Accéder au contenu principal

Sélection

Review - Scour - Black - EP - 2020 - Nuclear Blast - Grinding and thrashing black metal - French and English Text

Black EP by Scour   SCOUR  BLACK 2020 NUCLEAR BLAST Grinding and Thrashing Black Metal Sortie le 27 Novembre 2020 On connait depuis longtemps la passion que Phil Anselmo porte au black metal. Il s'était déjà illustré dans le passé avec Christ Inversion ou Viking Crown (avec son pote Killjoy (RIP) de Necrophagia), la fondation de Scour en 2015 ne fut donc pas une réelle surprise. Pourtant, a l'occasion de la sortie de ce troisième EP du groupe, le sobrement nommé "black" on va voir qu'il serait réducteur de ne voir que du black metal dans la musique de ces terroristes sonores. Si les premières sorties du combo (a commencer par le premier EP "Grey") donnaient   a entendre un black metal primitif et brutal, cette fois l'ami Phil y adjoint des influences plus grindcore (jolis cris de porcinet et morceaux très courts) ou Thrash (les riffs lorgnent souvent de ce côté là). Six titres en moins de seize minutes, pour une rasade de violence musicale sans aucu

CLOSET WITCH ON INTERVIEW - POWERVIOLENCE HARDCORE ENERGY ! LE SCRIBE DU ROCK - ENGLISH/FRANÇAIS


Closet Witch is an American band, originally from Iowa, which stirs at the confluence of the most virulent and aggressive musical genres: grindcore, powerviolence and hardcore combine at home for a real vitriolic cocktail... We discussed music, politics, upcoming civil war, and I can only invite you to burn your ears with their nuclear sound!

 closet witch band

Royce: To be honest, it's (The Civil War, NdA) only a matter of time at this point. And yeah, it scares the shit out of me to think about what kind of fucked up world my daughter is going to have to survive.


Hello Closet Witch! Welcome to the scribe of rock ! Can you introduce yourself to our readers ?

I’m Alex Crist, I play guitar in Closet Witch.

Mollie, and I get to do vocals in Closet Witch with the gang.

I'm Royce, I play drums. 

Cory. I play bass guitar. 

You combine Grindcore, Powerviolence and Hardcore. What brought you to practice such radical styles?

Alex: I always enjoyed heavier music when I was younger which naturally gravitated to finding more aggressive and not as popular sounds. It’s therapeutic mostly.

closet witch complete discography

Mollie : I love sass, I love the speed, I love the loudness, I love the healthy release of aggressions…as Alex said, it’s therapeutic.

Royce: Similar to Alex, I got into heavy music from a pretty young age, and always found myself gravitating towards whatever the heaviest, fastest, weirdest, or most extreme stuff I could find was. I suppose it was only natural that one day I'd find a way to combine a lot of those influences. 

Cory: always have been intrigued by the energy


Basically, which bands influenced you the most?

Alex: I adore quite a few records from Converge, Cloud Rat and Full of Hell. I would say underground shows and our peers heavily influence our sound now - when you play so much with your friends you can’t help but be inspired by their creativity. It becomes this fun bounce back and forth, especially throughout the years seeing how much their styles have evolved.

Mollie: My answer is very similar to Alex. I often feel influenced when I just see a good live set, and his three bands mentioned would surely hit my list. I can recall seeing Euth, Slut River, Super Sonic Piss and really feeling in the groove and inspired.

Royce: I've always been really inspired by bands that put a lot of effort into the performance aspect of what they do. Bands like The Chariot, Dresden Dolls, Dillinger Escape Plan, etc.

Cory: Mostly bands we play with. People that you can tell are doing what they do because they love it and it brings them/others joy


Converge propose une version alternative du morceau "Aimless Arrow" - Among  The Living
CONVERGE

You're from Iowa. What about the hardcore scene there?

Alex: It’s a good scene but held together really tightly. It’s not so much groups of bands rotating a bill because they match genres but more just bands helping bands with the same common DIY mentality. The best shows are when each band is drastically different from the next - only the passion of putting on shows and keeping a positive scene together is what we have in common musically. The Midwest, especially Iowa, has extremely passionate and forward thinkers in it’s scene.

Royce: The Iowa scene is neat because there really are't a whole lot of bands, and the bands that there are cover a hugely eclectic range of genres. So that sorta forces people out of their comfort zones and exposes them to music that they may not have sought out on their own. People are hungry for live music, and they will show out and support artists regardless of genre. 

