Articles

Affichage des articles associés au libellé INKISITOR

Review - French / English Text - CANCEL THE APOCALYPSE "Terminus Highway" #posthardcore #baroque #classic - Klonosphere - Le Scribe du rock

Image
                                                         CANCEL THE APOCALYPSE Terminus Stairway 2022 KLONOSPHERE Post Hardcore/Baroque/Classique Sortie le 10 Juin   Dans le flot de sorties qui composent le metal depuis quelques années il n'est pas toujours facile de s'y retrouver, de ne pas rater un disque important pour parfois se retrouver à entendre des choses insipides ou mille fois entendues par ailleurs. Heureusement, parfois, les horloges sont bien synchronisées, et les labels/agents/distributeurs font bien leur boulot. Ce qui nous amène à Cancel The Apocalypse, projet français composé de deux musiciens venus du classique, diplômés du conservatoire de Bordeaux, à savoir Audrey (violoncelle) et Arnaud (guitare & piano) qui vont rencontrer leur chanteur Mathieu lors d'un concert de son groupe précédent My Own Private Alaska (déjà un excellent combo au demeurant) pour se faire téléscoper leur univers baroque et classique et celui de Mathieu, venu du Post Hardcore.

REVIEW FR/ENG - INKISITOR - DYSEVANGELIST - 2020 - MALTKROSS - 2011 - OSMOSE PRODUCTIONS - RAW BLACK METAL - TAPE

Image
INKISITOR  DYSEVANGELIST 2020 MALTKROSS (FOR THE TAPE) 2011 OSMOSE PRODUCTIONS ORIGINAL PRODUCTION Dysevangelist by INKISITOR    Le Style : Raw Black Metal  Inkisitor ? Une bête macabre qui oeuvre depuis 2000 dans un underground souillé, un Black Metal noir comme l'ébène sans compromis. Avec  Dysevangelist , album de 2011 réédité ici en cassette par Maltkross, le groupe prouve une fois de plus sa capacité de nuisance... Auteurs d'un Black Metal raw et cruel, les ressortissants du Mans et de Bretagne qui composent la cellule infâme de l'inquisiteur ont gardé le secret d'un Black Metal brutal et sale, sans manières, une véritable bête musicale oeuvrant pour le bien des ténèbres les plus profondes. Ce premier album en 11 ans d'existence (à l'époque de sa sortie) nous donnait à entendre ce Black renforcé par une flamme Thrash/Death ne servant qu'à le rendre plus bestial et sans pitié. On pense parfois à un Angelcorpse pour les atours les plus rudes, mais aussi a