Accéder au contenu principal

Sélection

Melancholy & Black Metal : interview with(avec) MORTIFERA - French & English text - Black Metal France

MORTIFERA : IV - Sanctii Tristhess by Apparitia Recordings "C'est un mouvement musical qui commence à avoir de la bouteille mais qui a su évoluer. Certains acteurs de cette scène sont encore là aujourd'hui, toujours actifs et fidèles à l'esprit de ce mouvement contestataire." A notre époque de fake news et de fake bands, il est plus important que jamais de remettre quelques pendules a l'heure. J'ai pu m'entretenir avec Mortifera, représentant depuis une vingtaine d'années d'un black metal authentique, à la fois fidèle à ses racines mais également doté d'une vraie personnalité, et notamment d'un sens mélodique très puissant. Merci a eux de revenir de temps a autre nous rappeler ce qu'est le black metal, et l'actualité chargée de Mortifera va nous délivrer des groupes en carton : un cinquième album en passe de sortir, et un sixième dont la musique est d'ores et déjà enregistrée ! Merci a eux ! Noktu, Spektor, bienvenue dans

THE DEATHTRIP INTERVIEW - ENG/FR - SPIRIT OF THE ANCIENT WORLD - BLACK METAL




𝕴𝖓𝖙𝖊𝖗𝖛𝖎𝖊𝖜 𝖜𝖎𝖙𝖍 𝕿𝖍𝖊 𝕯𝖊𝖆𝖙𝖍𝖙𝖗𝖎𝖕, 𝕺𝖈𝖙𝖔𝖇𝖊𝖗 2019

The Deathtrip - Photo


The Deathtrip - Logo

𝕿𝖍𝖊 𝕯𝖊𝖆𝖙𝖍𝖙𝖗𝖎𝖕, 𝖈𝖚𝖑𝖙 𝕭𝖑𝖆𝖈𝖐 𝕸𝖊𝖙𝖆𝖑 𝖊𝖓𝖙𝖎𝖙𝖞, 𝖎𝖘 𝖈𝖔𝖒𝖕𝖔𝖘𝖊𝖉 𝖔𝖋 𝖋𝖔𝖗𝖒𝖊𝖗 𝕯𝖔𝖉𝖍𝖊𝖎𝖒𝖘𝖌𝖆𝖗𝖉, 𝕸𝖞 𝕯𝖞𝖎𝖓𝖌 𝕭𝖗𝖎𝖉𝖊, 𝕮𝖔𝖉𝖊, 𝕭𝖆𝖑 𝕾𝖆𝖌𝖔𝖙𝖍, 𝕬𝖝𝖎𝖘 𝕺𝖋 𝕻𝖊𝖗𝖉𝖎𝖙𝖎𝖔𝖓...𝖆𝖒𝖔𝖓𝖌 𝖔𝖙𝖍𝖊𝖗𝖘, 𝖊𝖝𝖈𝖚𝖘𝖊 𝖒𝖊!  𝕭𝖗𝖎𝖓𝖌𝖎𝖓𝖌 𝖇𝖆𝖈𝖐 𝖙𝖔 𝖑𝖎𝖋𝖊 𝖙𝖍𝖊 𝖇𝖊𝖆𝖚𝖙𝖎𝖋𝖚𝖑 𝖉𝖆𝖞𝖘 𝖔𝖋 𝕭𝖑𝖆𝖈𝖐 𝕸𝖊𝖙𝖆𝖑 (𝖘𝖚𝖈𝖍 𝖆𝖘 𝕯𝖆𝖗𝖐𝖙𝖍𝖗𝖔𝖓𝖊 𝖜𝖆𝖘 𝖆𝖇𝖑𝖊 𝖙𝖔 𝖘𝖍𝖆𝖕𝖊 𝖙𝖍𝖊𝖒 𝖆𝖙 𝖙𝖍𝖊 𝖙𝖎𝖒𝖊 𝖔𝖋 𝖍𝖎𝖘 𝖉𝖊𝖒𝖔𝖓𝖎𝖈 𝖙𝖗𝖎𝖑𝖔𝖌𝖞), 𝖙𝖍𝖊 𝕭𝖗𝖎𝖙𝖆𝖓𝖓𝖎𝖈𝖔-𝕹𝖔𝖗𝖜𝖊𝖌𝖎𝖆𝖓 𝖇𝖆𝖓𝖉 𝖚𝖓𝖛𝖊𝖎𝖑𝖘 𝖎𝖓 𝖙𝖍𝖎𝖘 𝖎𝖓𝖙𝖊𝖗𝖛𝖎𝖊𝖜 𝖙𝖍𝖊 𝖒𝖆𝖓𝖚𝖋𝖆𝖈𝖙𝖚𝖗𝖎𝖓𝖌 𝖘𝖊𝖈𝖗𝖊𝖙𝖘 𝖔𝖋 𝖙𝖍𝖊𝖎𝖗 𝖑𝖆𝖙𝖊𝖘𝖙 𝖆𝖑𝖇𝖚𝖒 "𝕯𝖊𝖒𝖔𝖓 𝕾𝖔𝖑𝖆𝖗 𝕿𝖔𝖙𝖊𝖒". 𝕭𝖚𝖙 𝖎𝖙'𝖘 𝖆𝖑𝖘𝖔 𝖆𝖇𝖔𝖚𝖙 𝖔𝖈𝖈𝖚𝖑𝖙𝖎𝖘𝖒, 𝕭𝖑𝖆𝖈𝖐 𝕸𝖊𝖙𝖆𝖑, 𝖆𝖓𝖉 𝖙𝖍𝖊 𝖇𝖆𝖓𝖉'𝖘 𝖈𝖆𝖗𝖊𝖊𝖗 𝖎𝖓 𝖕𝖆𝖗𝖙𝖎𝖈𝖚𝖑𝖆𝖗... 𝕰𝖓𝖏𝖔𝖞 𝖆𝖓𝖉 𝖑𝖎𝖘𝖙𝖊𝖓 𝖙𝖔 𝖙𝖍𝖎𝖘 𝖋𝖆𝖘𝖈𝖎𝖓𝖆𝖙𝖎𝖓𝖌 𝖇𝖆𝖓𝖉!