Cory: Check out my podcast 'JWLW Music Podcast' onYoutube and you'll get a pretty good idea of some of the diverse sounds that are coming from our general geographic location. 

You released an album called "complete discography", like Minor Threat did at the time. With the hindsight that this album represents for you?

Alex: It was a really nice offer from Moment of Collapse Records to repackage everything so beautifully and willing to distribute it. The opening tracks were still being engineered and mastered for our split with Racetraitor, so I had a chance to go back and revisit all the tracks we had done ourselves and give them a little bit more life and clarity, rather than the novice approach we started with. I rarely go back and listen to a record once it’s finished, writing an album and preforming live is a blast - trying to capture the raw intensity of something and have it match up in a one time recorded experience, is fucking grueling. So once it’s done, I don’t really want to hear it again after the however many play-throughs for mixing and mastering we’ve relentlessly gone through. With that being said, it was nice to hear them with fresh ears and a brand new perspective. It helped me realize things we don’t do anymore, to things we really embraced as our sound later and definitely things that deserved recapturing.

Cory: I think it's a cool little collection of things we've done. We're super fortunate to have other people in the world willing to help us put together something like that and to help our music reach more people around the world.

You also participated in a split album with Neckbeard Deathcamp. What is your relationship with them?

Alex: To be honest, I know they are pretty nice fellas - we’ve met twice and spoke a few times over messenger but I don’t really know them all that well. Familiar from when they toured with our friends in Dryad and their work with Prosthetic Records, along with the twitter meme culture they are popularly known for.

Mollie: We only really know them through the circuit of being on good shows together with other rad bands and supporting each other’s projects. I had a chance to chat with Noah briefly at the .Meth album release show last year in Chicago and it was all laughs as we stood in the crowd taking in a set or two, making small talk and probably sipping on some beers. I know they toured with our buds in Dryad from a nearby town, that’s cool.

Cory: Yeah, aside from being online friends with Noah, the few messages exchanged regarding the split and playing with a side project of NBDC (White Phosphorus) there isn't much of a relationship.

CLOSET WITCH NECKBEARD DEATHCAMP

What is your vision of the world we live in? Aren't you afraid that the various demands from all communities will lead to a form of civil war?

Alex: I’m honestly just trying to keep my head level.

Mollie : I don’t know what my vision is exactly but I do see, like I’m sure every one this interview is being shared amongst, that shit is fucked up, corrupt, horrible, sickening, unjust and there needs to be change. Little steps, medium sized steps, big steps… there always needs to be movement for a turn around and the truth. With that being said, I don’t want to see war happen. The world has always made me pretty damn sad…

Royce: To be honest, it's only a matter of time at this point. And yeah, it scares the shit out of me to think about what kind of fucked up world my daughter is going to have to survive.

Cory: I have been worried about the world for a long time - to an unhealthy degree.. it is scary and sad but has been for a while.. Definitely don't want marshall law/absolute tyranny but in ways it's been going on forever.. there will always be conflict.. I just hope we can come to some sort of a conclusion at some point in my lifetime where all can live respecting others and treating all with kindness and dignity.. yadda yadda.. the world and humans are fucked but fingers crossed..let's not keep heading in that direction. 

If you had to tell us about your favourite albums of all time?

Alex: Nine Inch Nails - Broken, Converge - No Heroes/Jane Doe, Fugazi - Repeater, Yeah Yeah Yeahs - Fever To Tell, The Smashing Pumpkins - Mellon Collie, Full of Hell/Merzbow Collab, Explosions in the Sky - How Strange, Innocence, Genghis Tron - Board Up The House, Focused x Minds - Straight Edge Overload.

Mollie : White Pony by Deftones, Le Tigre S/T album, Amber Gray by Gridlink, Raze by Dakhma, Wood Witch by The Hare and The Moon, Strawberry Moons by Archers…. This list could be massive.

Royce: oh boy... xInfinity by Watsky comes to mind. Parasite by See You Next Tuesday. The Mechanical Hand by Horse The Band. The Black Parade by My Chemical Romance. Control System by Ab-Soul. Clockwork Indigo by Flatbush Zombies and The Underachievers. The Dresden Dolls self-titled album. Yeah, this could go on forever. 

