LE BLACK METAL DES ABYSSES DE L'AME : INTERVIEW AVEC SUICIDAL MADNESS

SUICIDAL MADNESS DSBM FRANCE

PLONGÉE DANS LE BLACK METAL DÉPRESSIF ET SUICIDAIRE DE SUCIDAL MADNESS


Salut à vous Suicidal Madness. Vous êtes un groupe français de DSBM, ce qui n'est pas courant. Pouvez vous nous dire ce qui vous a fait plonger dans les abysses torturées de ce sous-genre ?

Psycho : On ne plonge pas par hasard dans ces abysses, quelque chose nous y amène toujours...
Un mal-être profond en est bien souvent la cause.
Certains s'y retrouve car ils ressentent au plus profond d'eux cette souffrance et ce désespoir mis en musique.
Pour ma part ce fut de longues années de dépression et d'isolement  qui m'y ont conduit.
Je n'ai pas envie plus que ça de m'étirer sur le sujet...
Alrinack  : Comme le dit Psycho, on ne choisit pas de «  sombrer  » dans ces abysses
Une cause, un événement, est toujours à la base du cheminement  !
Une accumulation de douleurs psychiques, physiques qui appellent à lailleurs  !
La musique, particulièrement pour Suicidal Madness, est cathartique.
Malsain  : La musique de part nature doit faire voyager, transmettre une intensité, une  émotion la plus forte quelle puisse être.
La haine comme la dépression est un des sentiments les plus fort, je ne pense pas quon puisse créer cette musique si on na pas touché le fond un jour mais quand on arrive à en jouer, donc recréer ce ressenti cest un voyage assuré, cest ce qui me plaît dans ce style.
On peut toujours pousser la corde sensible un peu plus loin, ou plus bas. A voir  !
Depuis 2010 vous avez publié 3 albums. Quel est votre regard sur ces albums et quels retours avez vous eu ?
Psycho : Chacun de ces albums a sa propre identité et correspond à l'état d'esprit de la période ou il a été composé.
Les retours furent à chaque fois très bons.
Alrinack  : Chaque opus a sa propre histoire et son propre vécu, et de fait ses retours propres, pour ma part, sur les premiers, mon investissement n’était que purement «  instrumental  » car je ne mexprimais qu’à travers ma basse, puis ensuite à travers mes guitares sèches
Depuis le départ de Saddy , ayant repris le poste, je peux dautant plus étendre cette expression à travers mon chant, ce qui me donne encore plus de liberté…
Chose dont je me saisit  ! cela donne ce que lon peut écouter depuis «  Illusions funestes  ».
Je suis agréablement surpris des retours que nous avons, via les diverses chroniques
cest toujours plaisant, on ne va pas se mentir  ! nous mettons nos tripes dans ce groupe  et nos efforts tant au niveau de la composition que du ressenti sont soulignés, et cest tant mieux  !
Malsain  : Comme pour Alrinack, mon rôle a évolué dans le groupe avec les années.
Jai participé aux trois albums et même aux démos précédentes mais cest vrai que le 1er album a posé une première pierre solide dans lhistoire du groupe.
Jen garde vraiment un souvenir de froideur à sa sortie, avec par exemple le titre «  Coma  »que jadore jouer.
Même si je me suis progressivement plus investi dans les albums suivants, une évolution naturelle des choses.

 Les Larmes du passé”, votre premier album paru en 2015 après avoir été enregistré en 2012. Ce disque déploie un black metal mélancolique et nostalgique, avec de riches atmosphères. Le chant crié est à fendre l'âme...Cela a du représenter un gros boulot. Pouvez vous nous en dire un peu plus ?
Psycho : En effet toutes les compositions de cet album étaient prêtes et enregistrées en 2012. Des morceaux comme "Les Larmes du passé" ou encore "Coma" furent composés lors d' une période très sombre de ma vie et cela se ressent clairement à l'écoute.
La mélancolie est omniprésente.
"Jour de Pluie" a par exemple  plus ce côté nostalgique que tu cite.
à cette époque je composais encore toutes les parties guitares de chaque morceau.
Ce fut donc en effet beaucoup de travail surtout au niveau des arrangements...
Alrinack a aussi mis la main à la patte en rajoutant par exemple de la guitare classique sur "Jour de pluie".
Alrinack  : «  Les larmes du passé  » est vraiment un album charnière pour moi, dans la vie du groupe, comme tu le soulignes, le chant de Saddy était torturé un maximum et il était vraiment lexpression de l’état desprit de l’époque, nous avons enregistré chez moi, je me rappelle encore de ces «  bulles de souffrance  » que nous avons traversé durant les enregistrementsEntre la transe et la chute psychique  !!
Psycho évoque ma guitare classique sur «  Jour de pluie  », ce truc mest venu en voiture entre deux prises, pendant que jallais chercher à boire à coté de la maison, ce gimmick sest imposé de lui-même, je suis rentré et je lai soumis aux gars et ce fut adopté…
Comme quoi on élabore pas une osmose, elle simpose.