Good morning, The Deathtrip ! According to my information you come from UK and Norway and you are almost a “all star black metal band” with members from bands like Grave Pleasures, ex-Bal Sagoth, ex-Dodheimsgard and the band was created in 2007. How did you all join your forces for The Deathtrip ?

Yes, the band is currently more UK based now, though Thomas from Mork handled bass on Demon Solar Totem, and so keeps the Norwegian connection, whereas on the first album there was obviously the strong DHG & Thorns connection, with Aldrahn, Jon, & Snorre all involved in various ways.
The band origins go back to around 2003 or 4 when I was disillusioned with the evolution of black metal since the later part of the 90s, and so just wanted to create simple & raw black metal like in the 80s and mainly the early part of the 90s. I think it may have been around 2005 when Kvohst first mentioned about becoming part of it initially, before he played some of the early instrumental tracks for Aldrahn. Having left Dødheimsgard and looking for something new to get his teeth into, Aldrahn joined & recorded the demo and album vocals, & Storm came on board on drums in time for the first album & has remained for this one too. A few years ago, Aldrahn’s new band Urarv (check them out) was getting off the ground & so obviously he needed more focus there, whilst Kvohst (re)joined to complete the circle of death. And so we are here.

You release your second album, "Demon Solar Totem" in November 2019. What does this album represent for you?

For me it represents a more eerie spirit, new corridors, but definitely retaining the old school influences while exploring this darker atmospheric territory & aiming to tap into something indefinable. The songs had been recorded and languishing in limbo for quite a while, maybe up to 18 months or so, so it was good for Thomas & Kvohst to help resurrect the beast and help give it flesh. So it also represents triumph there, especially as some people were likely concerned that Aldrahn would not feature & how it might impact things.


the deathtrip

Your music is a blend of virulent but also atmospheric Black Metal..Very mystical ambiances, and a versatile singing... to put it simply...Can you tell us about your influences?

The mystical quality was something I wanted to consciously inject into this album from early in the writing and recording phase. It needed this deep potent dark atmosphere, as opposed to a more pure old school retreading of the first album, yet still to keep that element of “attack”. It had to evolve without falling into the trap of sounding too polished or becoming too technical or melodic. It was all about the feeling & the trancelike qualities. The influences themselves were actually similar to those on the first album, though a little less Darkthrone and a bit more Burzum & Thorns I’d probably say. Also some Beherit, to bring through some of that occultish atmosphere. On the vocals, Kvohst wanted to bring in some ritualistic kind of atmospheres with the chants and layers. I just remember him mentioning Ved Buens Ende and early Ulver - not necessarily as direct influences, but in how the singing can be implemented on the album and how it can bring a haunting quality.