Cory: Def love White Pony, Midnight Vultures and Odelay by Beck.. lots of Nine Inch Nails, fuck idk.. The Beths 'future me hates me' is really good. Not sure what else off the top of my head.

How do you situate yourself politically, philosophically, spiritually?

Alex: I don’t fuckin' know.

Mollie : This question could have a lot of answers and I suppose I’m not sure which one you’re looking for… I situate myself however feels true, and good.

Royce: Yeah, that's a pretty huge question there... I suppose I would say that I try not to align myself with anything completely. I feel like that way of thinking can be sort of limiting to a person's growth. I definitely have opinions that lean heavily one way or the other, but for the most part I just try to do what makes me and family feel happy and safe as much as possible, and everything else is just pitter patter. 

Cory: Politics have always been very confusing and full of bullshit/lies and things which have made it difficult for me to ever support one 'side' or another. Our whole system is fucked and there are so many examples of the government screwing over it's people and doing corrupt shit that I feel it is hopeless.. or at least I will probably never have faith in it. Philosophically, I struggle with nihilism a bit but also try to be kind and aware/conscious of my surroundings/choices etc. and how they will affect others, to some degree. Spiritually - I am interested in the well being and growth of the 'spirit' or 'soul' with no specific or religious connotation, necessarily. So basically I just try to do well and not slip into a depressive hole - which I've been doing fairly well at for some number of years.. one day I'll probably either go insane or become a born again Christian or some shit.. or maybe I'll just be a happy 'normal' human that doesn't think so much and can just live in the moment.

What are the next projects for you?

Alex: We have some splits and an EP we’re working on and then some possible collaboration projects we may get finished since touring is out of the question with Covid.

Royce: We've definitely been trying stay busy throughout the shutdown. Trying to take advantage of the extra time to write and record as much as we can so when things go back to.... whatever normal is now.... we can hit the ground running with plenty of fresh content. 

You must miss the stage, right?

Alex: Yes.

Mollie: I miss the loudness of the amps, how sometimes they vibrate your feet.

Royce: Words truly cannot express how much I miss performing right now. 

Cory: Yep.

If Closet Witch was a proverb, a quote?

Mollie: I don’t know about a proverb or quote but if we were a meme, it would be this : first picture would be a picture of a sound guy with his hands around his mouth shouting to turn the amps down, next picture would be the guitar player putting a thumbs up in the air with one hand and turning his amp up with the other hand.

It's up to you to conclude as you wish:

Alex: Thanks for asking us to do this!

Mollie: Thank you so much for wanting to know some more about us and reaching out for an interview. Stay safe!

Royce: Everyone stay safe out there. Love yourselves and love each other. See you all on the other side of this shit. Thanks for asking us to be a part of this. Cant wait to see it when it comes out. 

Cory: Thanks for caring about our band. 

Thank you! 

closetwitch.bandcamp.com

facebook.com/closetwitchband


Royce : Pour être honnête, ce n'est qu'une question de temps pour le moment.(NdA : la guerre civile) Et oui, ça me fout les jetons de penser au monde merdique dans lequel ma fille va devoir survivre.

closet witch band

Closet Witch est un groupe américain, originaire de l'Iowa, qui s'agite aux confluents des genres musicaux les plus virulents et agressifs : grindcore, powerviolence et hardcore se conjuguent chez eux pour un véritable cocktail au vitriol...Nous avons discuté musique, politique, guerre civile a venir, et je ne peux que vous inviter a vous cramer les oreilles avec leur son nucléaire !

Bonjour Closet Witch ! Bienvenue au scribe du rock ! Pouvez-vous vous présenter à nos lecteurs ?

Je m'appelle Alex Crist, je joue de la guitare dans Closet Witch.

Mollie, et je fais le chant dans Closet Witch avec le gang.

Je m'appelle Royce, je joue de la batterie. 

Cory. Je joue de la guitare basse. 

Vous combinez le Grindcore, le Powerviolence et le Hardcore. Qu'est-ce qui vous a amené à pratiquer des styles aussi radicaux ?

Alex : J'ai toujours aimé la musique plus lourde quand j'étais plus jeune, ce qui m'a naturellement poussé à trouver des sons plus agressifs et moins populaires. C'est surtout thérapeutique.