SUICIDAL MADNESS DSBM FRANCE
Quand on joue du Black Dépressif atmosphérique ou du DSBM est-ce signe d'un état dépressif chronique ou latent ? Qu'est ce qui vous rend tristes dans ce monde ?
Psycho : Tout ce que je peux dire, c'est que pour que cette musique soit jouée avec sincérité ,
Il faut que ça sorte vraiment des tripes.
Dans mon cas, cela me permet d'extérioriser quand ça va mal.
Je ne peux clairement pas composer si je ne ressent pas ce besoin profond d'évacuer.
Malsain  : On ne va pas se mentir  : personne nest jamais dépressif tout le temps à moins de se la jouer Emo/goth à deux balles.
Jouer du DSBM, cest avant tout une catharsis comme il a été dit plus haut, on ne compose pas nimporte quand.
Les idées arrivent delles même par période et cest le ressenti du moment, toujours chercher la note qui fera que ça nous titille  un peu plus l’âme tout en restant très honnête, pas besoin de chercher les lamentations.
Cest peut être aussi ce qui fait notre différence dans la scène, jai toujours trouvé le terme DSBM réducteur à vrai dire  ! A aucun moment nous cherchons à sonner «  triste  », juste que les émotions joyeuses sont pas notre créneau héhé...
 Apres quimporte l’étiquette, Suicidal Madness est plus que jamais aujourdhui la symbiose de 3  musiciens qui se complètent  !

Alrinack  : rien à ajouter  ! je partage exactement le meme point de vue  ! Suicidal madness et au dela, la musique est un vecteur de résilience  ! une catharsis  !

Je trouve « Dégénérescence » sorti cette année absolument parfait ! Ce disque combine une essence black metal très pure et particulièrement noire, avec un aspect nettement plus « écorché vif » et d'une tristesse absolue. C'est comme un requiem. Pouvez vous nous parler de ce dernier ?
Psycho : Merci à toi !
On a beaucoup travaillé ensemble sur les atmosphères.
Je pense qu'on a trouvé le bon dosage en combinant nos jeux respectifs.
Chacun apporte ses propres influences, son propre ressenti en fonction de chaque morceau.
C'est ce qui fait notre marque de fabrique.
Alrinack  : «  Dégénérescence  »  est quelque part, laboutissement de ce que nous voulions exprimer, cette noirceur combinée à cette douleur qui nous obsède tous.
Parler dun requiem, non, on y est pas encore, nous sommes toujours sur cette voie cathartique, une étape, la suite risque d’être plus sombre...
Malsain  : Pour cet album plus que les précédents nous avons beaucoup plus apporté notre patte personnelle sur chacun des titres.
Ça commence à faire quelques années que nous jouons ensemble et comme Alrinack qui est passé au chant sur le précédent album, jai aussi commencé à composer, arranger les lignes de guitares avec Psycho et on est daccord pour dire que ça se ressent.
Une réelle osmose se crée de nos jeux, influences respectives.
A titre personnel sur «  Dégénérescence», jai vraiment passé du temps à travailler les structures et rajouter mes propres riffs sur les bases de Psycho  ! Par exemple sur le titre ouvrant lalbum «Désespoir  » tout est parti de larpège dintro quil ma fait écouter, jai tout de suite été inspiré et jai composé le reste du morceau
Comme
à notre habitude Alrinack à ensuite fait le reste, les sèches, basses et chant  ! 
SUICIDAL MADNESS DSBM
Déjà en 2016, vous aviez frappé fort avec Illusions funestes. En vous écoutant, on sent bien un groupe qui est certes inspiré mais qui doit aussi passer beaucoup de temps sur ses morceaux. Me trompe-je ?
Psycho : J'ai envie de dire que celà dépend des morceaux.
Pour être honnête ,avec Malsain on a pondu la structure principale de "Corps dans un corps" en un après-midi. Il est venu chez moi, je lui ai joué un arpège que je venais de trouver et direct il m'a accompagné avec une rythmique qui collait super.
En deux temps trois mouvement l'alchimie s'est crée...
Après bien sûr il y a les arrangements qui prennent plus de temps, l'orchestration sur certains morceaux...
Alrinack de son côté va ajouter ses lignes de basses ainsi que ses lignes de guitare classique, embelissant encore plus les choses, ...
Il fait aussi un travail remarquable avec l'écriture des textes et les différentes variations au niveau du chant.
Alrinack  : Je ne sais pas si nous sommes plus «  inspirés  » quavant, mais comme je le lai dit plus tot, losmose est là, oui il y a du boulot sur les atmospheres, sur les arrangements, car nous sommes tous des putain de musiciens perfectionnistes
Tant que le titre travaillé ne nous satisfait pas complètement, nous poussons toujours un peu plus loin  ! Mes textes viennent comme mes lignes de basses et de guitares sèches, principalement , de fait, comme sur illusions funestes, à lecoute du boulot de mes frères darmes  ! je ne retranscrit que ce que le «  spiritu  » (  linconscient  ?) me donne  !