On your bandcamp it says: "Demon Solar Totem captures the spirit of the ancient Darkthrone, Thorns and Beherit imbued with Old English occultism and the chanting of sacred sound formulas". Can you tell us a little more about what you owe to these formations, what do you also mean by Old English occultism? And this singing of sacred sound formulas: are these formulas found in grimoires set to music?


In regard to Kvohst’s lyrics and inspirations, he was looking on the works of old English occult writers of fiction and non-fiction. Lovecraft, Blackwood, Machen, Crowley, M.R.James, but the symbolism is very real, forbidden and dangerous.

As far as the musical aspect goes, the spirit of the bands mentioned is undeniably seeping through the DNA of The Deathtrip, as they have been a part of me for over 25 years now.

This album is literally bewitching, do you also use occultism to seduce and pervert the listener?

It was intended to get under the skin, & have this sense of unease at times even. Taking the hypnotic element further, plus eerie dark riffs and many layers all woven into and of one another to the borderlines of chaos at times, & yet also some strange mystical interludes and outros. There is a stronger sense of magic on this release it can be said, & all constructed accordingly. Kvohst’s lyrics are an ideal accompaniment to these atmospheres as, yes, there is a large dose of occultism flowing through the tracks, mixed with other topics of spiritual nature wrapped up in these distorted psychedelic nightmares.

Can you tell us more about the concept behind this album ? What is the Demon Solar Totem you talk about ?

As Kvohst describes, the title itself is about an ancient tribe whose worship united them with life and death and they were at one with the universe. Essentially what we are as people, what once was and has been lost. In that state and adhering to that deity, you are able to access the doorways to the other side. It's about a lost civilisation and unearthing that spirituality. The album is about the natural world and ancient darkness.

What is your vision of modern Black Metal? Don't you think we have lost some of the black mysticism that makes the genre ?

The genre itself still has lots to offer by newer bands and their work, as there is lots of knowledge and praising of the old school, though perhaps for me, my nostalgia for it lies back in 1993 when listening to these acts & witnessing how it was evolving, and obviously hearing of the events which were going on to cement its legacy. So the music of bands now can still be true, but for many, the heart comes from a different place & time. I’ve seen that even with some reviews of this album. Many can feel where this comes from, and some miss the mark somewhat, but I guess reviewers need to give the nearest reference point which resonates to them, so it is what it is.
My vision is more of contemporary old school, if you will, but I think in ways, it helps to have embraced the times from which the core spirit of The Deathtrip derives, in order for that same spirit to open up and swallow you.


The Deathtrip

Your favorite records of everytime, in any genre of music ?

Well I’ll say that at least my most listened-to album of all time must be ‘Clandestine’ by Entombed. A death/horror masterpiece in my eyes remembering back to the start of the 90s, being a big fan of horror films growing up also, and actually some of those creepy atmospheric passages between & amongst songs were a little influence on how that dynamic worked out on Demon Solar Totem.
For black metal it would be the usual suspects from back in the day, plus one should never overlook the Thorns full debut from the turn of the millenium for a continuation of some pioneering riffs outside of the norms of black metal created by one of the style’s innovators.

If The Deathtrip was a quote, or a formula ?

Probably as noted on the Deep Drone Master inlay: “For the remnants & those who walked before”



By the way, what is the meaning of your band's name ?

It is more just something reflecting the psychedelic nature of the band. Like journeys through surreal darkness while wearing a familiar skin & breathing in the poison.

Add whatever you want :

Thanks for the interview. Await the coming of album number three at some point in the next year or so hopefully. In the meantime, embrace the Demon Solar Totem.

THANK YOU !