Mollie : J'aime l'audace, j'aime la vitesse, j'aime le volume, j'aime la libération saine des agressions... comme l'a dit Alex, c'est thérapeutique.

Royce : Comme Alex, je me suis mis à la musique heavy dès mon plus jeune âge, et je me suis toujours retrouvé à graviter vers les trucs les plus lourds, les plus rapides, les plus bizarres ou les plus extrêmes que je pouvais trouver. Je suppose qu'il était naturel qu'un jour je trouve un moyen de combiner beaucoup de ces influences. 

Cory : j'ai toujours été intrigué par l'énergie

closet witch complete discography


En gros, quels sont les groupes qui vous ont le plus influencé ?

Alex : J'adore plusieurs disques de Converge, Cloud Rat et Full of Hell. Je dirais que les concerts underground et nos pairs influencent fortement notre son maintenant - quand on joue tant avec ses amis, on ne peut s'empêcher d'être inspiré par leur créativité. C'est ce qui fait que le plaisir va et vient, surtout au fil des ans, quand on voit à quel point leurs styles ont évolué.

Mollie : Ma réponse est très semblable à celle d'Alex. Je me sens souvent influencée quand je vois un bon concert, et les trois groupes qu'il a mentionnés seraient sûrement sur ma liste. Je me souviens avoir vu Euth, Slut River, Super Sonic Piss et je me suis vraiment sentie dans le rythme et inspirée.

Royce : J'ai toujours été très inspiré par les groupes qui mettent beaucoup d'efforts dans l'aspect performance de ce qu'ils font. Des groupes comme The Chariot, Dresden Dolls, Dillinger Escape Plan, etc.

Cory : Ce sont surtout des groupes avec lesquels nous jouons. Les gens dont on peut dire qu'ils font ce qu'ils font parce qu'ils adorent ça et que ça leur apporte de la joie

Converge propose une version alternative du morceau "Aimless Arrow" - Among  The Living
CONVERGE

Vous venez de l'Iowa. Qu'en est-il de la scène hardcore là-bas ?

Alex : C'est une bonne scène, et elle est très soudée. Ce ne sont pas tant des groupes qui font tourner une affiche parce qu'ils correspondent à des genres, mais plutôt des groupes qui aident des groupes ayant la même mentalité de bricoleur. Les meilleurs spectacles sont ceux où chaque groupe est radicalement différent du suivant - seule la passion de monter des spectacles et de maintenir une scène positive ensemble est ce que nous avons en commun musicalement. Le Midwest, en particulier l'Iowa, a une scène extrêmement passionnée et avant-gardiste.

Royce : La scène de l'Iowa est très bien parce qu'il n'y a pas vraiment beaucoup de groupes, et les groupes qui y sont présents couvrent une gamme très éclectique de genres. Cela oblige les gens à sortir de leur zone de confort et les expose à une musique qu'ils n'auraient peut-être pas recherchée par eux-mêmes. Les gens sont avides de musique live, et ils vont se montrer et soutenir les artistes quel que soit leur genre. 

Cory : Regardez mon podcast "JWLW Music Podcast" sur Youtube et vous aurez une assez bonne idée de la diversité des sons qui proviennent de notre situation géographique générale. 

Vous avez sorti un album intitulé "complete discography", comme Minor Threat l'a fait à l'époque. Avec le recul que cet album représente pour vous ?

Alex : C'était une très belle offre de Moment of Collapse Records de tout reconditionner en beauté et de le distribuer. Les premiers morceaux étaient encore en cours d'ingénierie et de masterisation pour notre séparation avec Racetraitor, donc j'ai eu la chance de revenir en arrière et de revisiter tous les morceaux que nous avions faits nous-mêmes et de leur donner un peu plus de vie et de clarté, plutôt que l'approche novatrice avec laquelle nous avons commencé. J'ai rarement l'occasion de revenir en arrière et d'écouter un disque une fois qu'il est terminé. Écrire un album et se produire en live est un véritable plaisir - essayer de capturer l'intensité brute de quelque chose et de la faire correspondre à une expérience enregistrée unique est une expérience éreintante. Donc une fois que c'est fait, je n'ai pas vraiment envie de l'écouter à nouveau après les nombreuses séances de mixage et de mastering que nous avons traversées sans relâche. Cela dit, c'était agréable de les entendre avec des oreilles fraîches et une toute nouvelle perspective. Cela m'a aidé à réaliser des choses que nous ne faisons plus, des choses que nous avons vraiment acceptées comme notre son plus tard et des choses qui méritaient d'être reprises.