SUICIDAL MADNESS OU LE DSBM A LA FRANCAISE 

Si je vous dis DSBM ça implique quels groupes fondamentaux pour vous ?
Psycho : Le premier qui me vient en tête est tout de suite Shining.
Même si ils ne veulent plus être assimilés à cette scène depuis longtemps , ils n'en restent pas moins les instigateurs .
En tout cas, c'est le groupe qui a tout déclenché chez moi même si auparavant déjà les sonorités de Burzum ou de Bethlehem avaient eu un fort impact...
Je rajouterai aussi pour ma part, Nocturnal Depression , Make a Change... Kill Yourself et Psychonaut 4.
Alrinack  : Quand jai integré Suicidal Madness, comme PHTO à l’époque, je navais pas de «  fondamentaux   DSBM  », et je nen ai toujours pas.
Après oui les sonorités telles Bethlehem , comme l’évoque Psycho, sonnent comme précurseurs de ce mouvement  ! maintenant oui des groupes comme MACKY ou Arkha Sva illustrent bien cela  ! entre autres, je pense à Nyktalgia, à Gris, ND, etc ...
dans une autre dimension.
Malsain  : Bizaremment, je n’écoute plus de DSBM depuis des années
Jai eu ma période dans les années 2000 comme un peu tout le monde mais je suis vite revenu à mon style de prédilection le «  True» BM ou Black/Thrash.
Jai bien quelques skeud dans ma discographie comme Samayoi, Mortualia ou Sentimen Beltza

Vos influences musicales, littéraires, cinématographiques ?
Psycho : Je suis quelqu'un de très éclectique en matière de musique.
Mes influences peuvent aller du Rock au Metal Extrême.
Mais ce serait bien trop long à toutes les énumérés...
En littérature je citerai principalement Baudelaire, Bram Stocker, Lovecraft et Stephen King.
Question cinéma j'adore les films de Sergio Leone, Martin Scorsese, Brian De Palma, Stanley Kubrick, Francis Ford Coppola, Quentin Tarantino, ...
Le vieux cinéma français de Melville, Audiard, ...
Mais aussi les genres Horreur / Fantastique / SF avec les films de John Carpenter, Sam Raimi, Peter Jackson, George A. Romero, Ridley Scott, ...
Alrinack  : Comme Psycho, je suis assez éclectique mais je nai pas envie dentrer dans les detailssphère privée  !


BAUDELAIRE"

Votre vision du monde actuel est-elle raccord avec le son du groupe ?
Psycho : Totalement !
D'ailleurs le nom de notre dernier album est très évocateur  je trouve.
Il correspond tout à fait a ma vision personnelle des choses...
Alrinack  : la «  Dégénérescence  » ne fait que commenceren avoir conscience, est juste la première pierre  !
Malsain  : Trouve quelque chose de positif dans le monde actuel et persuade moi de faire autre chose que du BM crade et rampant Avec ce groupe ou un autre dailleurs  ! Héhé

Vos 20 albums préférés de tous les temps ?
Psycho : Très difficile d'en citer juste 20 mais disons sans aucun ordre de préférence :
The Doors "Strange Days"
Pink Floyd "The Darkside of the Moon"
Black Sabbath "Master of Reality"
Led Zeppelin "III"
Serge Gainsbourg "L'Homme à Tête de Chou" 
The Cure "Pornography"
Bathory "Under the Sign of the Black Mark"
Iron Maiden "Powerslave"
Queen "Innuendo"
Darkthrone "A Blaze in the Northern Sky"
Immortal "Diabolical Fullmoon Mysticism"
Burzum "Hvis Lyset Tar Oss"
Mayhem "De Mysteriis Dom Sathanas"
Katatonia "Brave Murder Day"
Emperor "Anthems to the Welking at Dusk"
Radiohead "Amnesiac"
Blut Aus Nord "The Work Which Transform God"
Shining "IV - The Eerie Cold"
Hubert-Félix Thiéfaine "Stratégie de l'inespoir"
Der Weg Einer Freiheit "Finisterre"
Alrinack  : desolé, mais je nai pas du tout lenvie de lister  !
Je me retrouve pas mal dans la liste exhaustive, avec des différences qui resteront dans mon crane  !