The Deathtrip - Photo

The Deathtrip - Logo

𝕴𝖓𝖙𝖊𝖗𝖛𝖎𝖊𝖜 𝖆𝖛𝖊𝖈 𝕿𝖍𝖊 𝕯𝖊𝖆𝖙𝖍𝖙𝖗𝖎𝖕
 𝕺𝖈𝖙𝖔𝖇𝖗𝖊 2019

𝕿𝖍𝖊 𝕯𝖊𝖆𝖙𝖍𝖙𝖗𝖎𝖕, 𝖊𝖓𝖙𝖎𝖙𝖊 𝖉𝖊 𝕭𝖑𝖆𝖈𝖐 𝕸𝖊𝖙𝖆𝖑 𝖈𝖚𝖑𝖙𝖊, 𝖊𝖘𝖙 𝖈𝖔𝖒𝖕𝖔𝖘𝖊𝖊 𝖉'𝖆𝖓𝖈𝖎𝖊𝖓𝖘 𝕯𝖔𝖉𝖍𝖊𝖎𝖒𝖘𝖌𝖆𝖗𝖉, 𝕸𝖞 𝕯𝖞𝖎𝖓𝖌 𝕭𝖗𝖎𝖉𝖊, 𝕮𝖔𝖉𝖊, 𝕭𝖆𝖑 𝕾𝖆𝖌𝖔𝖙𝖍, 𝕬𝖝𝖎𝖘 𝕺𝖋 𝕻𝖊𝖗𝖉𝖎𝖙𝖎𝖔𝖓...𝖊𝖓𝖙𝖗𝖊 𝖆𝖚𝖙𝖗𝖊𝖘, 𝖊𝖝𝖈𝖚𝖘𝖊𝖟 𝖉𝖚 𝖕𝖊𝖚 !  𝕽𝖊𝖉𝖔𝖓𝖓𝖆𝖓𝖙 𝖛𝖎𝖊 𝖆𝖚𝖝 𝖇𝖊𝖆𝖚𝖝 𝖏𝖔𝖚𝖗𝖘 𝖉𝖚 𝕭𝖑𝖆𝖈𝖐 𝕸𝖊𝖙𝖆𝖑 (𝖙𝖊𝖑𝖘 𝖖𝖚𝖊 𝕯𝖆𝖗𝖐𝖙𝖍𝖗𝖔𝖓𝖊 𝖆𝖛𝖆𝖎𝖙 𝖕𝖚 𝖑𝖊𝖘 𝖋𝖆𝖈𝖔𝖓𝖓𝖊𝖗 𝖆 𝖑'𝖊𝖕𝖔𝖖𝖚𝖊 𝖉𝖊 𝖘𝖆 𝖙𝖗𝖎𝖑𝖔𝖌𝖎𝖊 𝖉𝖊𝖒𝖔𝖓𝖎𝖆𝖖𝖚𝖊), 𝖑𝖊 𝖌𝖗𝖔𝖚𝖕𝖊 𝕭𝖗𝖎𝖙𝖆𝖓𝖓𝖎𝖈𝖔-𝖓𝖔𝖗𝖛𝖊𝖌𝖎𝖊𝖓 𝖓𝖔𝖚𝖘 𝖉𝖊𝖛𝖔𝖎𝖑𝖊 𝖉𝖆𝖓𝖘 𝖈𝖊𝖙𝖙𝖊 𝖎𝖓𝖙𝖊𝖗𝖛𝖎𝖊𝖜 𝖑𝖊𝖘 𝖘𝖊𝖈𝖗𝖊𝖙𝖘 𝖉𝖊 𝖋𝖆𝖇𝖗𝖎𝖈𝖆𝖙𝖎𝖔𝖓 𝖉𝖊 𝖘𝖔𝖓 𝖉𝖊𝖗𝖓𝖎𝖊𝖗 𝖆𝖑𝖇𝖚𝖒 "𝕯𝖊𝖒𝖔𝖓 𝕾𝖔𝖑𝖆𝖗 𝕿𝖔𝖙𝖊𝖒". 𝕸𝖆𝖎𝖘 𝖎𝖑 𝖊𝖘𝖙 𝖆𝖚𝖘𝖘𝖎 𝖖𝖚𝖊𝖘𝖙𝖎𝖔𝖓 𝖎𝖈𝖎 𝖉'𝖔𝖈𝖈𝖚𝖑𝖙𝖎𝖘𝖒𝖊, 𝖉𝖊 𝕭𝖑𝖆𝖈𝖐 𝕸𝖊𝖙𝖆𝖑, 𝖊𝖙 𝖉𝖊 𝖑𝖆 𝖈𝖆𝖗𝖗𝖎𝖊𝖗𝖊 𝖉𝖚 𝖌𝖗𝖔𝖚𝖕𝖊 𝖊𝖓 𝖕𝖆𝖗𝖙𝖎𝖈𝖚𝖑𝖎𝖊𝖗...𝖗𝖊𝖌𝖆𝖑𝖊𝖟 𝖛𝖔𝖚𝖘 𝖊𝖙 𝖆𝖑𝖑𝖊𝖟 𝖊𝖈𝖔𝖚𝖙𝖊𝖗 𝖈𝖊 𝖌𝖗𝖔𝖚𝖕𝖊 𝖋𝖆𝖘𝖈𝖎𝖓𝖆𝖓𝖙 !



