Articles

Affichage des articles associés au libellé roro perrot

Review - ARAN ANGMAR - Black Cosmic Elements - French+English Texf - Ellie Promotion/Time Tombs Production/Season Of Mist - 2021 - Black/Death Metal

Image
  ARAN ANGMAR Black Cosmic ELements 2021 Ellie Promotion/Time Tombs Production/Season Of Mist Black/Death Metal Black Cosmic Elements by Aran Angmar Aran Angmar, groupe aux racines internationales, n'est pas loin de pouvoir être considéré comme un "supergroupe" du metal extrême avec à son bord Lord Abagor (chant + Basse, néerlandais et ancien de Dunkelnacht et actuel Saille, sa grosse voix death caverneuse m'enchantant les esgourdes) ; Maahes (Guitare + Basse, le grec de la bande) ; Michiel Van der Plicht (batterie, également membre des énormes Pestilence). Le groupe aurait été rejoint (selon Metal Archives) par l'italien Vinterskog à la basse cette année, mais cela n'est pas indiqué sur la fiche de presse du groupe. Toujours est-il que ces démons internationaux sont basés en Italie où a été enregistré ce Black Cosmic Elements. Un album, qui, a défaut d'être d'une grande originalité (ce n'est pas leur but) va ravir les nostalgiques de Dissection (p

A GERBER !!! HARSH NOISE WALL IS CUTE ! Interview With VOMIR (fr + english) - Harsh Noise Wall

Image
  Interview avec Roro Perrot (Vomir, Saboteur Saboteur...) Que ce soit avec ton projet principal Vomir, ton label DIY Decimation Sociale et les projets/groupes que tu y abrites tu fais la promotion d'un genre que tu as toi même créé : la harsh noise wall. Pourrais tu nous en dire un peu plus sur ce concept et l'histoire derrière ? Pour être précis, et pour ne pas embrouiller tes lecteurs, le Harsh Noise Wall est associé à mon projet VOMIR, pas aux autres (j’y reviendrai). VOMIR est issu de recherches sonores que j’ai commencé en 2005, quand ma pratique de la guitare noise me lassait (débutée en 1996) et que je cherchais à produire un bruit continu – mais sans être un ‘drone’. Après quelques noms divers, VOMIR s’est imposé. Je distribuais mes CDR au Bimbo Tower et j’y découvre les productions américaines autour du label iheartnoise, et une pratique similaire à la mienne, notamment de The Rita. Lettres, échanges, coproductions… le Harsh Noise Wall avait ses pionniers (The Rita, W