Cory : Je pense que c'est une petite collection de choses que nous avons faites. Nous sommes très chanceux d'avoir d'autres personnes dans le monde qui sont prêtes à nous aider à monter quelque chose comme ça et à aider notre musique à toucher plus de gens dans le monde entier.

Vous avez également participé à un split album avec Neckbeard Deathcamp. Quelle est votre relation avec eux ?

Alex : Pour être honnête, je sais qu'ils sont plutôt sympas - nous nous sommes rencontrés deux fois et avons parlé plusieurs fois par messager mais je ne les connais pas vraiment. Je les connais depuis leur tournée avec nos amis à Dryad et leur travail avec Prosthetic Records, ainsi que la culture "twitter même" pour laquelle ils sont connus.

Mollie : Nous ne les connaissons vraiment qu'à travers le circuit des bons shows avec d'autres groupes de rad et en soutenant les projets des uns et des autres. J'ai eu l'occasion de discuter brièvement avec Noah lors du concert de lancement de l'album Meth l'année dernière à Chicago, et nous avons bien rigolé alors que nous étions dans la foule, en train d'écouter un ou deux morceaux, de discuter et probablement de siroter quelques bières. Je sais qu'ils ont fait une tournée avec nos potes à Dryad, dans une ville voisine, c'est cool.

Cory : Oui, à part le fait que nous sommes amis en ligne avec Noah, les quelques messages échangés concernant le split et le fait de jouer avec un projet parallèle de NBDC (White Phosphorus) n'ont pas vraiment de rapport.

CLOSET WITCH NECKBEARD DEATHCAMP

Quelle est votre vision du monde dans lequel nous vivons ? Ne craignez-vous pas que les diverses revendications de toutes les communautés conduisent à une forme de guerre civile ?

Alex : Honnêtement, j'essaie juste de garder la tête froide.

Mollie : Je ne sais pas exactement quelle est ma vision mais je vois, comme je suis sûr que tous ceux qui partagent cette interview, que la merde est tordue, corrompue, horrible, écœurante, injuste et qu'il faut changer. Des petits pas, des pas moyens, des grands pas... il faut toujours du mouvement pour un retournement et la vérité. Ceci étant dit, je ne veux pas voir la guerre arriver. Le monde m'a toujours rendu sacrément triste...

Royce : Pour être honnête, ce n'est qu'une question de temps pour le moment. Et oui, ça me fout les jetons de penser au monde merdique dans lequel ma fille va devoir survivre.

Cory : Je m'inquiète pour le monde depuis longtemps - à un degré malsain... c'est effrayant et triste mais ça l'est depuis un moment... Je ne veux certainement pas de loi marshall ni de tyrannie absolue, mais d'une certaine manière, ça dure depuis toujours... Il y aura toujours des conflits... J'espère juste que nous pourrons arriver à une sorte de conclusion à un moment de ma vie où tous pourront vivre en respectant les autres et en les traitant tous avec gentillesse et dignité... blablabla... le monde et les humains sont foutus mais croisons les doigts... ne continuons pas à aller dans cette direction. 

Si vous deviez nous parler de vos albums préférés de tous les temps ?

Alex : Nine Inch Nails - Broken, Converge - No Heroes/Jane Doe, Fugazi - Repeater, Yeah Yeah Yeahs - Fever To Tell, The Smashing Pumpkins - Mellon Collie, Full of Hell/Merzbow Collab, Explosions in the Sky - How Strange, Innocence, Genghis Tron - Board Up The House, Focused x Minds - Straight Edge Overload.

Mollie : White Pony de Deftones, Le Tigre S/T album, Amber Gray de Gridlink, Raze de Dakhma, Wood Witch de The Hare and The Moon, Strawberry Moons de Archers.... Cette liste pourrait être énorme.

Royce : oh boy... xInfinity de Watsky me vient à l'esprit. Parasite de See You Next Tuesday. The Mechanical Hand de Horse The Band. The Black Parade de My Chemical Romance. Control System de Ab-Soul. Clockwork Indigo de Flatbush Zombies and The Underachievers. L'album éponyme des Dresden Dolls. Oui, ça pourrait durer éternellement. 

