broken Speech by Owl Cave Mis en lumière par un artwork signé du grand Dehn Sora cette oeuvre/monolithe composite est le fruit de trois ans de travail acharné, trois ans qui ont permis à Owl Cave d'émerger de l'ombre, tout en continuant à y demeurer. Un album fascinant, où les guitares se font particulièrement grasses et lourdes, graves comme dans le post-metal le plus poussé, et c'est là aussi que Owl Cave trouve son originalité. D'étranges sons, samples vocaux, bruits électroniques et autres viennent se superposer tout du long de cette écoute, tand

LES CROCS DU SCRIBE SPECIAL THE RITUAL PRODUCTIONS (+ SATANATH RECORDS) VOLUME V : SCAFFOLD (DEATH METAL) / THY RITES (BLACK/DEATH METAL) - FRENCH + ENGLISH TEXT

Image
Recevoir une nouvelle livraison de chez The Ritual Productions (merci Jasper !) ici en coprod avec Satanath Records (c'est pas la première fois) est toujours un immense plaisir : comme le sentiment de rentrer à la maison après avoir été otage de Daesh avec un casque sur la tête où on vous obligeait à écouter du metal générique de merde ! Nouvelle livraison donc pour cette maudite année 2021 avec deux groupes qui, comme toujours avec ces labels, font dans le plus authentique que l'authenticité elle-même : les serbes de Scaffold et leur death metal à la fois rauque comme une gorge après trois paquets de clopes et une technique mise au service de la compo sans jamais vouloir en foutre plein la gueule et Thy Rites, projet solo fondé en 2005 par Nekrotizer le brésilien (aussi dans les infâmes Seges Findere) pour un black death qui fait très mal (mais on aime ça, on est masos !). Bref, bienvenue pour deux disques qui vont vous changer de la dernière merde atmosphérique à la mode et v

New Review - Infamy - Underground 'till death - 2021- Epictural Production - Black Metal Punk Warriors ! English + French - Le Scribe Du Rock

Image
INFAMY Underground 'Till Death  2021 Epictural Production/Black Pandemie Fucking Black Punk Metal  Underground 'till death by Infamy Ah ! Quel bonheur de retrouver les punks sombres d'Infamy à l'occasion de ce deuxième album faisant suite à A World On Its Ends qui m'avait enchanté (la preuve dans la CHRONIQUE ICI)  tant et si bien que j'avais interviewé le groupe en 2020 ( INTERVIEW ICI ). Vous vous doutez que ces irréductibles de l'under ne vont pas nous décevoir avec un album titré Underground 'Till Death mais je vous invite ici vraiment à vous pencher sur la musique d'Infamy, qui s'avère bien plus riche et personnelle que ce que l'on pourrait imaginer.  Ce que j'aime chez Infamy, c'est d'abord cette piqure de rappel que nous produit leur musique, en nous remémorant que le metal noir trouve ces origines auprès de combos imbibés de punk hardcore, n'en déplaise à ceux qui n'y connaissent rien (hashtag votrecasestdésespéré)

New Review - Gorgon - Traditio Satanae - 2021 - Osmose Productions - French & English Text - Brutal Black Metal

Image
  GORGON Traditio Satanae 2021 Osmose Productions  Brutal Black Metal Traditio Satanae by GORGON Gorgon ! Trente ans que le groupe d'Antibes, toujours mené de main de maître par Chris Chatelet, se voue corps et âme au black metal le plus pur. Groupe pionnier du black metal de France, il avait fait un retour gagnant en 2019 avec un The Veil Of Darkness que personnellement j'avais adoré (la preuve ici :  https://www.webzinelescribedurock.com/2019/02/chroniques-gorgon-ataraxie.html ) après 25 années d'absence. Le daron du black metal français a décidé de nous surprendre une fois de plus en sortant son album le plus violent ! Un brulôt de black brutal et haineux, même si Gorgon sait aussi faire dans la nuance ("Entrancing Cemetery" et ses touches heavy metal)... Pour vous situer, ce nouveau méfait de ces créatures méphitiques pourra séduire les amateurs des premiers Marduk, mais aussi d'Immortal ou Mayhem, même s'il est difficile de réduire un groupe aussi maj

Review - Dhärnürgh - Apocalyptic Vision - 2021 - Feu Follet Productions & Acid Vicious - Black Metal industriel - French + English Text

Image
  DHÄRNÜRGH Apocalyptic Vision 2021 Feu Follet Productions & Acid Vicious Ce qui est certain lorsqu'arrive une nouvelle livraison signée de Räts (Morguiliath, Suicide Circle et Dhärnürgh, donc) c'est que l'on connait par avance la couleur dominante. Ici le noir est roi, et ne connait pas de contradictoires nuances de gris ou de couleurs malvenues. Après un précédent Ep dont l'intéressé lui-même n'était que partiellement satisfait (notamment du fait de problèmes de son) paru sur le split avec Sic Temper Tyrannis voici venir Apocalytic Vision , trou béant et mortifère de six titres d'un black metal aux relents industriels, glacial comme la mort et coupant comme le rasoir... Dès l'entame (le titre "Children Of Chaos") le ton est donné, c'est du plus profond des enfers que s'exprime Räts sur cet Ep macabre, où l'on reconnait son jeu de guitare à nul autre pareil, ses vociférations glaireuses, ses incursions électroniques sinistres et ce

Review - AKHLYS - Melinoë - 2020 Debemur Morti Productions - Grandiose Black Metal - FRENCH & ENGLISH TEXT - Le Scribe Du Rock

Image
  AKHLYS Melinoë 2020 Debemur Morti Productions Melinoë by Akhlys Troisième album en dix ans pour les américains d'Akhlys. Ayant d'abord trempé leurs guêtres dans le dark ambient, c'est désormais dans un black metal furieux et grandiose que s'épanouissent ces ressortissants du Colorado. La preuve avec "Mélinoë", splendide nouvel opus prête a fondre sur vous comme le rapace sur sa proie. Colérique et grandiose, le black metal épique d'Akhlys s'inscrit dans les traces macabres de ses compatriotes Nighbringer, mais aussi le côté le plus black metal de Blut Aus Nord (la série des What Once Was Liber) pour nous donner un résultat qui donne le vertige et la nausée, a cheval entre un metal noir impitoyable et guerrier et son versant plus expérimental, avec des riffs venus d'outre espace. Pour tous ceux qui pensent que le black metal est mort, une écoute de ce  Mélinoë  s'avère indispensable : quand un groupe garde la conviction et la hargne nécessaire

Interview avec/with Sarkasm / French + English Text / Black Metal - Le Scribe Du Rock

Image
Vous aimez le black metal des années 90 mais vous trouvez que peu de groupes aujourd'hui parviennent à en restituer la magie ? Vous n'êtes pas seuls à le penser ! Mais rassurez-vous tout de même, les exceptions existent...A l'instar de Suicide Circle, Morguiliath ou KFR, Sarkasm, venus de Rennes, arrivent à redonner des lettres de noblesse au son de cette époque tout en étant totalement authentiques et personnels...Cela valait bien une interview pour le Scribe ! Pierre " Ce qui n'est pas déchirant est superflu, en musique tout au moins"  Ce n'est pas de moi, c'est de Cioran.   Les Affres du Néant by SARKASM Salut Sarkasm ! Vous venez de Rennes et vous jouez du Black metal. Pouvez vous nous en dire un peu plus ? CB: Salut, je suis musicien depuis plus de vingt ans, j'ai appris à jouer de la batterie sur le tas en autodidacte dans des groupes amateurs. Je n'ai pour ma part pas commencé par jouer du black mais le métal m'est venu tout de même