Articles

Affichage des articles associés au libellé obsidyan

Review - ARAN ANGMAR - Black Cosmic Elements - French+English Texf - Ellie Promotion/Time Tombs Production/Season Of Mist - 2021 - Black/Death Metal

Image
  ARAN ANGMAR Black Cosmic ELements 2021 Ellie Promotion/Time Tombs Production/Season Of Mist Black/Death Metal Black Cosmic Elements by Aran Angmar Aran Angmar, groupe aux racines internationales, n'est pas loin de pouvoir être considéré comme un "supergroupe" du metal extrême avec à son bord Lord Abagor (chant + Basse, néerlandais et ancien de Dunkelnacht et actuel Saille, sa grosse voix death caverneuse m'enchantant les esgourdes) ; Maahes (Guitare + Basse, le grec de la bande) ; Michiel Van der Plicht (batterie, également membre des énormes Pestilence). Le groupe aurait été rejoint (selon Metal Archives) par l'italien Vinterskog à la basse cette année, mais cela n'est pas indiqué sur la fiche de presse du groupe. Toujours est-il que ces démons internationaux sont basés en Italie où a été enregistré ce Black Cosmic Elements. Un album, qui, a défaut d'être d'une grande originalité (ce n'est pas leur but) va ravir les nostalgiques de Dissection (p

Review - Obsidyen - Antediluvian Scriptum - 2020 - Scifi/post-black metal - french and english text - L e S c r i b e d u r o c k

Image
Antediluvian Scriptum by Obsidyen  OBSIDYEN Antediluvian Scriptum 2020 Scifi/Post-Black Metal Vous aimez les histoires liées aux Annunaki, la théorie des anciens astronautes, les récits de rencontres du troisième type, les écrits sacrés et leurs mystères et le black metal ? Alors c'est simple, ce "Antediluvian Scriptum" est pour vous ! Revue de détails... Omega, batteur de Supplices (groupe dont j'ai beaucoup parlé dans ces pages, et dont vous retrouverez les liens en bas de page), nous propose ici le premier album d'Obsidyen, son projet apocalyptique réunissant autour de lui Kharon (lead guitares), Drey (basse) et Luxus (à la batterie). Ici, Omega a laissé ses baguettes pour se consacrer au chant et à la guitare. A l'arrivée, les occitans nous délivrent un premier album de haute volée mêlant un post-black metal qui n'aurait pas oublié de rester noir a des sonorités épiques (ces mid-tempi avec riffs majestueux !) mis en valeur par un chant qui nargue le c