Malsain
  : Alors sans trop y réfléchir et en regardant vite fait dans ma disco. Sans ordre particulier. Surement rien de bien exhaustif mais pour seulement 20 albums, ça donnera une idée
Aura Noir Black Thrash Attack
Horna Annia Yossa
Burzum Det Som Engang Var
Darkthrone Transilvanian Hunger

Vitsaus
Lati Vihassa Ja Kunniassa
Gevurah Necheshirion
Gehennah Decibel Rebel
Slaughtered Priest Confess Your Sins
Sabbat Karisma
Torturium Black Lunatic Chaos
Tortorum Extinctionist
Nekrokrist SS Gas Chamber, Crematory & Hell
Hate Eternal I Monarch
Enthroned Towards the Skullthrone of Satan
Iron Maiden Powerslave
Kaamos Scales of Leviathan
Bilskirnir Wotan Redivivus
Celtic Frost Morbid Tales
Malleus Maleficarum Des Bibles, des Hymnes, des Icones
Necropole - Ostara


Un mot sur les sous-genres suivants :
            Black/Death Metal
            True Black
            NSBM
            Post-Black Metal
Psycho : Perso, j'écoute de tout en Black Metal.
De temps à autre j'aime écouter des trucs bien bourrins et bestiaux comme Archgoat, Black Witchery, Blasphemophagher, ...
Plus jeune j'ai eu ma grosse période True Black surtout la scène française et norvégienne.
En NSBM on va dire que j'aime quelques groupes mais sans plus, uniquement musicalement parlant et seulement si la qualité suit...
En ce qui concerne le Post-Black Metal, c'est pareil j'en écoute un peu mais pas énormément. Mais je dois reconnaître qu'il y a de très bonnes choses !
Malsain  : Comme je lai mis avec mes albums «  favoris  », tu peux te douter de mes goûts...
En ce qui concerne Le NSBM, vu que cest le sujet forcement polémique de ta liste  : la politique je men branle au plus haut point. Jurer par un groupe juste à cause de son message alors que les musiciens sont ultra mauvais je trouve ça dun ridicule
Apres si musicalement le ressenti est bon (car lessence de la musique est là et le sera toujours  !!!) en aucun cas je ne mempêcherais d’écouter un groupe classé NS.
La musique est un art, la politique  ; bah souvent comme la religion ça donne surtout à des idiots lopportunité de se donner un intérêt, de gauche ou de droite.
Ceux qui me connaissent savent mes opinions, mais rien à voir avec le sujet de Litw
Je me sens libre de tout choix d’écoute et de pensées quimporte les avis  !
Alrinack  : Pas de trop de «  mots  » sur cela  ! jai évolué, en tant quauditeur et musicien avec du True BM, du Pagan, jai connu la vague de lest, la touche NSBM
Je considère la musique pour ce quelle est  ! le ou les messages politiques ne mintéressent pas dans le metal noir  ! jai mes opinions personnelles  ! mais je ne met pas de barrières à l’écoute  ! pour résumer, jemmerde autant les fa que les anti-fa  ! cramez tous dans lenfer de vos consciences abâtardies  !

Si Suicidal Madness était une citation ou une épitaphe ?
Alrinack  : Le trauma nous fait, comme ses résurgences, font naître la résilience  ! durs sont les symptômes, claires sont les expressions du désespoir  ! 
Le futur pour vous ?
Psycho : Et bien nous allons dans un premier temps faire quelques dates, courant de l'année, afin de promouvoir sur scène notre nouvel album ensuite nous verrons bien...
Nous avons déjà une date de prévu le 08 juin à Grenoble où nous serons accompagnés des suisses de Malphas. Il se pourrait bien aussi qu'on joue à Lille au mois de septembre...
Alrinack  : oui, hâte d’être à ce concert, remonter sur scène avec Suicidal Madness, va être simplement une phase de transe que jattends avec impatience  !! Nous travaillerons probablement dans la foulée, sur un nouvel album, si mes frères darmes sont partants pour  ! Ce dont je ne doute pas  !
Merci pour cet espace dexpression  !!
Psycho : En effet, il y aura bien un prochain album.
D'ailleurs les premières idées commencent déjà à germer tout doucement !
Merci à toi pour cet entrevue et merci bien sûr à tous ceux qui nous soutiennent !


" Le trauma nous fait, comme ses résurgences, font naître la résilience  ! durs sont les symptômes, claires sont les expressions du désespoir  ! "

______________________________________________________

BANDCAMP DE SUICIDAL MADNESS


DEGENERESCENCE CHEZ WOLFSPELL RECORDS


LE FACEBOOK DE SUICIDAL MADNESS

_________________________________________________________________________________

VOUS REPRENDREZ BIEN UN PEU DE SUICIDE ET DE DÉPRESSION ? 

Résultat de recherche d'images pour "PICTO SUICIDE"

INTERVIEW WITH NO POINT IN LIVING (DSBM FROM JAPAN)


INTERVIEW AVEC BOVARY (DSBM FRANCE)