Cory : Def love White Pony, Midnight Vultures et Odelay par Beck... beaucoup de Nine Inch Nails, fuck idk... Le "futur moi me déteste" des Beths est vraiment bon. Je ne sais pas trop ce qui me vient à l'esprit.

Comment vous situez-vous politiquement, philosophiquement, spirituellement ?

Alex : Je n'en sais foutrement rien.

Mollie : Cette question pourrait avoir beaucoup de réponses et je suppose que je ne suis pas sûre de celle que vous cherchez (NdA : je n'en recherche aucune en particulier, c'est une question)... Je me situe cependant de manière vraie, et bonne.

Royce : Ouais, c'est une question assez énorme là... Je suppose que je dirais que j'essaie de ne pas m'aligner complètement sur quoi que ce soit. J'ai l'impression que cette façon de penser peut en quelque sorte limiter la croissance d'une personne. J'ai certainement des opinions qui penchent fortement d'un côté ou de l'autre, mais pour la plupart, j'essaie juste de faire ce qui me fait sentir heureux et en sécurité, moi et ma famille, autant que possible, et tout le reste n'est qu'un pitter patter. 

Cory : La politique a toujours été très confuse et pleine de conneries et de mensonges, ce qui m'a empêché de soutenir un "camp" ou un autre. Tout notre système est foutu et il y a tellement d'exemples de gouvernement qui se moque de ses citoyens et qui fait de la corruption que je pense que c'est sans espoir... ou du moins, je n'y croirai probablement jamais. Philosophiquement, je lutte un peu contre le nihilisme mais j'essaie aussi d'être gentil et conscient de mon environnement, de mes choix, etc. et de la façon dont ils affecteront les autres, dans une certaine mesure. Sur le plan spirituel, je m'intéresse au bien-être et à la croissance de l'"esprit" ou de l'"âme", sans connotation spécifique ou religieuse, nécessairement. Donc, en gros, j'essaie juste de bien faire et de ne pas glisser dans un trou dépressif - ce que je fais assez bien depuis quelques années... un jour, je vais probablement devenir fou ou devenir un chrétien né de nouveau ou une connerie du genre... ou peut-être que je serai juste un humain heureux et "normal" qui ne pense pas autant et qui peut juste vivre le moment présent.

Quels sont les prochains projets pour vous ?

Alex : Nous avons des projets séparés et un EP sur lequel nous travaillons, puis d'éventuels projets de collaboration que nous pourrions mener à bien, car il n'est pas question de tourner avec Covid.

Royce : Nous avons vraiment essayé de rester occupés pendant toute la durée de la fermeture. Nous avons essayé de profiter du temps supplémentaire pour écrire et enregistrer autant que nous le pouvions pour que, lorsque les choses reviendront à.... à la normale maintenant.... nous puissions repartir à zéro avec beaucoup de contenu nouveau. 

Vous devez être en manque de scène, n'est-ce pas ?

Alex : Oui.

Mollie : Le volume des amplis me manque, comment parfois ils font vibrer vos pieds.

Royce : Les mots ne peuvent vraiment pas exprimer à quel point la scène me manque en ce moment. 

Cory : Oui.

Si Closet Witch était un proverbe, une citation ?

Mollie : Je ne sais pas si c'est un proverbe ou une citation, mais si nous étions un mème, ce serait ceci : la première image serait celle d'un preneur de son avec ses mains autour de sa bouche qui crient pour baisser les amplis, l'image suivante serait celle d'un guitariste qui met ses pouces en l'air avec une main et qui monte son ampli avec l'autre.

C'est à vous de conclure comme vous le souhaitez :

Alex : Merci de nous avoir demandé de faire cela !

Mollie : Merci beaucoup d'avoir voulu en savoir plus sur nous et de nous avoir contactés pour une interview. Soyez prudents !

Royce : Tout le monde est en sécurité dehors d'ici. Aimez-vous et aimez-vous les uns les autres. On se voit tous de l'autre côté de cette merde. Merci de nous avoir demandé de participer à tout ça. J'ai hâte de le voir quand il sortira. 

Cory : Merci de vous soucier de notre groupe. 


Merci à vous ! 

closetwitch.bandcamp.com

facebook.com/closetwitchband


Commentaires

CONTACTEZ LE SCRIBE DU ROCK

Nom

Adresse e-mail *

Message *

Articles les plus consultés