Bonjour, The Deathtrip ! D'après mes informations, vous venez du Royaume-Uni et de Norvège et vous êtes presque un "groupe de black metal all stars" avec des membres de groupes comme Grave Pleasures, ex-Bal Sagoth, ex-Dodheimsgard et le groupe a été créé en 2007. Comment avez-vous tous uni vos forces pour The Deathtrip ?


Oui, le groupe est actuellement plus basé au Royaume-Uni, bien que Thomas de Mork ait tenu la basse sur Demon Solar Totem, et a donc gardé la connexion norvégienne, alors que sur le premier album il y avait évidemment la forte connexion de DHG & Thorns, avec Aldrahn, Jon, & Snorre tous impliqués de différentes manières.

Les origines du groupe remontent à 2003 ou 2004, lorsque j'ai été désillusionné par l'évolution du black metal depuis la fin des années 90, et que j'ai voulu créer un black metal simple et brut comme dans les années 80 et surtout au début des années 90. Je pense que c'était peut-être vers 2005, lorsque Kvohst a mentionné pour la première fois qu'il voulait en faire partie, avant de jouer certains des premiers morceaux instrumentaux pour Aldrahn. Ayant quitté Dødheimsgard et cherchant quelque chose de nouveau à se mettre sous la dent, Aldrahn a rejoint et enregistré la démo et le chant de l'album, & Storm est arrivé à temps à la batterie pour le premier album & est resté pour celui-ci aussi. Il y a quelques années, le nouveau groupe d'Aldrahn, Urarv (regardez-les), prenait son envol & Il avait donc manifestement besoin de se concentrer davantage, tandis que Kvohst (re)rejoignait le groupe pour compléter le cercle de la mort. Et c'est ainsi que nous sommes ici.

Vous sortez votre deuxième album, "Demon Solar Totem", en novembre 2019. Que représente cet album pour vous ?

Pour moi, il représente un esprit plus sinistre, de nouveaux couloirs, mais en conservant définitivement les influences de la vieille école tout en explorant ce territoire atmosphérique plus sombre & en cherchant à puiser dans quelque chose d'indéfinissable. Les chansons avaient été enregistrées et languissaient dans les limbes depuis un certain temps, peut-être jusqu'à 18 mois environ, donc c'était bien pour Thomas & Kvohst d'aider à ressusciter la bête et à lui donner de la chair. C'est donc aussi un triomphe, d'autant plus que certains craignaient qu'Aldrahn ne figure pas sur l'album et que cela puisse avoir un impact sur les choses.


the deathtrip

Votre musique est un mélange de Black Metal virulent mais aussi atmosphérique... Des ambiances très mystiques, et un chant polyvalent... pour dire les choses simplement... Pouvez-vous nous parler de vos influences ?

La qualité mystique est quelque chose que je voulais consciemment injecter dans cet album dès le début de la phase d'écriture et d'enregistrement. Il avait besoin de cette atmosphère sombre et puissante, par opposition à une relecture plus pure et old school du premier album, tout en gardant cet élément d'"attaque". Il devait évoluer sans tomber dans le piège d'un son trop poli ou devenir trop technique ou mélodique. Tout était question de feeling et de qualités de transe. Les influences elles-mêmes étaient en fait similaires à celles du premier album, bien qu'un peu moins de Darkthrone et un peu plus de Burzum & Thorns je dirais probablement. Il y a aussi un peu de Beherit, pour faire passer une partie de cette atmosphère occulte. Au chant, Kvohst a voulu apporter une sorte d'atmosphère rituelle avec les chants et les couches. Je me souviens juste qu'il a mentionné Ved Buens Ende et le début d'Ulver - pas nécessairement comme des influences directes, mais dans la façon dont le chant peut être mis en œuvre sur l'album et comment il peut apporter une qualité obsédante.



Sur votre bandcamp, il est écrit : "Demon Solar Totem capture l'esprit de l'ancien Darkthrone, Thorns and Beherit, imprégné d'occultisme du vieil anglais et de chants de formules sonores sacrées". Pouvez-vous nous en dire un peu plus sur ce que vous devez à ces formations, qu'entendez-vous également par occultisme du vieil anglais ? Et ce chant de formules sonores sacrées : ces formules que l'on trouve dans les grimoires sont-elles mises en musique ?


En ce qui concerne les paroles et les inspirations de Kvohst, il s'est penché sur les œuvres des auteurs occultes du vieil anglais, qu'ils soient de fiction ou non. Lovecraft, Blackwood, Machen, Crowley, M.R.James, mais le symbolisme est très réel, interdit et dangereux.
En ce qui concerne l'aspect musical, l'esprit des groupes mentionnés s'infiltre indéniablement dans l'ADN de The Deathtrip, car ils font partie de moi depuis plus de 25 ans maintenant.


Cet album est littéralement envoûtant, utilisez-vous aussi l'occultisme pour séduire et pervertir l'auditeur ?

C'était destiné à se mettre dans la peau, & avoir ce sentiment de malaise parfois même. Il va plus loin dans l'hypnose, avec des riffs sombres et étranges et de nombreuses couches tissées les unes dans les autres jusqu'aux limites du chaos, parfois, mais aussi d'étranges intermèdes mystiques et des outros. On peut dire qu'il y a un sens plus fort de la magie sur cette version, et tout est construit en conséquence. Les paroles de Kvohst sont un accompagnement idéal de ces atmosphères car, oui, une grande dose d'occultisme coule à travers les morceaux, mélangée à d'autres sujets de nature spirituelle enveloppés dans ces cauchemars psychédéliques déformés.


Pouvez-vous nous en dire plus sur le concept de cet album ? De quoi parle Demon Solar Totem ?

Comme le décrit Kvohst, le titre lui-même parle d'une ancienne tribu dont le culte les unissait à la vie et à la mort et qui ne faisait qu'un avec l'univers. Essentiellement ce que nous sommes en tant que peuple, ce qui a été et a été perdu. Dans cet état et en adhérant à cette divinité, vous pouvez accéder aux portes de l'autre côté. Il s'agit d'une civilisation perdue et de la mise au jour de cette spiritualité. L'album parle du monde naturel et de l'obscurité ancienne.

Quelle est votre vision du Black Metal moderne ? Ne pensez-vous pas que nous avons perdu une partie du mysticisme noir qui fait le genre ?

Le genre lui-même a encore beaucoup à offrir aux nouveaux groupes et à leur travail, car il y a beaucoup de connaissances et d'éloges de la vieille école, bien que peut-être pour moi, ma nostalgie remonte à 1993, lorsque j'ai écouté ces groupes et vu comment ils évoluaient, et évidemment entendu parler des événements qui allaient cimenter leur héritage. Ainsi, la musique des groupes peut encore être vraie aujourd'hui, mais pour beaucoup, le cœur vient d'un endroit et d'un moment différents. J'ai pu le constater même avec certaines critiques de cet album. Beaucoup peuvent sentir d'où cela vient, et certains ratent quelque peu la cible, mais je suppose que les critiques doivent donner le point de référence le plus proche qui leur correspond, donc c'est ce que c'est.

Ma vision est plutôt de la vieille école contemporaine, si vous voulez, mais je pense que d'une certaine manière, il est utile d'avoir embrassé l'époque d'où provient l'esprit de The Deathtrip, afin que ce même esprit s'ouvre et vous avale.


The Deathtrip



Vos disques préférés de tous les temps, dans tous les genres de musique ?

Je dirais qu'au moins mon album le plus écouté de tous les temps doit être "Clandestine" d'Entombed. C'est un chef-d'œuvre de mort et d'horreur à mes yeux, je me souviens du début des années 90, j'étais aussi un grand fan de films d'horreur, et en fait, certains de ces passages atmosphériques effrayants entre les chansons ont eu une petite influence sur la façon dont cette dynamique a fonctionné sur Demon Solar Totem.

Pour le black metal, ce sont les suspects habituels de l'époque, et il ne faut jamais oublier les débuts complets de Thorns au tournant du millénaire pour une suite de riffs pionniers en dehors des normes du black metal créés par l'un des innovateurs du style.

Si The Deathtrip était une citation, ou une formule ?

Probablement comme le note l'incrustation de Deep Drone Master : "Pour les restes et ceux qui ont marché avant"


Au fait, quelle est la signification du nom de votre groupe ?

C'est plutôt quelque chose qui reflète la nature psychédélique du groupe. Comme des voyages dans l'obscurité surréaliste, en portant une peau familière et en respirant le poison.


Ajoutez ce que vous voulez :

Merci pour l'interview. Attendez la sortie de l'album numéro trois dans l'année qui vient, avec un peu de chance. En attendant, embrassez le Totem Solaire du Démon.




CONTACTEZ LE SCRIBE DU ROCK

Nom

Adresse e-mail *

Message *

Articles les plus consultés